Comment PayFit est passé de 1 à 600 clients en 1 an ?

Le 16 avril 2016, PayFit était officiellement lancé, l’aventure pouvait réellement commencer, la gestion de la paie allait enfin être modernisée. Un an plus tard, plus de 600 belles entreprises (Big Mamma, le Slip Français, Zenly, Sellsy, Gameloft, Theodo etc.) nous font confiance, c’est un bon début !

Comment et pourquoi avons-nous atteint 600 entreprises clientes en 1 an ?

La croissance de PayFit peut se résumer en 5 mots clés : produit, support, équipe, automatisation et bouche à oreille.

Le produit roi 👑

On dit souvent que le client est roi et c’est vrai. Mais pour que le client soit roi, il faut d’abord lui offrir le meilleur produit possible. Donc par déduction le produit est roi. Product First !

Comment les bases solides de l’outil PayFit ont-elles été créées ?

A la genèse de PayFit, Florian (CPO), Ghislain (CTO) et moi, nous sommes retrouvés face à une sacrée montagne : le droit du travail français dans toute sa complexité. L’ensemble du droit du travail français devait être traité pour aboutir à l’automatisation des fiches de paie, or aucun langage informatique classique ne pouvait nous permettre de gérer efficacement cette complexité. Alors, premier défi, nous avons créé notre propre langage informatique : le JetLang. Grâce au JetLang nous avons pu coder le Code du travail et les conventions collectives, et aujourd’hui de nouvelles fonctionnalités sont ajoutées quotidiennement. Le plus pratique dans tout ça, c’est finalement que nous avons entièrement la main sur le langage et que nous le faisons évoluer en même temps que le produit grâce à nos JetLang Master et à l’équipe Tech.

Les JetLang Master

En janvier 2016, lorsque nous avons sorti notre version beta, la base du produit — l’automatisation de l’édition d’un bulletin de paie — était là, mais le produit — SaaS de gestion de la paie — n’était pas abouti. Et pourtant Nestor a été le premier à nous faire confiance ❤ Nous étions persuadés qu’en se lançant vite nous allions apprendre encore plus vite ! Et ça a payé : la mise en situation réelle a provoqué une émulation qui nous a d’autant plus motivés et nous a permis d’acquérir des clients encore plus rapidement. Un produit n’est jamais abouti, c’est pour ça qu’il faut se lancer alors même qu’on pense qu’on n’est pas encore prêt. Si vous regardez le produit il y a 1 an, vous remarquerez que les choses ont pas mal évolué. Et plus on a de clients, plus le produit évolue vite.

Si on n’a pas honte de son produit quand on le sort, c’est qu’on l’a sorti trop tard ! — Reid Hoffman, fondateur de Linkedin

Le produit doit être à la hauteur des exigences de nos clients. C’est primordial. La valeur ajoutée de départ de PayFit est l’automatisation des fiches de paie, mais aujourd’hui ça ne suffit plus. Notre ambition est d’offrir à nos clients un outil qui traite tous les aspects complexes liés à la gestion des ressources humaines, c’est-à-dire tout ce qui touche directement ou indirectement à la paie. Les fonctionnalités sont pour cela multiples et diverses : un restaurateur peut visualiser en un clin d’oeil le planning de ses employés le dimanche soir ; un salarié n’a plus à partir à la chasse au trésor pour retrouver ses anciens bulletins de paie, ils sont tous sur son espace PayFit ; un RH peut stocker tous les documents administratifs concernant ses employés (certificat de travail, DPAE, Solde de tout compte, etc.) à un seul et même endroit sur PayFit, fini les multiples dropbox, drive, etc. L’objectif est de passer d’une multitude d’outils à un seul et même outil pour gérer tout ce qui touche la gestion de ses employés et d’exploiter le potentiel de chaque donnée renseignée par l’employeur pour en tirer de la valeur, afin de lui faire gagner toujours plus de temps.

Un support d’exception 🔑

Le deuxième pilier incontournable de PayFit rejoint le postulat de départ, “le client est roi” : c’est le support ! Sans nos super héros de la paie, PayFit ne serait rien.

Générer des bulletins de paie sans aucune erreur, payer les bonnes cotisations sociales aux bons organismes et faire en sorte que les employés soient payés à temps en fin de mois. C’est pour ça que nos clients nous font confiance. Pour tenir cette promesse, nous avons recruté et recrutons uniquement des experts de la paie avec un sens du service inégalé. Chaque entreprise cliente a un expert en paie attitré qui est là pour répondre de manière efficace et rapide à toutes ses questions et l’accompagner dans ses démarches administratives.

Et chez nous, chaque problème a sa solution !

Aujourd’hui c’est grâce au produit et au support que nous arrivons à convaincre les entreprises d’adopter PayFit, mais aussi de rester chez PayFit. En effet, le défi n’est pas seulement qu’une entreprise utilise PayFit, mais aussi que l’union du client et de PayFit dure éternellement !

Une équipe de gagnants 👪

En 1 an nous sommes passés de 5 à 40 PayFiters et aucun n’a été recruté par hasard. Evidemment pour vivre cette belle aventure, il nous faut la meilleure équipe. Chaque PayFiter est un maillon essentiel de la croissance de PayFit.

Que des n°10 dans ma team — Booba

Le livre “Who: the A method for Hiring” façonne depuis le début notre philosophie en matière de recrutement et j’invite fortement chaque entrepreneur à le lire. La A method enseigne l’art de bien s’entourer :

  1. Construire une scorecard pour savoir ce qu’on cherche
  2. Sourcer les candidats
  3. Interviews
  4. Décision

Le livre distingue trois types d’employés : les A, B et C. Les A players ont un potentiel d’exécution bien plus prononcé que les B et les C. Surtout, ils auront tendance à vouloir s’entourer d’autres A players, au contraire des B qui eux ne voudront recruter que des C par peur de la comparaison.

“Who: the A method for Hiring” — Geoff Smart et Randy Street

Nous avons très vite engagé une personne dédiée au sourcing des meilleurs candidats car depuis le début nous accordons énormément d’attention à notre processus de recrutement. Notre critère principal de recrutement est le fit de TOUTE l’équipe avec chaque candidat : on préfère recruter une personne avec un peu moins d’expérience mais avec qui l’équipe s’entend très bien, plutôt qu’une personne excellente mais avec qui le courant ne passe pas. En effet, une nouvelle personne un peu moins compétente progressera d’autant plus vite si son environnement de travail est excellent. Alors qu’une personne excellente qui n’est pas intégrée dans l’équipe stagnera. Et cette règle s’applique à chaque candidat, sans exception ! Chaque PayFiter qui monte dans la fusée est par ailleurs conscient en arrivant qu’il rejoint une belle histoire et que si chaque jour de nouveaux clients signent chez PayFit ce sera en partie grâce à lui. Quand un PayFiter nous rejoint c’est pour se donner à 300%, ce n’est pas pour rester dans sa zone de confort. Un des principes guidant notre recrutement est : hire well, fire fast.

Au fur et à mesure de l’année de nouveaux besoins sont apparus et de nouveaux postes ont été créés pour y répondre : une équipe Onboarding et une équipe SDR (Sales Development Representative) par exemple. Cette croissance humaine nous a permis d’acquérir de plus en plus de clients.

L’automatisation, notre meilleur ami 💙

Le recrutement nous a permis de gagner énormément de temps mais l’automatisation aussi. C’est simple, dès qu’une tâche n’a pas un bon rapport “valeur ajoutée créée pour le salarié / temps passé dessus”, alors on l’automatise. Au début de PayFit, énormément d’actions chronophages étaient réalisées à la main mais peu à peu nous avons réussi à toutes les faire disparaître grâce à leur automatisation.

L’automatisation de toutes ces actions (onboarding des clients, déclarations sociales, etc.) nous a permis :

  1. d’offrir au PayFiter la possibilité d’être encore plus productif en se concentrant sur des tâches où il apporte une réelle valeur ajoutée et donc d’être toujours plus performant et rapide auprès de nos clients.
  2. de participer au bonheur des PayFiters en limitant la réalisation de tâches chronophages.

Le but est de gagner toujours plus de temps tout en offrant le meilleur service à nos clients.

Plus nos clients et PayFiters sont heureux, plus on avance vite !

Le résultat : le bouche à oreille 👏

Il n’y a pas meilleur vendeur qu’un client déjà conquis. Chaque client PayFit est pour nous un potentiel ambassadeur du produit et pour être un bon ambassadeur, le service doit être à la hauteur de ses exigences.

Produit roi + support incontournable + équipe de gagnants + automatisation => bouche à oreille

Aujourd’hui notre croissance continue sur sa belle lancée et l’internationalisation de PayFit sera au RDV pour 2018. La construction du PayFit espagnol a d’ailleurs déjà bien commencé. Pour chaque pays, la même méthode sera appliquée avec pour objectif principal le bonheur de nos clients.

Petit rappel : PayFit permet de générer automatiquement les bulletins de salaire des employés et prend en charge l’édition des déclarations sociales, la gestion des congés et des absences, les notes de frais, etc. L’idée a vu le jour en 2015, nous avons levé 5 millions d’euros en octobre dernier et plus de 600 entreprises nous font d’ores et déjà confiance.