Marina Bourgeois
Aug 8, 2018 · 6 min read

Comme vous le savez peut-être, l’une de nos missions, chez Oser Rêver Sa Carrière, est d’accompagner des personnes en situation d’épuisement professionnel. Nous animons par ailleurs un groupe privé Facebook dédié au sujet et intitulé “Burn-out : parlons-en !”.

L’une des 1280 membres du groupe, que nous appellerons sans ironie Ginette et qui se reconnaîtra, a lancé récemment un petit jeu intitulé “Tu sais que tu es en burn-out quand…”. J’ai trouvé les différentes réponses tellement éloquentes et représentatives de l’état, physique comme psychologique inhérent au burn-out, que j’ai décidé, avec l’accord de Ginette, de les publier de façon anonyme (merci à vous tous.tes).

Persuadée que ceux qui le vivent sont aussi ceux qui en parlent le mieux, voici leurs réponses.

Tu sais que tu es en burn-out quand…

  • Des fois, tu as l’impression de tomber d’une falaise sans raison apparente, alors que la veille, tu étais relativement bien ;
  • Tu es devant ton ordi au boulot et que tu bloques, que tu répètes 100 fois “J’peux pas. J’peux pas. J’peux pas. J’peux plus” ;
  • A 5h52, tu n’as toujours pas fermé l’œil et que ton cerveau est en ébullition totale ;
  • Ta nuit s arrête à 1h55 ;
  • Ta nuit ne commence jamais ;
  • Tu es déjà oppressée alors que tu n’as pas encore bu ton déca ;
  • Tu as envie de te recoucher alors que tu viens de te lever ;
  • Tu cherches le nom d’un objet ou un adjectif que tu connais depuis le CP ;
  • Epuisée, tout à coup tu te sens wonder woman. C’est le signe de la chute imminente, du terrassement ;
  • Tu fais le code de ton vestiaire à la place de celui de ta carte bleue…..et que toutes tes courses sont déjà sur le tapis !!! ;
  • Tu fais des paraphrases de 3 kilomètres de long pour te faire comprendre sans pouvoir prononcer ce fichu mot ;
  • Tu te sens en peur panique avant d’aller au boulot…au couché…le dimanche…puis 15 000 fois par jour ;
  • La boule au ventre grossit quand tu approches du bâtiment de ton taf … ou que tu croises tes collègues … ;
  • Ton cerveau ne répond plus et que tu as d’énormes difficultés à trouver tes mots ;
  • Un matin, tu ne peux plus te lever malgré les alertes de ton corps pendant plusieurs mois ;
  • Que tu te retrouves derrière ton rayon à te parler tout haut “mais ma grande t’es nulle, tu n’avances plus, t’es plus bonne à rien” et qu’il est trop tard ;
  • Tu regardes ton A4 plein “d’urgences et de choses importantes” à gérer et que plus rien ne te semble ni important ni grave ;
  • Tu es là comme une idiote devant ton micro-ondes et que tu ne sais plus comment il fonctionne, idem pour le distributeur de boissons au boulot ;
  • Tu as un rendez-vous dans la semaine et que tu te demandes comment t’organiser des jours avant, comment tu vas faire et que ça te panique alors qu’avant tu avais 25 rendez-vous par jour… ;
  • La perspective de ton rendez-vous unique de la journée t’angoisse niveau organisation, gestion du temps etc ;
  • T’es assise devant ton ordi’ au boulot devant tes 3 écrans, que tu as 350 mails quotidiens (environ) à gérer (en plus de TOUT le reste), que la messagerie instantanée s’affole sur ton écran et flashe dans tous les sens et que tu vois les paysagistes à l’extérieur s’affairer et que tu te demandes à chaque seconde qui passe “mais pu**** qu’est-ce que je fous là” et “pourquoi je ne suis pas en train de faire leur boulot à eux ?” ! ;
  • Tu sors de ta douche, que tu t’habilles comme un manche et que tu te rends compte devant ton petit déjeuner que tu as du shampooing plein les cheveux… Et qu’évidemment tu te mets à pleurer ;
  • Tu sors du boulot et que tu rentres exténuée directement et le plus vite possible chez toi, qu’une fois de plus tu n’as plus rien à manger, que tu pleures toutes les larmes de ton corps en mangeant seule ta énième assiette de riz ou de pâtes du mois et encore…Tu te forces à manger quelque chose jusqu’au jour où tu ne peux plus rien avaler du tout ;
  • Tu te lèves le matin en ayant mal dormi, comme d’habitude, et que l’heure après tu as déjà envie de te recoucher et que tu te sens déjà débordé à l’idée de la journée qui démarre. Et que tu ne sais pas par quel bout commencer et si tu vas y arriver ;
  • Tu arrives au boulot et que tu te rends compte que tu as oublié ton ordi portable chez toi et que tu dois faire de nouveau 45 minutes de trajet pour aller le chercher jusqu’à chez toi ;
  • Tu arrives au travail et que tu as “oublié” que tu avais pris ce jour-là un congé ;
  • Tu t’habilles pour sortir de chez toi et que tu restes bloquée la main sur la poignée terrorisée à l’idée d’ouvrir la porte… et que finalement t’enlèves ta veste et tes chaussures en pleurant en te demandant de quoi t’as peur… et que t’en sais rien, mais t’as tellement peur ! ;
  • Tu prends ta voiture et que tu angoisses à en être obligé de faire demi-tour ;
  • Tu es obligé de faire les fonds de placards pour manger !!! ;
  • Te reposer te rend encore plus fatigué et ainsi de suite….et que chaque tâche devient une épreuve ;
  • Le ménage devient un projet, que vivre est un défi pour lequel on se demande si cela vaut le coup… Que pleurer devient le seul moyen d’expression ( tel un bébé) ;
  • Tu commences à perdre tes capacités, que des choses “normales demandent des efforts surhumains ;
  • Les gens autour de toi ne te comprennent pas ;
  • Tu commences à voir ton agenda se remplir au niveau prise en charge médicale, psychologique, médecine douce, que tu te dis “ma vie est sur pause et je regarde les gens vivre la leur” ;
  • Tu ne te reconnais plus dans le miroir ;
  • Tu commences à ouvrir les yeux sur ce monde, les gens et toi-même, que tu réalises que ça sera probablement l’une des pires épreuves de ta vie et que tu seras à tout jamais changé et meurtri ;
  • Tout ce que tu veux, c’est tomber raide morte dans ton bureau ;
  • Tu vas à la cuisine chercher une petite cuillère et que, 5h plus tard (qui ont en réalité passé comme 10 minutes…), tous les tiroirs, armoires, placards sont ouverts, que tu t’es perdue dans ton appartement et que tu ne sais plus ce que tu cherches, le yaourt toujours sur la table basse… ;
  • Tu portes des seaux de 10 kg et que tu as la sensation qu’ils en font 10 fois plus ;
  • Lorsque le soir, tu t’écroules sur ton plumard tout en sachant que le lendemain ça repart et que les insomnies arrivent ;
  • Tu as envie d’un gâteau sur la table et ton burn-out te dis “ Non ! Trop loin tu n’en mangeras pas ! Na !” ;
  • Ton boss te propose une nouvelle mission entre deux phrases anodines et que dans un sursaut d’énergie tu dis non…. il sort du bureau et tu t’effondres ;
  • Tu ne peux plus te relever alors qu’avant tu étais capable de dormir deux heures et qu’une journée de plus n’était qu’un détail ;
  • Tu es un robot qui n’a plus de force, plus de jus ;
  • Tu “comates” 24h/24, et que dans les moments de réveils, tu te sens vidé de l’intérieur, avec des douleurs partout, sans repères, et cette foutue culpabilité qui t’envahit. Un zombie quoi ! ;
  • Chaque soir tu te couches en pleurs en te demandant comment tu vas faire le lendemain… et que tu rayes cette journée sur un calendrier mental qui ne semble avoir jamais de fin…. ;
  • Les collègues te croisent et te disent “qui êtes-vous madame ?” ;
  • ENFIN sur ton chemin de croix tu tombes sur ce groupe qui fait du bien à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit!! 💖 MERCI !!!

Vous ❤ cet article ? N’hésitez pas à le partager !

Oser Rêver Sa Carrière

Oser Rêver Sa Carrière accompagne les femmes et les hommes en questionnement professionnel afin de les aider à (re)trouver leur voie, (re)construire une carrière qui leur ressemble et passer à l'action.

Marina Bourgeois

Written by

www.oser-rever-sa-carriere.com

Oser Rêver Sa Carrière

Oser Rêver Sa Carrière accompagne les femmes et les hommes en questionnement professionnel afin de les aider à (re)trouver leur voie, (re)construire une carrière qui leur ressemble et passer à l'action.

Welcome to a place where words matter. On Medium, smart voices and original ideas take center stage - with no ads in sight. Watch
Follow all the topics you care about, and we’ll deliver the best stories for you to your homepage and inbox. Explore
Get unlimited access to the best stories on Medium — and support writers while you’re at it. Just $5/month. Upgrade