Pour publier sur QuincaMarre

Et contribuer à créer de la réflexion sur la condition humaine des quinquagénaires et plus…

Apporte ton éclairage sur une autre façon de voir les choses !

Il est possible de rejoindre la même liste que pour “suivre”, mais en précisant des infos complémentaires comme un portable (ou un @Wire) pour transmettre les mots de passe ‘admin’, pour les membres du “Cercle 1”: http://list.quincamarre.ch qui assurent la cogestion de QuincaMarre !

Pour les autres contributeurs (Cercle 2), il est possible de rejoindre une des communautés sur Facebook, Google+, ou directement sur cette publication Medium si vous n’avez aucune envie de rejoindre un réseau social, ce n’est vraiment pas une obligation. Ceux qui auront envie de partager sur les réseaux sociaux, le feront. Nous pourrons aussi partager les posts sur Twitter.

Et pour les suiveurs (Cercle 3), vous êtes les plus importants, car sans relais, relecteurs, supporters, pas de visibilité… Mais surtout, enrichissez nos intelligences avec vos commentaires, vos regards, vos propres découvertes et pages ou avis, à repartager. Car la connaissance, cela se construit ensemble.

Anonymement ?

Mais bien entendu, c’est possible, et on peut “couvrir” ton anonymat en assurant relecture, corrections et gommage des styles personnels.

Nous sommes malades et fous de faire une chose pareille ?

Alors cela est la réaction “classique” des esprits “convertis” à l’obéissance et à la confiance aveugle dans “le droit”, “les règles” ? Et donc moi, qui énonce choisir d’accorder le droit de s’exprimer anonymement à tout le monde, je suis un “fou”, un “inconscient” ?

Alors soit, je suis un naïf inconscient, et je prends le pari de couvrir ceux qui souhaitent dénoncer des vérités anonymement !

Quitte à commenter moi-même mon désaccord, et mes arguments à ce sujet !

Comment ?

Il faudra contacter l’un de nous, par téléphone (+41 793 092 886, +33 673 063 983), pour te transmettre l’identifiant et mot de passe de “La Méduse”, partagé entre tous nos membres affichés, et aussi avec ceux, qui ne souhaitent pas être visibles, et que tous nos membres ne connaîtrons peut-être jamais…