vérités anonymement
Pour publier sur QuincaMarre
Quinca Marre
102

Evidemment, il ne sera pas nécessaire d’attendre un jugement d’un tribunal pour condamner des propos qui dépassent les normes légales, et assurer la suppression (de l’affichage, mais pas des preuves, mises à disposition des juristes), si un tiers venait à publier des propos racistes ou incitant à des actes violents, ou bien des photos condamnables…

Et oui, la liberté est toujours limitée par notre culture, 
même en essayant d’être le plus tolérant possible !

Mais des propos et témoignages mettant en cause des personnes physiques ou morales avec des “dégâts d’image”. Hum, nous verrons quand cela arrivera. Nous encourageons l’usage du non-anonyme, mais si la personne est prête à témoigner sous sermon devant un juge (en privé), alors pour ma part, nous seront prêt à maintenir la publication visible, mais je ne suis pas le seul éditeur de la publication…

Un article repartagé par Rafael Munoz sur www.Diasporing.ch

Like what you read? Give Pascal Kotté a round of applause.

From a quick cheer to a standing ovation, clap to show how much you enjoyed this story.