CrossWorking, mieux piloter les réseaux inter-entreprise avec Workplace ?

Et si on partageait la machine à café avec d’autres entreprises ?

🇫🇷 ➡️️ 🇬🇧 CrossWorking, a better cross-company networks management with Workplace?

L’essor des réseaux d’employés

Il ne faut pas confondre réseau d’employés et réseau professionnel.

Le réseau professionnel est le proverbial “carnet d’adresse” que chacun construit au fur et à mesure de sa carrière. Il trouve son expression digitale la plus courante dans le réseau social LinkedIn.

Un réseau d’employés est un réseau auquel un professionnel accède du fait de son statut d’employé de telle ou telle organisation. Ces réseaux trouvaient jusqu’à récemment leur expression digitale la plus courante dans, au mieux, l’email, et, au pire, les annuaires téléphoniques internes. Mais eux aussi deviennent de plus en plus “sociaux”.

Workplace, un nouvel acquis “social” ?

Workplace by Facebook n’est pas le premier “réseau social d’entreprise” du marché. La digitalisation de la collaboration au travail est un enjeux majeur du marché des éditeurs de logiciels professionnels. On peut grouper leurs solutions sociales en trois grandes familles :

  • Socialisation d’un outil métier : GitHub permet de stocker et classer du code informatique, et de le faire évoluer de manière collaborative. InVision permet de créer des maquettes d’interface, et d’obtenir des remarques détaillées des équipes impliquées.
  • Professionnalisation d’un mode de communication populaire : Yammer fut le Twitter de l’entreprise. Slack a repensé les chatrooms IRC pour les adapter aux échanges d’équipe.
  • Généralisation d’une identité digitale : L’email est probablement l’outil d’identité digitale de l’employé le plus répandu. Les suites logicielles professionnelles, de Microsoft à Salesforce en passant par Google, proposent toutes une gestion généralisée des identités digitales des employés, au-delà du mail.

Workplace, c’est un peu tout cela à la fois, en très bien :

  1. Un déploiement dans l’entreprise des outils de communication Facebook, que “tout le monde” connaît et aime utiliser. Le constat à l’origine de Workplace est simple. La communication dans l’entreprise a perdu son avance technologique, et les outils de communication qu’un employé utilise dans sa vie privée sont plus performants que ceux qu’on lui demande d’utiliser au travail. Ce différentiel provoque une frustration qui peut être évitée.
  2. Une voix digitale pour chaque employé. Workplace, comme Facebook est très adapté à l’usage mobile, pas besoin d’ordinateur pour en profiter. Et il n’est pas nécessaire d’avoir un email de l’entreprise pour obtenir un compte Workplace. Ce n’est donc pas un réseau interne “de cols blancs”, mais un espace qui connecte tous les employés d’une organisation, pour leur permettre d’être informés et de s’exprimer.
  3. Une plateforme pour les outils métiers. Workplace fournit aux développeurs des APIs qui leur permettent d’y retranscrire l’activité d’applications externes. Cela donne à l’application le potentiel de devenir la colonne vertébrale de tous les outils digitaux de l’entreprise.

Des milliers d’entreprises ont déjà adopté Workplace pour connecter leurs employés. Workplace pourrait-il servir à animer des réseaux d’employés au-delà des limites de l’organisation ?

Les Groupes Inter-entreprise

Workplace permet déjà de connecter dans des groupes dédiés les employés de différentes organisations.

Mais les contraintes des Groupes inter-entreprise empêchent de l’utiliser autrement que pour connecter de petites équipes :

  • Ils sont secrets par défaut : On ne peut pas les chercher, pas les partager, pas les découvrir.
  • On n’y rentre que par invitation email : Pour rejoindre un groupe inter-entreprise, je dois communiquer mon email Workplace à un administrateur, qui peut alors, depuis le groupe, m’envoyer une invitation.

Pourtant, les réseaux d’employés inter-entreprise ne se limitent pas à des équipes projets impliquant des employés de différentes organisations.

Les réseaux inter-entreprises

Il existe un marché des réseaux ayant pour vocation de connecter les employés de différentes entreprises :

  • Les “clubs” : Organisés par une entreprise cherchant à connecter entre eux leurs différents clients, ou mis en place pour connecter des professionnels d’un secteur donné, ou partageant la même fonction.
  • Les actualités marché : Diffusées sous la forme de newsletters ouvertes, payantes, ou de rapports spécifiquement créés pour une entreprise donnée.
  • Pensez-vous à d’autres réseaux de ce type ? N’hésitez pas à commenter !

Les entreprises qui participent à ces réseaux ont intérêt à sauvegarder et partager le plus efficacement possible dans leur organisation les enseignements acquis.

Les Groupes Workplace inter-entreprise pourraient-ils répondre à ce besoin de manière efficace grâce à une solution allégeant leurs contraites ?

CrossWorking, annuaire de Groupes Workplace inter-entreprise

Le détail de l’expérience CrossWorking reste à définir en fonction des enseignements des prototypes mis en place (voir plus bas), et des nouveautés de la plateforme de développement Workplace qui seront peut-être dévoilées au prochain F8 (login with Workplace ?).

Mais les principes de base de cette expérience sont clairs. Ils s’adressent à deux types d’utilisateur.

Je suis administrateur d’un Groupe Workplace inter-entreprise que je veux faire connaître

Je me rends sur CrossWorking, je crée la fiche du groupe que je souhaite faire connaître.

Je dispose désormais d’une url à partager pour mon groupe. Mon groupe peut être découvert par une recherche dans la liste des groupes acceptant des demandes d’invitation.

La fiche de mon groupe permet aux visiteurs de demander à être invité. Je reçois les demandes d’invitation avec les renseignements que j’ai souhaité demander pour valider ou non les demandes, et j’invite les utilisateurs que je souhaite accepter dans mon groupe.

Mon entreprise utilise Workplace, et je cherche des Groupes inter-entreprise qui pourraient m’être utiles

Je visite l’annuaire CrossWorking et consulte les différentes catégories de groupes proposées. Un groupe attire mon attention. J’en consulte la fiche détaillée et les conditions d’accès.

Je décide de demander une invitation et je renseigne les informations requises.

Je reçois dans Workplace une invitation à rejoindre le groupe. Je commence à interagir avec les autres membres sur les publications du groupe.

Prototyper CrossWorking

Le besoin de promouvoir et découvrir des Groupes Workplace inter-entreprise existe-t-il ? Si oui, pour quels types de groupes ? Quels est le comportement des utilisateurs de ces groupes ?

Pour répondre à ces questions, nous mettons en place deux prototypes :

Au plaisir de discuter du sujet dans notre Groupe inter-entreprise (ou le vôtre) avec d’autres utilisateurs passionnés de Workplace !

TLPL* : Workplace by Facebook est déjà adopté par des milliers d’entreprises pour connecter leurs employés. CrossWorking aurait pour vocation d’accompagner la construction et l’animation sur Workplace de réseaux d’employés inter-entreprise.

*Trop Long, Pas Lu

Prototypers explore les technologies prometteuses et les secteurs d’activité en transformation pour dénicher de nouvelles idées et leur offrir attention, travail et ressources.