Un Parkour plein d’humilité

Vous les avez peut-être vus, ces jeunes gens, sauter d’éléments urbains en éléments urbains autour de la mairie ou de la cathédrale. Vous vous êtes peut-être demandés ce qu’ils faisaient et pourquoi. Alors plongez-vous dans l’univers de ces jeunes pratiquant le Parkour. Ils nous ont donné une leçon de vie et de courage.

Greg PIAO
Greg PIAO
Nov 5, 2016 · 4 min read

La rencontre fut comme un paradoxe : Adossé à un mur pour admirer les sauts, les manières de les préparer, on s’est alors dit qu’il fallait plein d’allant et de courage pour oser faire ce qu’il faisait. Que ces gamins devaient être des durs à cuire. Et puis, en allant à leur rencontre, on a rencontré des personnes humbles, presque timides pour certaines.

Ils sont une vingtaine, dans leur groupe, à pratiquer ce sport, car le Parkour est un véritable sport. “C’est un mélange de plusieurs disciplines si l’on y regarde de plus près. C’est de l’escalade, de la gymnastique, de la course” avance Sergio, un des piliers du groupe. Un sport que l’on pratique dans la rue, les parcs, les forêts. En fait, et si l’on s’en tient à la définition que donne la Fédération Française de la discipline, le Parkour est une activité physique consistant à se déplacer efficacement grâce à ses seules capacités motrices, dans différents types d’environnements. Le traceur, nom de celui qui pratique le Parkour, développe son corps et son contrôle par le biais d’une méthode d’entrainement alliant course, passement d’obstacle, sauts, escalade.

Repousser ses limites ou handicap

Né fin des années 80, début des années 90 en banlieue parisienne, et popularisé par le groupe “Yamakasi”, le Parkour permet d’appréhender son corps et de se fixer des limites. “On n’est plus ici à tenter de repousser ses limites que de les dépasser” glisse Constantin, qui pratique depuis deux ans. Et lui, repousser ses limites, il sait ce que c’est. Dyspraxique ( handicap du repérage du corps dans l’espace), il a utilisé le Parkour pour contrecarrer ce handicap…et avancer dans la vie. “Le parkour me motive, je me rends compte que si l’on travaille, on peut avancer. Ce sport amène confiance en moi. Grâce à lui j’arrive mieux à surmonter les obstacles dans ma vie de tous les jours. C’est bête mais quand ma mère disait que le travail finit toujours par payer je rigolais. Mais elle avait raison. J’en ai conscience maintenant” continue-t-il un brin de fierté dans la voix. Ce sera le seul moment où un des membres du groupe ce sera mis en avant. Mais à juste titre. Tu peux être fier de toi Constantin et de ce que tu fais !

Dispraxique, Constantin a, grâce au Parkour, trouver un nouveau sens à sa vie

Car le reste du temps, la petite troupe qui joue avec ce qui l’entoure reste d’une humilité déconcertante. “On y va étape par étape. On se sécurise. Jamais on ne va tenter un saut ou un déplacement si l’on n’est pas sur qu’il peut passer. On vérifie tout, tout le temps. Et puis ce n’est pas le Parkour qui est dangereux, c’est le pratiquant”. Krys, la voix assurée, surveille le groupe aujourd’hui, glisse deux, trois conseils. Il sort à peine de la mairie où il a rencontré des responsables pour organiser un spectacle alliant Parkour et d’autres disciplines en janvier prochain. Une mairie qui parfois grogne un peu de l’usage que font ces jeunes du mobilier urbain. En face, quelque fois, la Police Municipale, en entrant dans son parking, encourage, félicite.

On laisse Krys, Sergio, Constantin et les autres à leur entraînement à la cathédrale. Sauts, roulades, courses, une vraie discipline physique. Et on se dit que l’on aimerait bien être comme eux. Agile comme un chat, humble comme un shaolin. Tout un programme…


Si vous voulez vous aussi les rejoindre ou les admirer, ils se retrouvent tous les week-end sur le parvis cathédrale à 15h et vous pouvez prendre contact avec eux sur la page de leur groupe Facebook

https://www.facebook.com/groups/322649388088458/

Vous pouvez aussi contacter Constantin Piatecki, Sergio Iafrate ou Krys Hale sur leur page Facebook respective.


Le Parkour en vidéo

📽 Pour finir une vidéo des traceurs orléanais lors d’un entraînement. On voit bien qu’il répète tous les sauts avant de se lancer dans de plus dures aventures !

Pour Info à Orléans

PIAO c’est une équipe de blogueurs qui s’occupe de vous retrouver l’actualité 100% divertissante autour de la ville d’Orléans. Bons Plans, Restos, Bars, Shopping, Agenda et Infos Utiles sont au menu !

Greg PIAO

Written by

Greg PIAO

Passionné de tout et de rien. Insatiable bavard. Orléanais de naissance, elle a bien changé ma ville. PIAO depuis presque toujours

Pour Info à Orléans

PIAO c’est une équipe de blogueurs qui s’occupe de vous retrouver l’actualité 100% divertissante autour de la ville d’Orléans. Bons Plans, Restos, Bars, Shopping, Agenda et Infos Utiles sont au menu !

Welcome to a place where words matter. On Medium, smart voices and original ideas take center stage - with no ads in sight. Watch
Follow all the topics you care about, and we’ll deliver the best stories for you to your homepage and inbox. Explore
Get unlimited access to the best stories on Medium — and support writers while you’re at it. Just $5/month. Upgrade