Osama Sayed
Aug 28, 2014 · 2 min read

Lundi, 25 août 2014 : ça y est, Alain est marié.

La veille, je suis arrivé à Arcachon tout seul, épuisé, et usé de tristesse. Et pourtant, pendant deux jours entiers en regardant tellement d’amour rayonnant, je n’ai ressenti que de bonheur.

Entre la famille et les proches j’ai eu l’honneur de partager le repas de midi, après lequel nous sommes partis tous deux à la plage juste en bas de la dune du Pylat, où Alain a commencé à déstresser et écrire ses vœux.

Beaucoup ne le savait pas encore : il a décidé de construire un poème en empruntant des vers du Cantique des Cantiques. Avec un visage lumineux, brillant plus gentillement que le soleil qui se cachait derrière les nuages dans l’horizon, il écrivait :

Je n’oublierai jamais la conversation qui a eu lieu entre nous, entourés des enfants qui courraient partout en essayant de grimper la dune.

Le lendemain, monsieur faisait le chef d’orchestre ! Toutes les personnes présentes recevaient des instructions précises, et les exécutaient à la lettre :

…dedans, et dehors, sous un soleil qui déclarait son bonheur de l’événement qui allait se dérouler le soir même :

Et le voici, un cantique d’amour, lu sereinement dans la mairie de la ville, et écouté par des dizaines d’amis dans la salle :

Mon cher Alain, que cet amour que tu renvoies te revienne toujours, et que cette serenité que tu ressens ne s’en aille jamais.

picosam

The happy electron!

Osama Sayed

Written by

Exploring the world, one word at a time.

picosam

picosam

The happy electron!

Welcome to a place where words matter. On Medium, smart voices and original ideas take center stage - with no ads in sight. Watch
Follow all the topics you care about, and we’ll deliver the best stories for you to your homepage and inbox. Explore
Get unlimited access to the best stories on Medium — and support writers while you’re at it. Just $5/month. Upgrade