3 questions à Alban Denoyel, CEO de Sketchfab, à propos de LiveHumanVR

Alban nous en dit plus sur Sketchfab, la VR et LiveHumanVR

🇫🇷 ➡️️ 🇬🇧 3 questions to Alban Denoyel, Sketchfab’s CEO, about LiveHumanVR

Prototypers: Salut Alban. Tout d’abord bravo pour l’impressionnant chemin déjà parcouru par Sketchfab, communauté de créateurs et utilisateurs de contenus 3D. À part Youtube, quels services te viennent à l’esprit et pourquoi si je te demande de compléter la phrase “Sketchfab est le ___ des contenus 3D” ?

Alban Denoyel: Merci Patrice! Chaque format de fichier donne naissance à sa plateforme de publication principale, qui facilite sa mise en ligne, son partage, sa diffusion sur d’autres site… Cette plateforme combine en général un excellent outil (le lecteur), une énorme communauté et une vaste bibliothèque de contenus. Youtube est le meilleur exemple de cela bien sûr, mais la plupart des services qui combinent ces éléments pourrait compléter ta phrase.

J’aime particulièrement comparer Sketchfab à SoundCloud : un excellent lecteur intégrable, un mix de créateurs professionnels et amateurs, des contenus générés par les utilisateurs et des contenus de marques… J’espère en fait qu’un jour les gens commenceront à décrire leur idée en disant “X est le Sketchfab de Z” :)

Prototypers: La Réalité Virtuelle offre une expérience excellente des contenus 3D. La baseline de Sketchfab précise “vos contenus 3D en ligne et en VR”. À quel moment est-ce que la VR est devenu un enjeu majeur pour Sketchfab, et quelle est ta vision du futur de cet écosystème ?

Alban Denoyel: Nous avons commencé à travailler sur la VR en 2014. On s’est très vite aperçu c’était la meilleure, l’ultime, manière de consommer nos contenus. Explorer des contenus 3D sur un écran 2D, c’est top, mais la VR te permet de les consommer de manière beaucoup plus naturelle, en étant tout simplement dedans. C’est par la VR que les contenus de Sketchfab deviendront de vrais divertissements.

Cela dit, nous avons dû attendre que la VR commence à être plus largement utilisée, grâce à l’amélioration et à la baisse de coût de sa technologie, avant de réellement allouer des ressources sur le sujet. En tant que startup, nous devons nous concentrer sur ce que a le plus d’impact sur notre business aujourd’hui. Nous avons donc commencé à investir des ressources réellement importantes sur la VR quand les premiers casques grand public sont arrivés sur le marché, début 2016.

C’est génial la VR, mais il faudra patienter un moment avant que notre audience VR atteigne la taille de notre audience en ligne (5 millions d’utilisateurs uniques par mois), donc nous restons prudents. Il y a encore beaucoup à faire avant que la VR ne décolle en tant que plateforme grand public. C’est assez similaire à l’évolution que nous avons observée pour l’impression 3D : les premières imprimantes 3D grand public n’étaient clairement pas suffisamment facile d’accès pour être largement adoptées. Mais les cas d’usage de la VR vont bien au-delà de ceux de l’impression 3D. La Réalité Virtuelle et la Réalité Augmenté pourraient bien devenir la prochaine plateforme informatique majeure, après l’ère du PC et l’ère du mobile.

Je pense que l’une des choses qui génèrera de l’adoption sera la possibilité pour chacun de créer des contenus de VR plus facilement grâce aux appareils photos 3D. Quand on en sera là (et on y déjà presque grâce à des solutions comme Tango), les gens voudront revisiter leurs photos en VR, parce-que ça sera la manière la plus naturelle de le faire.

L’écosystème a aussi besoin d’un casque de VR sans fil, capable d’identifier 6 axes de déplacements libres de l’utilisateur et de positionner les objets extérieurs de manière autonome. Plusieurs entreprises travaillent là-dessus.

Alban, intégré en 3D grâce au player de Sketchfab

Prototypers: Merci d’avoir pris le temps de lire notre article sur le projet LiveHumanVR. S’il s’avérait que l’approche “humain détouré en vidéo 2D” est suffisante pour simuler une présence réaliste, est-ce que tu aimerais être LiveSpectator ? Qui rêverais-tu de “rencontrer” et “où” ? Et, puisque tu as déjà ta représentation 3D sur Sketchfab, est-ce que tu envisagerais de devenir LiveShowrunner ?

Alban Denoyel: En laissant de côté les considérations techniques, si j’avais la possibilité de rencontrer n’importe qui n’importe où, mhmm, ce serait probablement quelqu’un du passé :) donc ça ne serait pas en live. Dans le présent, peut-être quelqu’un comme le Pape François ! Ou des artistes musicaux, mais je voudrais d’abord les voir dans la vraie vie.

Pour ce qui est de la diffusion, je crois vraiment que, si les obstacles techniques sont levés, la VR sera une incroyable plateforme de diffusion personnelle en direct. Personnellement, je ne ne suis déjà pas tenté par la diffusion live avec les outils disponibles aujourd’hui (comme Twitch). Ce n’est pas vraiment mon truc. Mais je conçois bien que des personnalités publiques soient à la recherche de solutions de ce genre.

Prototypers: Merci beaucoup Alban pour tous ces intéressants commentaires. Il y a peut-être une audience pour des acteurs qui joueraient le rôle de personnages historiques dans LiveHumanVR :) On espère te revoir bientôt pour tester un prototype !