Le Glossaire de Heather Marsh

Ce qui suit est un glossaire de ce que j’entends personnellement lorsque j’utilise ces mots. Je conçois l’existence d’une multitude de définitions alternatives pour la plupart d’entre eux et cela n’est pas une tentative d’imposer mes propres définitions comme correctes ni une invitation à en débattre sinon la définition qui s’applique dans tout ce que je dis ou écris. Comme le langage est établi en raccourci de la communication j’essaie de ne pas passer trop de temps à discuter les définitions et généralement évite les noms de choses telles que les idéologies qui sont sûrs de dérailler chaque conversation vers une discussion de définitions. Faîtes-moi savoir ce qui manque.

Note spéciale : je n’ai pas créé une idéologie politique appelée Stigmergie. La stigmergie est une méthode d’action fondée sur la collaboration, une parmi de nombreuses méthodes qui fonctionnent en différentes circonstances. Il ne s’agit pas de gouvernance.


Anti-social : qui est instrumental à la dissociation ou à la destruction de la société et des relations sociales.

Des arcs-en-ciels et des licornes : choses merveilleuses utilisées pour promouvoir des idéologies avec lesquelles elles n’ont aucune relation, par exemple la confusion des Droits de l’Homme avec la démocratie alors que rien dans les principes de la démocratie ne garantit les droits humains.

Auto-coercition : coercition transparente et consensuelle d’une société appliquée à elle-même.

Auto-gouvernance : gouvernance par un groupe d’usagers.

Autonomie : le droit à la gouvernance par un groupe d’usagers y compris la gouvernance de soi pour ces choses qui n’agissent que sur soi.

Autonomie, Diversité, Société : qualités qui doivent être équilibrée pour permettre qu’un système autorise à chacun d’atteindre sa pleine réalisation.

Bulle de pensée : un groupe social qui est fermé à la pensée extérieure au sein d’un forum ou par la propagande.

Cercle concentrique : voix ou idées promus par les pairs au sein d’une structure transparente et perméable où ceux qui sont au centre reçoivent la plus grande amplification.

Charité : une population dissociée aura besoin de la charité pour s’occuper de ceux dont les besoins ne sont pas inhérents à la structure. Mary Wollstonecraft déclarait que “là où la justice règne, il n’y a pas besoin de charité.” Du fait de la difficulté de définir la justice, je dirai plutôt : “où il y a société, il n’y a pas besoin de charité.” et userai de cette loi pour évaluer si une société a échoué.

Coercition séductrice : la coercition qui persuade plutôt qu’elle ne force mais qui peut être bien plus puissante que la force, particulièrement si elle passe inaperçue et n’est pas reconnue. Elle se fonde sur l’inclusion, le rejet et l’attachement affectif.

Communauté épistémique : un moyen de fournir une expertise d’élite pour des projects sans passer le contrôle à une oligarchie d’élite. Les personnes et les idées sont promues par leurs pairs au sein de groupes d’usagers et de communautés qui restent transparents et perméables à chacun. L’acceptation ou le rejet des idées est toujours le fait du groupe d’usagers pour éviter la formation d’une oligarchie insaisissable. Typiquement, une communauté épistémique s’organise en cercles concentriques transparents et perméables.

Directeur de pensée : un communicant qui agit en Grand Homme.

Démocratie : gouvernance par des systèmes de vote direct ou représentatif.

Dissociation : séparation des individus des relations de dépendance qui font une société.

Diversité : il y a diversité entre deux humains quelconques. La structure sociale devrait fournir fondamentalement l’équivalence pour tous.

Économie d’approbation : économie fondé sur l’approbation sociale et l’acceptation au lieu de l’échange marchand avec les puissants.

Économie marchande : une économie qui ne donne valeur qu’à des marchandises et des services échangés aux riches contre de la monnaie, une forme d’approbation dissociée de la société et placée dans les mains des puissants.

Égalité : l’idée fausse et observable selon laquelle tous les gens sont égaux est utilisée pour imposer une structure égalitaire à des populations variées et prévient l’équivalence.

Équivalence : l’idée que tous les membres d’une société ont le droit de recevoir des bénéfices équivalents de la société et que personne ne devrait être évalué selon des mesures d’accomplissement que d’autres ont de meilleures capacités pour atteindre. Personne ne devrait être forcé ou contraint à poursuivre des objectifs qu’il n’a pas choisi ni empêché de poursuivre ceux de sa propre élection. Aucune contribution à la société n’est intrinsèquement meilleure qu’une autre bien que leur degré d’effort peut différer.

État : partition hautement militarisée des sociétés en marchés économiques et propriété privée, imposée pour isoler, diviser et allouer.

Féminisme : si le terme commence par une majuscule, je parle de l’industrie de ceux qui présument parler pour la femme. Le Féminisme renforce une perspective de genres. Combattre le Masculinisme devrait l’éliminer.

Force centripète : elle agit sur des populations variées dans les structures égalitaires pour créer des systèmes de Ponzi de célébrité, richesse et pouvoir.

Fraternité : le but de la fraternité n’est pas adéquat à la collaboration globale comme il implique l’égalité et l’unanimité des principes. Elle a résulté en une fraternité de Grands Hommes alignés sur le principe du capitalisme maintenant le pouvoir.

Gouvernance : une force dirigeant les actions entreprises par la société.

Cardinal Sin, par Banksy

Grand Homme : une référence à la théorie de Thomas Carlyle selon laquelle “L’Histoire du monde n’est que la biographie de grands hommes.” Ma définition des Grands Hommes est ceux qui possèdent la capacité de captiver l’attention des masses. La différence entre un Grand Homme et un pont de savoir est que le Grand Homme n’agit pas en pont entre les masses et ceux en-dehors de leur Fenêtre d’Overton, il agit en portail. Il utilise une information sélectionnée dans l’ombre pour augmenter son propre pouvoir et bloque ce qui ne leur bénéficie pas. Dans un système égalitaire la force centripète créera des oligarques à partir de Grands Hommes. À ne pas confondre avec les grands hommes (sans majuscules) qui sont simplement des hommes éminents.

Groupe d’usagers : l’ensemble de la population qui sera affectée par une action, à l’exclusion de quiconque n’est pas affecté. Les groupes d’usagers vont d’un individu à la population entière de la planète.

Idéaliste : il veut un monde parfait. Si on lui démontre que sa position est en opposition à une industrie et ne peut pas être justifié éthiquement, il changera de position. L’industrie cultive les idéalistes et les éduque à devenir des réalistes. (Définition de Statfor)

Libertarien : quand je dis libertarien (rarement), je me réfère aux idées de John Locke.

Liberté : la liberté est une idée visant au contraire de l’esclavage. Il n’y a pas de vraie liberté. La coercition, la responsabilité et la dépendance existent toutes et existaient déjà à l’état de nature. La liberté comme but devrait être remplacé par une auto-coercition sociétale transparente et librement acceptée.

Loi d’airain de l’oligarchie : cette théorie de Roberts Michels, “Qui dit organisation, dit oligarchie”, est une justification du fascisme. C’est une théorie dont je veux démontrer la fausseté.

Mange-Mort (ou thanatophages) : membres d’une société sociopathe où les normes sociétales ou la culture suivent les dispositions du sadisme ou du désordre sexuel sadique. L’agonie des autres n’est pas un effet de bord de leurs actions mais un but recherché. Les mange-mort sont distincts de ceux qui présentent un trouble individuel de la personnalité en ce que les normes, la structure et les actions de la société sont tous construits pour nourrir leur sadisme.

Mégaphone : une plateforme permettant d’atteindre un large public.

Misérables : ceux que la société a choisi de ne pas voir.

Gay Bishop, by Banksy

Moins Grands Hommes : ce sont les Grands Hommes acceptés comme tels pour satisfaire les quotas paritaires ou ethniques.

Monnaie : approbation abstrait et dissocié qui autorise l’accès à tous les bénéfices d’une société sans l’acceptation préalable des valeurs ou des normes de cette société.

Morale de l’esclave : référence à l’idée de Nietzsche développée dans sa Généalogie de la Morale. La morale adoptée par les opprimés pour prétendre que leur situation est le fruit d’un choix et valorise la gentillesse, l’humilité, la sympathie, l’endurance, etc.

Morale du maître : référence à l’idée de Nietzsche développée dans sa Généalogie de la Morale. La morale adoptée par les puissants pour prétendre que leur situation est due à la supériorité ou la vertue, et qui valorise la fierté, la force, le pouvoir, la supériorité, etc.

Morale sociale : ma préférence pour le futur. Elle valorise l’accomplissement personnel et la contribution à la société.

Nation : un entrelacs de sociétés mélangées et rassemblées pour la communauté, la coopération et le partage, et qui existe au-delà des frontières et des générations.

Opportuniste : il saisit l’opportunité pour se ranger avec les puissants pour servir sa carrière et se met en avant pour la visibilité, le pouvoir et les partisans. (Définition de Stratfor)

Ponts de savoir : des gens qui aident à disséminer l’information d’un niveau d’entendement expert au novice et vérifient collectivement ce qu’une communauté épistémique fait. En plus d’être essentiels à l’éducation et la vérification, ils sont importants pour éviter les démagogues et les Grands Hommes qui ont la capacité et le temps de développper une attraction massive mais qui ne sont pas la source de l’expertise aux niveaux dont le monde a besoin. Les communautés épistémiques et les ponts de savoir offrent un chemin direct de communication entre l’expertise d’élite et l’ensemble d’un groupe d’usagers et fournissent un chemin pour un quelconque membre du groupe pour s’élever à un niveau d’expertise d’élite s’il le désire.

Poupée Ken : quiconque doté de la capacité de ou de l’attente pour, selon la démographie et une expertise générique, devenir un Grand Homme. Il s’agit généralement d’un homme blanc bien éduqué mais il arrive que des femmes ou d’autres ethnies produisent des poupées Ken si elles disposent de l’histoire et des connexions nécessaires.

Papillon : une idée dissociée qui peut cause un ouragan de changement. Cela fait référence à l’Effet Papillon.

Patriarcat : quand je dis Patriarcat je me réfère à l’œuvre de Robert Filmer et spécifiquement à son livre posthume Patriarcha.

Pédosadique : un mot plus exact pour remplacer pédophile, quelqu’un qui fait du mal aux enfants pour son propre plaisir. Je ne l’utilise pas pour me référer à un enfant sadique.

Pyramide (ou système) de Ponzi : structure sociale au sein de laquelle chacun s’efforce d’atteindre le sommet de la célébrité, de la richesse et du pouvoir, générant une force centripète qui maintient les oligarques en place. Les systèmes égalitaires imposés à des populations inégales tendent à se tranformer en pyramides de Ponzi.

Radical : il veut changer le système, selon ses motifs socio-politiques et considère les corporations multinationales intrinsèquement mauvaises. Il croit que les individus et les groupes locaux devraient exercer un contrôle direct sur l’industrie. L’industrie l’isole et le discrédite. (Définition par Stratfor)

Réaction : un mouvement réclamant le retour à un temps révolu où une plus large part du public se partageait le sommet de la pyramide de Ponzi du pouvoir et bénéficiait de ses largesses. Les réactionnaires n’ont aucun intérêt à changer les principes fondamentaux ni à aider ceux d’en-bas à l’exception de promesses que les réformes vont avoir en effet-douche. Mais les réformes dans un système de Ponzi n’atteignent jamais le bas, car ce qui nourrit les puissants saigne les misérables.

Réaliste : capable de vivre avec les compromis, disposé à travailler au sein du système, n’est pas intéressé par les changements radicaux, pragmatique. L’industrie les co-opte. (Définition par Stratfor.)

Relier le Chaos : 1. la méthode naturelle faisant usage de l’extrapolation, l’expérience et l’expérimentation pour enlacer une entrée chaotique en paquets significatifs d’information. 2. L’usage d’une force coercitive extrême pour empêcher les systèmes chaotiques de vivre ou créer le changement.

David Bomberman, par Banksy

Résistance : elle fabrique de nouveaux systèmes et les défend contre la coercition oppressive. Elle désobéit à chaque règle qui n’est pas acceptée personnellement comme bénéfique. Elle rejète toute autorité. Elle crée des réseaux de résistance. Elle retire le pouvoir de ceux qui siègent au sommet du système de Ponzi en leur retirant le soutien et la participation. Elle élimine le pouvoir institutionnel en créant et défendant des alternatives. Elle bloque l’économie marchande et toutes autres formes d’autorité anti-sociale.

Révolution : un changement au sommet d’un système oligarchique, qui remplace généralement une vieille oligarchie par une représentation d’un autre groupe plus grand ou plus puissant. Le paradigme reste inchangé. Les révolutionnaires sont marqués par une tendance à s’appeler eux-mêmes Le Peuple et exiger une complète adhésion à leurs idées en guise de Solidarité.

Roturier : un rôle créé par la force coercitive oligarchique. L’acceptation en masse de ce rôle crée un bloc solide d’opinions uniformes qui peut être utilisé pour créer et supporter une oligarchie et ostraciser les sorcières et les misérables.

Sexe : Il y a deux formes de sexe. Les sexe social crée des liens affectifs et augmente le niveau d’hormones causant l’amour, la loyauté, l’acceptation, et le sexe anti-social augmente le niveau d’hormones causant la haine et l’agression et est utilisé comme un outil de guerre ou de division.

Singularité : la définition commune concerne une singularité technologique, un moment où l’intelligence artificielle aura progressé au point de dépasser l’intelligence humaine et entamé une progression au-delà de la compréhension humaine. Je me réfère à des singularités sociales ou sociétales pour décrire une société qui est déjà bien trop complexe et requiert digérer beaucoup trop d’information pour être à la portée de la compréhension d’un individu. Nous requérons à présent une collaboration de masse pour comprendre une quelconque des forces qui nous contrôlent ou pour être capables de nous gouverner nous-même rationnellement.

Singularité sociale : une singularité entre tous les êtres vivants, proches et distants, collaboratifs ou hostiles.

Singularité sociétale : une singularité accomplie entre les membres d’une société spécifique.

Société : relations interdépendantes entre personnes qui ont accepté d’être liés par un contrat social entre elles. Chacun appartient à de nombreuses sociétés différentes de toutes les tailles. La racine de la société est la mère donnant naissance à un enfant, créant la première dépendance inégale sur laquelle la société interdépendante fut construite. Les relations marchandes ont à leur racine deux hommes présumés égaux se serrant la main, ce qui établit une économie marchande et non une société. Les sociétés professionnelles sont seulement des sociétés si elles incluent l’élevage, l’éducation et le soutien de ceux qui veulent y entrer.

Solidarité : l’exigence (normalement révolutionnaire) qu’un large groupe de gens (les Roturiers) s’accorde avec eux en toutes choses. Elle est nécessaire comme la révolution requiert un immense marteau pour detrôner la vieille oligarchie et la remplacer et aussi parce que la révolution qui s’appelle elle-même Le Peuple perdrait sa crédibilité si le peuple n’était pas d’accord.

Sorcières : sources de savoir ou d’innovation où les puissants ne veulent ni savoir ni innovation. Elles proviennent souvent des populations misérables. Un sorcière qui a gagné l’acceptation devient occasionnellement un Grand Homme.

Stigmergie : action fondée sur une méthode de collaboration où des gens qui n’ont pas besoin de discuter entre eux ni même se connaître travaillent sur un même projet et fabriquent quelque chose ensemble. Il doit y avoir une idée comprise et acceptée par tous comme objectif mais au-delà, personne n’est le chef ni ne dit à quiconque comment travailler ou même s’il doit travailler.

Systèmes : interactions de personnes, idées, infrastructure et travail qui fonctionnent dans un espace commun. Similaire aux ministères dans la gouvernance actuelle. La santé est un exemple de système. Les systèmes ont des niveaux locaux et global. Le global agit généralement comme un communauté épistémique et le local est l’acceptation et le rejet d’idées et leurs implémentations. Les systèmes peuvent s’entrelacer et coopérer.

Systèmes de dissociation : systèmes construits pour isoler et diviser les gens de leurs besoins fondamentaux ou les uns des autres et de leur capaciter à collaborer. Contre-intuitivement, les concepts d’égalité, d’affiliation de groupe et de collectivité sont dissociatifs comme ils nient la diversité et isolent ceux qui se trouvent hors de leurs frontières définies.

Übermensch : en référence à l’idée de Friedrich Nietzsche de l’évolution vers un niveau supérieur de l’homme, excepté que je l’utilise pour me référer à ce qu’un Grand Homme pense de lui-même, tandis que Nietzsche sentait qu’il décrivait ce qu’il est.

Vapocapital : les intérêts, équités, options, et les droits et propriétés intellectuels. Ainsi que le capital comme produit de classe tel que la position, l’éducation, la citoyenneté et les connexions.

Vaporichesse : richesse conceptuelle, aucunement liée à une quelconque propriété physique.

Vies exceptionnelles : vies auxquelles est donnée bien plus d’importance par les médias ou la société selon un droit de naissance.

Villages bacs-à-sable : des sociétés (qui n’ont pas besoin d’être définies géographiquement) où l’on peut essayer de nouvelles idées de gouvernance et de collaboration.


Lire l’original en anglais : Glossary, par Heather Marsh
Ce travail, comme l’original, est distribué sous licence CC-BY-NC-SA 3.0 Unported.