Possible Future
Published in

Possible Future

Aujourd’hui, nous annonçons le rapprochement de Possible Future avec Capgemini Invent !

Laissez-nous vous raconter les dessous d’une des étapes les plus déterminantes de l’aventure que nous avons commencée il y a tout juste 5 ans.

En 2016, lorsque nous avons créé Possible Future (alors French Bureau), notre ambition était de “redonner aux grandes entreprises françaises leur place sur le terrain mondial de l’innovation” et notre promesse à ces entreprises, celle “d’innover à la vitesse d’une startup”. Nous compensions notre jeunesse par notre ingéniosité, notre agilité, la pluridisciplinarité de nos équipes alors quasi-inédite en France, et une audace sans limite.

Après seulement 5 ans, nous sommes fiers d’avoir établi Possible Future en France et à l’international comme l’un des plus importants studios français d’innovation durable en Europe. Nous avons travaillé avec plus de 80 clients sur près de 150 projets d’innovation extrêmement variés, à travers 26 pays dans le monde, au fil desquels nous avons affiné notre méthodologie, nos outils, mais également nos envies et notre ambition.

Plus important encore, Possible Future est devenu au fil des ans une bannière derrière laquelle se sont unis 70 talents incroyables, désireux de transformer le monde en inventant et développant une façon d’innover durablement.

Fin 2019, nous avions déjà amorcé une réflexion sur nos options de développement. A l’époque déjà, nous avions constaté que la formule fonctionnait :

  • Avec une croissance moyenne de 50% par an et 40 clients de classe « Fortune 500 » ;
  • Nous étions parvenus à créer un mix pluridisciplinaire design-business-tech sans équivalent sur le marché ;
  • Nous avions posé les bases d’un nouveau modèle d’entreprise, basé sur l’hyper horizontalité et l’autonomie, dans lequel chaque collaborateur prend part au pilotage et au développement de la structure.

Alors, tous ensemble (comme nous l’avions toujours fait depuis le début), nous avions mis sur la table différentes options permettant d’écrire une saison 2 de Possible Future encore plus rapide :

  1. Développement organique, en fonds propre, comme nous l’avions fait depuis le début ;
  2. Levée de fonds, pour bénéficier d’un coup d’accélérateur financier et booster le recrutement et l’ouverture de nouveaux bureaux à l’étranger ;
  3. Rapprochement avec un acteur leader du secteur, pour bénéficier d’une exposition maximale et des moyens d’un grand groupe.

En mars 2020, quand la pandémie s’installe, c’est le moment de vérité : aucun projet n’est arrêté. Mieux que cela : malgré l’incertitude, nos clients continuent de nous rappeler pour lancer de nouveaux projets.

En 2020 la croissance sera plus légère que prévu (5%, dans un marché qui était plutôt à -15%) mais nous avons maintenu un niveau d’activité qui nous a permis de préserver l’emploi à 100% et de continuer à recruter. Plus important que tout : nous sommes ressortis de cette période plus soudés que jamais et confiants dans l’avenir de notre modèle.

Début 2021, alors que nous sommes focalisés sur le démarrage de l’année, nous avons la surprise d’être contactés par 4 acteurs majeurs du monde du conseil et de la communication. Et pour nous, c’est le signal qu’il se passe quelque chose sur le marché. En même temps, ce n’est pas étonnant : en 5 ans, nous avons vu le marché du conseil en innovation devenir mature. Il était temps que les leaders du secteur s’y intéressent :) Naturellement, cet événement nous a donné envie de reprendre la réflexion amorcée plus d’un an auparavant pour déterminer ce que nous voulions faire. Cette fois néanmoins, il fallait intégrer une nouvelle donnée : le marché se concentrait. La question était donc de savoir si nous souhaitions profiter de cette vague, ou risquer d’être relégués en 2e ligue suite à la restructuration du secteur.

En 3 mois, nous rencontrons 16 entreprises, toutes en train de réfléchir à se positionner plus franchement sur le conseil en innovation, et intéressées par Possible Future :

  • des réseaux d’agence de communication ;
  • des Entreprises de Service Numerique ;
  • des cabinets de conseil en management ;
  • des cabinets de conseil en stratégie.

Au fil de nos discussions avec les équipes de management de ces différents acteurs, nous découvrons des projets plus ou moins aboutis, des raisons de s’intéresser à nous plus ou moins pertinentes, des modèles organisationnels très ou trop éloignés de nous pour envisager un futur commun… Et alors que nous commençons à envisager de continuer notre chemin seuls, nous avons eu la chance de croiser la route d’une entreprise qui allait nous faire chavirer.

Au delà d’être devenue en moins de 20 ans un des fleurons français du secteur du conseil en transformation digitale en France et à l’étranger, cette entreprise avait en effet commencé il y a 5 ans à intégrer une à une la plupart des entreprises spécialiste du conseil en innovation que nous avions eues comme modèle au moment de nous lancer. Plus important, nous les rencontrions au moment où ils allaient lancer une initiative sans pareil sur le marché, réunissant (enfin) sous une même marque toutes les capacités nécessaires à la transformation durable des entreprises par l’innovation — une force de 2200 personnes.

Cette entreprise, c’est Capgemini Invent. Et cette marque, c’est frog.

Si l’idée de rejoindre un groupe de cette taille peut paraître un choix surprenant pour qui connaît Possible Future, il faut en réalité y lire notre volonté collective de gagner 5 ans dans notre développement et d’accélérer notre ambition d’avoir le plus d’impact à travers notre activité.

Plusieurs critères, que nous avons déterminé avec l’ensemble de l’équipe Possible Future, ont guidé notre choix du projet auquel nous voulions lier notre destin :

  1. La capacité d’améliorer notre accès au marché, pour aller travailler sur tous les secteurs sur lesquels nous n’avions pas eu l’occasion de nous pencher et qui, selon nous, nécessitent d’être repensés ;
  2. La possibilité de mener de plus gros projets, avec encore plus d’impact sur le monde dans lequel nous vivons. A 70, nous étions forcément limités. Avec nos nouveaux 2200 collègues chez frog, nous disposons d’une force de frappe sans limite ;
  3. La volonté partagée d’être encore plus présent sur le sujet de l’innovation durable, et devenir le partenaire incontournable de la transformation régénérative de l’économie.
  4. La compatibilité d’une structure plus établie, et plus large, avec notre mode de fonctionnement hyper responsabilisant, très horizontal et fortement collégial. Avec les rebelles de frog, nous sommes a priori servis ;-)

Aujourd’hui, deux sentiments dominent.

Tout d’abord, la fierté du chemin parcouru, en repensant notamment aux premiers projets menés avec des clients qui nous ont fait confiance, en observant notre équipe interagir au plus haut niveau chez nos clients pour les accompagner sur leur chemin de transformation, en regardant nos startups continuer à se développer avec succès.

Et ensuite évidemment l’excitation, face à l’incroyable challenge que les responsables de Capgemini Invent/frog nous proposent de relever : celui d’inventer le monde de demain, de construire une société plus respectueuse des humains et de l’environnement, en accompagnant les entreprises vers des modèles vertueux et durables.

Ce challenge, collectivement, nous en avons très envie. Et nous l’acceptons avec plaisir !

--

--

We design sustainable innovations — from ideas to launch. (Certified B Corp)

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store
Thomas Papadopoulos

Thomas Papadopoulos

CEO / Positive Business Maker at Possible Future.