Du stress au burn-out : la pyramide non vertueuse

Marina Bourgeois
Oser Rêver Sa Carrière
3 min readAug 27, 2021

--

@OserRêverSaCarrière

Si le stress ponctuel (période de rush, urgences à traiter, engueulade avec un collègue ou un proche, etc) ne présente pas de risque majeur, il devient problématique lorsqu’il s’inscrit dans la durée. En devenant chronique, il impacte notre santé et peut conduire à l’épuisement et/ou à la dépression.
Évidemment, le burn-out (l’effondrement) n’arrive pas du jour ou lendemain : il est précédé d’une phase dite, dans notre jargon, de « burn-in » pendant laquelle des signaux se manifestent. Ces signaux sont de 3 ordres :

😫 PHYSIQUES
- Fatigue persistante malgré les week-ends et les vacances
- TMS à répétition (lumbago, etc)
- Boule au ventre en allant travailler
- Migraines fréquentes
- Troubles du sommeil et/ou de l’appétit, etc.

🤯😪 PSYCHIQUES :
- Irritabilité
- Crises de larmes intempestives
- Stress permanent
- Troubles cognitifs (pertes de mémoire, difficultés de concentration…)
- Cynisme, déni, syndrome de toute puissance
- Sensation d’être en mode pilotage automatique, d’être dans un tunnel sans fin etc.

😵‍💫 COMPORTEMENTAUX
- repli social, isolement
- désertion des lieux de convivialité au travail (machine à café, self)
- abandon des activités extra-pro
- négligence de sa santé (rv reportés car trop de travail)
- décalage systématique des moments de repos
- horaires à rallonge
- surinvestissement : apport de travail à la maison le soir, le we, en vacances…

⚠️ Si vous cumulez plusieurs de ces symptômes, prenez rendez-vous avec un professionnel de santé : médecin puis psy(chologue ou chiatre). On ne le dira jamais assez : le burn-out met a terre. C’est un tsunami dans une vie, qui plus est quand il est assorti ou débouche sur une dépression.
Les conséquences pour soi, pour son estime et sa confiance en soi, pour la santé, pour les proches ou le travail sont énormes. Écoutez vos proches « lanceurs d’alerte » qui vous suggèrent de lever le pied, de ralentir, etc.
⚠️ Réclamez un bilan sanguin pour vérifier que tout est ok, que vous n’avez pas de carences.
⚠️ Demandez, lors ce bilan, l’analyse de votre taux de cortisol qui est un bon baromètre pour mesurer votre stress et degré de fatigue…

Vous ❤ cet article ? N’hésitez pas à le partager !

Marina Bourgeois, dirigeante d’Oser Rêver Sa Carrière

Pour découvrir le témoignage de Kikka, auteure du livre “Je ne te pensais pas si fragile”, ex-directrice commerciale ayant essayé un burn-out, c’est par ici.

COMMANDER NOTRE LIVRE

--

--