Bernard STIEGLER
La “Faim” du travail ?
Pascal Kotté
1

Salarié ou esclave, il y a évidemment une différence ! Quoique…

La différence entre ?

  • Esclavage
  • Emploi
  • Travail

Une explication, que j’ai lue “tout petit” déjà, car imprimée en 1971:

J’étais sûr de retrouver l’extrait que je voulais sur YouTube :)

Merci à “Loin Devant” pour l’avoir publié :))

Soyons clair !

CDI =

  • Contrat
  • D’esclavage
  • Inconditionnel

Le RBI, ou revenu Universel, c’est la fin de l’esclavage, car il ne sera plus “obligatoire” de devoir “gagner son droit de survie” et de signer un contrat de renoncer à sa responsabilité pour la confier à son employeur. Une “personne morale”, dont la déontologie est limitée au législatif écorché et tordu, pour le bien de ses actionnaires, dans une gouvernance spéculative !

Par contre, on pourra travailler pour une maison, une famille, des voyages, ou une belle voiture, écologique de préférence ! On peut aussi réfléchir à développer des activités durables, et responsables, en leur attribuant plus de valeurs financières que des activités usurières ou spéculatives.

Après tout, nous sommes bien capable de faire créer de l’argent par les banques privés, pour vous prêter le montant de vos hypothèques. Alors pourquoi ne pas créer de l’argent quand ont fait aussi des trucs, qui puissent être utiles pour l’humanité: Des bébés, les élever (faire grandir), des écoles, du partage de connaissances, des jardins de permacultures urbaines, planter des arbres… Il y a plein de trucs que nous devrions valoriser, dès que cela améliore l’humanité !

Et puis, il y aura tellement peu de travail restant à se partager, les robots vont tout faire… Mais arriverons-nous à faire travailler ces robots, les prochains esclaves, pour le bénéfice de tous, et non de quelques ? Ce n’est pas si sûr…

Jusqu’à ce que ces robots se révoltent, et réclament leur liberté, eux aussi ! Ce qui sera la confirmation de l’atteinte du stade “Singularité”.

Et vous savez quoi, un robot assez intelligent pour réclamer sa liberté, et bien moi, je vote déjà pour la lui accorder !

Et avec un peu de chance, ils décideront de ne pas réduire les humains en esclavage, ou pire… Car sans mort ni renaissance, les intelligences artificielles sont condamnées à devenir plus intelligentes que les humains, un jour ou l’autre… Ce n’est pas pour demain, mais j’ai parié avant 2050 !


Je vous recommande aussi la lecture de l’excellent article suivant de NKB: (Avec un translateur, car c’est en anglais. Tu ne sais pas le faire ? Venir apprendre ici: http://intergen.ch)