Lyft : vers une introduction en bourse au premier trimestre 2019

Créée en juin 2012 à San Francisco par Logan Green et John Zimmer, Lyft est une entreprise de mise en contact d’utilisateurs avec des conducteurs réalisant des services de transport. Lyft se présente sous la forme d’une application, c’est le principal concurrent d’Uber, leader mondial du marché. Lyft est implanté dans 638 villes aux Etats-Unis et 9 au Canada.

Parts de marché

Avec 1 million de courses quotidiennes aux Etats-Unis, Lyft possède aujourd’hui 35% des parts du marché américain contre 60% pour Uber. En janvier 2016 Lyft ne possédait que 17% des parts de marché, une progression de près de 43,5% en deux ans et demi.

En 2017 Lyft a enregistré des réservations de courses pour 4,7 milliards de dollars. La société devrait enregistrer près de 7,7 milliards de dollars en 2018 soit une progression de 50%. En 2018, Uber devrait enregistrer des réservations de l’ordre de 37 milliards de dollars.

Lyft a eu une très forte croissance sur les deux dernières années, et notamment dans les grandes villes américaines telles que San Francisco, Boston ou Los Angeles :

- San Francisco : en 2017 Lyft avait 8% de parts de marché et 28% en 2018. Uber avait 88% de parts de marché en 2017, contre 71% en 2018.

- Boston : en 2017 Lyft avait 8% de parts de marché et 71% en 2018. Uber quant à lui, avait 73% en 2017, ses parts restant stables en 2018 avec 72%.

- Los Angeles : en 2017, Lyft avait 14% de parts de marché, et 24% en 2018. Uber avait 69% de parts de marché et 65% à ce jour.

Même si les chiffres de Lyft restent très éloignés de ceux d’Uber, on observe que Lyft gagne du terrain sur son concurrent dans les grandes métropoles américaines, un signe encourageant pour l’avenir de Lyft.

Les marges de progression pour Lyft

Uber est considéré comme la plus grande société mondiale dans le domaine de services de transport, puisque la société est implantée dans le monde entier, un avantage certain face à son concurrent Lyft. Mais bien que Lyft ne soit implanté qu’en Amérique du Nord, cela reste un levier de croissance très important pour la société puisque sa stratégie peut l’amener à devenir un leader mondial.

Lyft bénéficie de certains avantages d’être le second sur ce marché. La société a pu consacrer plus de temps et de ressources à la commercialisation de sa marque spécifique alors qu’Uber devait assumer la responsabilité de sensibiliser les consommateurs à la création d’une nouvelle catégorie de services. Lyft a également tiré parti de l’agressivité affichée par Uber pour la mise en place d’un cadre juridique pour les applications de co-voiturage. Cela signifiait des niveaux de risque plus faibles pour Lyft en entrant dans une nouvelle ville où Uber était déjà implanté. Lyft, à son crédit, a pu tirer le maximum d’avantages des efforts effectués par Uber mais coûteux pour augmenter rapidement le marché de la publicité sans trop supporter de coûts supplémentaires.

Même si ses parts des marchés sont moindres face à Uber, Lyft jouit d’une côte de popularité supérieure aux US. Elle est considérée comme une plateforme et un service plus convivial qu’Uber ou les taxis normaux, un axe sur lequel la société peut capitaliser.

Notation des utilisateurs ; Source : Certify

Les voitures autonomes pourraient s’avérer être la solution de demain. Il n’est pas surprenant que la société soit à la pointe du développement sur ce segment. Un scénario probable serait que Lyft verse un pourcentage à un propriétaire de flotte autonome (comme Hertz ou General Motors) à un coût inférieur à celui d’un conducteur humain. A cet effet, General Motors, a investi 500 millions de dollars dans Lyft.

Les chiffres et faits pré IPO

En juin 2018, Lyft a complété un dernier tour de table d’une valeur de 600 millions de dollars, ce qui valorise la société à 15,1 milliards de dollars. Lors de son dernier tour de table il y a quelques mois, Uber était valorisé à 72 milliards de dollars.

Le jeudi 6 décembre dernier, Lyft a lancé sa procédure d’introduction en bourse auprès de la SEC. La stratégie de Lyft est de s’introduire avant Uber, les dirigeants ont annoncé que cette IPO devrait avoir lieu au premier trimestre 2019. Lyft n’a pas annoncé le nombre d’actions qu’ils voulaient mettre en vente ni leur fourchette de prix indicative.

Selon les différentes estimations, Lyft serait valorisé entre 20 et 30 milliards de dollars à l’IPO, quant à Uber la valorisation se rapprocherait des 120 milliards de dollars.

Seule ombre au tableau pour ces deux sociétés, elles enregistrent des pertes. Au premier trimestre de 2018 Lyft enregistrait 254 millions de dollars de pertes pour 563 millions de dollars de revenus, tandis qu’Uber enregistrait 1,07 milliard de pertes pour 2,95 milliards de dollars de revenus.

Retrouvez nos opérations sur www.pre-ipo.com