Stanislas Wawrinka

UX (User Experience) ! de quoi parle-t-on ?

L’expérience utilisateur est ce qui rend une application préférable à une autre alors qu’elles servent le même usage, qu’elles rendent le même service.

Ce n’est plus la nouveauté de l’usage qui crée l’adoption (choisir) et l’engagement (garder) mais le confort avec lequel on utilise cet usage.

Le luxe, sur le sujet à beaucoup à nous apprendre. Ce qui fait le luxe d’un objet, c’est l’expérience qu’il nous fait vivre.

Pourquoi parle-t-on beaucoup d’UX aujourd’hui ?

Les révolutions successives auxquelles nous assistons depuis 1995 ont permis aux publics (consommateurs, clients, citoyens ou collaborateurs) de prendre le pouvoir par leurs conversations d’abord (2000- 2017) par leurs usages (2008–2017) ensuite.

Pour garder le contact avec ses publics, il faut savoir être à la hauteur de l’expérience avec laquelle ils pratiquent leurs usages. Et ils sont très exigents et très versatiles. Au moindre accident dans l’expérience vécue, ils changent.

L’expérience utilisateur devient le critère essentiel de conception d’un usage, d’un service, d’un produit.

L’expérience utilisateur est le moteur de la transformation des entreprises

Et comment juge-t-on de la qualité d’une expérience utilisateur ?

Il n’est pas du tout suffisant d’écouter ses clients (dixit le fondateur de Netflix)

Il faut les regarder faire !

Le seul moyen de qualifier une expérience est de “tester” en vrai, de se tromper vite et de recommencer encore plus vite pour tester à nouveau.

Le corolaire de l’expérience utilisateur est la vitesse d’exécution.

“Ever tried, ever failed, no matter, try again, fail again, fail better”

Samuel Beckett

Show your support

Clapping shows how much you appreciated Jérôme Wallut’s story.