Trois mots

Willebroek, une petite ville où je t’ai fait une grande promesse. Une ville sans raison, sinon celles que l’on lui a créées. Une ville qui assurera à jamais la résolution de tous nos problèmes. Une ville où je t’ai embrassé cent fois sur la bouche et infiniment avec les yeux.

Les jours passeront et les nuits cesseront. Parfois vite et d’autres fois lentement. Mais le temps, quand bien même têtu, finira par céder à trois mots qui résonnent en toute douceur, et à tous moments.