Anne-Sophie Vernhes
Jun 5, 2018 · 5 min read

Sociologue du travail, fondatrice du réseau RPBO©, auteure de Se reconstruire après un burn-out, Sabine Bataille a préfacé le livre de Marina Bourgeois Burn-out. Le (me) comprendre & en sortir, et nous avons eu le plaisir de l’interviewer pour Oser Rêver Sa Carrière.

Son expertise sur le burnout est aussi juste que valorisante, et cela fait du bien ! #burnout #résilience

Oser Rêver Sa Carrière : Vous considérez le burn-out comme un véritable virage professionnel dans une carrière. Pouvez-vous nous expliquer ce point de vue ?

Sabine : Le burnout est souvent perçu comme un coup de canif dans un contrat professionnel, une rupture, un frein, une cassure, voire un deuil à faire de quelque chose qui s’est mal passé. Avec du recul, certaines salariés-heureux vous diront que le burnout leur a finalement sauvé la vie ! Qu’il leur a permis de se poser les bonnes questions et de réfléchir sérieusement à ce que pouvait être une autre carrière sans souffrance.

Les bifurcations professionnelles, conséquences du burnout, au même titre que les accidents de parcours ou les impacts des réorganisations peuvent en effet représenter de véritables accélérateurs de carrière, cachés derrière un vécu subjectif de souffrance au travail.

Oser Rêver Sa Carrière : Le burn-out comme une opportunité ?

Sabine : Si l’expérience du burnout est extrêmement douloureuse et laisse des cicatrices émotionnelles et physiques profondes dans la mémoire de la victime, on peut néanmoins affirmer qu’une vie après le burnout est possible. Lorsque la personne est bien entourée et accompagnée, alors oui, la personne peut se saisir d’une autre chance. Souvent le burnout n’est qu’une alerte que quelque chose n’allait pas dans la bonne direction professionnellement parlant pour la personne.

Oser Rêver Sa Carrière : Qui êtes vous ?

Sabine : Je suis sociologue du travail et des organisations et consultante RH. J’interviens dans les entreprises et pour le compte des DRH ou des CHSCT. Les questions autour du travail m’ont toujours passionnée.

Accompagnant les transitions professionnelles chez les cadres, des dirigeants, des officiers de gendarmerie et toutes les personnes du secteur public ou privé en demande de reconversion professionnelle nécessaire ou urgente, je me suis intéressée spécifiquement aux changements de cap imposés parfois dans une carrière.

Oser Rêver Sa Carrière : Vous nous confirmez qu’il y a bien un avant/après burn-out ?

Sabine : C’est incontestable ! Toutes les personnes interrogées l’affirment spontanément : leur vie ne sera plus jamais comme avant. Elles ont même un souvenir très net de la date à laquelle s’est faite la bascule pour elles, comme le deuil de quelque chose. Elles se souviennent de la date et l’heure précise parfois même du lieu de façon indélébile pour elles. Les faire parler autour de ce « turning point » est très fort pour elles.

Oser Rêver Sa Carrière : Y a-t-il des étapes dans l’après-burnout ?

Sabine : Si les façons dont « tombent » les victimes sont très variées, le burnout ayant des causes multi-factorielles, la reconstruction, elle, est purement séquentielle car elle est tournée vers l’eros (la vie).

Il s’avère que toutes les personnes touchées, alors qu’elles ne se connaissaient pas, qu’elles ne travaillaient pas dans les mêmes secteurs professionnels, ont traversé les mêmes sas pour remonter et, plus étonnant encore, dans le même ordre. Le fil d’Ariane que propose la Méthode RPBO© dans mon livre leur permet de savoir où elles en sont et c’est ce qui fait souvent dire aux victimes-reconstruites que le burnout leur a finalement « sauvé la vie ». Elles expriment ainsi cette façon qu’elles ont de se sentir de nouveau « en vie » et qu’elles mesurent ainsi précisément le chemin qu’il leur reste à faire.

Oser Rêver Sa Carrière : Quelles sont ces étapes ?

Sabine : L’ensemble et le détail de ces étapes sont transcrits dans mon livre sous forme d’exercice ludique et pédagogique. Il y a 12 étapes qu’il convient de respecter pour éviter la rechute au retour dans l’entreprise. Deux questions de fond soutiennent les séquences : Comment sort-on du burnout (dans quel état) ? Et comment s’en sort-on (par quels moyens) ?

Oser Rêver Sa Carrière : Comment sort-on du burnout ?

Sabine : Les victimes de burnout s’en sortent avec des états d’être et des états d’âmes très différents d’une personne à l’autre. De leurs ressources antérieures (compétences, expériences professionnelle…) et de leur confiance en la vie (estime de soi, confiance en soi, intérêts professionnels…) dépendent la sortie du burnout et la reconstruction qui le succède ensuite pendant 2 ans. Car sortir de la spirale du burnout est une chose. Aller jusqu’au bout de sa reconstruction en est une autre. Le temps nécessaire pour se reconstruire passe par l’acceptation de certains états plus ou moins douloureux et désagréables à traverser. La personne va devoir changer ses habitudes de vie (remise en forme), et aussi d’état d’esprit (compréhension de son fonctionnement, principe de réalité du marché…), en traversant des états émotionnels divers, (colère, apaisement, libération, projection). Elle en déduira alors son « à-venir » (ce qu’elle veut, ce qu’elle peut), et s’engagera envers elle-même dans les conditions de réussite de sa reconstruction.

Oser Rêver Sa Carrière : Et comment s’en sort-on ?

Sabine : Les principaux facteurs de reconstruction sont le rééquilibrage physique/biologique, psychologique/émotionnel et cognitif/cérébral. L’ensemble de ces facteurs étant soumis à des métabolismes différentiels qui interagissent entre eux.

Les facteurs de consolidation de la reconstruction de leur identité professionnelle sont le rééquilibrage de leur ambition, de leur moyen, de leur valeur et de leur projet professionnel. Et c’est là que le travail thérapeutique va trouver ses limites, car il doit passer la main aux professionnels de l’orientation et de la gestion de carrière pour offrir à la personne un autre espace de parole dans lequel la souffrance laissera sa place au renouveau et au projet.

Oser Rêver Sa Carrière : Y a-t-il un profil type des victimes de burnout ?

Sabine : Ce sont des personnes hors du commun qui sont capables de s’oublier pour rendre un travail de qualité dans les temps et rendre service. Leurs valeurs sont celles de l’effort, de la qualité de service et de l’excellence. Il est très dommageable aujourd’hui de rencontrer des entreprises qui ne s’en rendent pas compte car c’est un véritable gâchis sociétal qui ne laisse pas un bel héritage social.

Merci, Sabine !

par Anne-Sophie Vernhes pour Oser Rêver Sa Carrière

Vous ❤ cette interview ? N’hésitez pas à la partager !

Se reconstruire après un burn-out est le résultat d’une enquête sociologique inscrite sur la période 2005–2012. Cette enquête s’est intéressée à l’après-burnout pour tenter de modéliser la reconstruction de l’identité professionnelle post burnout. C’est comme cela que la méthode RPBO© est née ! Basée sur la modélisation des meilleurs parcours résilients que Sabine a pu rencontrer. Elle a reçu le 1er prix du jury Anact en 2012 dans le cadre d’un partenariat avec le département de Sociologie et Sciences du Management de Dauphine. Un must-have.

Oser Rêver Sa Carrière

Oser Rêver Sa Carrière accompagne les femmes et les hommes en questionnement professionnel afin de les aider à (re)trouver leur voie, (re)construire une carrière qui leur ressemble et passer à l'action.

Anne-Sophie Vernhes

Written by

#coaching #praticienne_narrative #neurosciences #bilanGolden #reconversion #transitions_professionnelles #entrepreneuriat #carrières

Oser Rêver Sa Carrière

Oser Rêver Sa Carrière accompagne les femmes et les hommes en questionnement professionnel afin de les aider à (re)trouver leur voie, (re)construire une carrière qui leur ressemble et passer à l'action.

Welcome to a place where words matter. On Medium, smart voices and original ideas take center stage - with no ads in sight. Watch
Follow all the topics you care about, and we’ll deliver the best stories for you to your homepage and inbox. Explore
Get unlimited access to the best stories on Medium — and support writers while you’re at it. Just $5/month. Upgrade