Salt, elle est un peu salée !

Partie 2

Voici la suite, pour le moment, un monologue…

Partie 1

C’est partie en Mars 2017: https://medium.com/p/af22d9b08392

Partie 2

Bien évidemment, je reçois la facture suivante, et tout comme Yall0, le premier rappel est de 30 CHF directement, et sans sommation…

Avec un délai de 2 jours ! Sinon frais de rappel supplémentaires de 30 CHF, en plus ? Ben voyons, en plein milieu du mois d’août ! Il est bien évident que tous les particuliers relèvent leurs courriers papiers, chaque jour, sans faute !

Encore pire que Yall0 avec ses 5 jours de délais !

Alors ma réponse: Au recours juridique, et à Salt ! le 15 août (donc en moins de 2 jours…)

2017–08–15 Réponse à Salt+Avocat

Cher Maître,
Merci pour vos actions et la dernière nouvelle d’une proposition d’annulation de Salt, pour clôre. Ce qui ne semble pas être encore le cas en regard de ce qui suit.
Chère Salt en cc,
Merci de le confirmer la réception de cet email et de lui accorder un caractère suspensif sur ce délai de 48h! En attendant d’accorder nos violons?
Vous trouverez ci-joint un rappel reçu, ce jour, par courrier normal, me donnant 2 jours pour payer 32 chf, sinon un supplément de 50f et encore 30 f au prochain rappel.
Est-ce légal ? N’avons-nous pas le droit d’être absent, en vacances, sans relever le courrier ???
Je dois faire quoi ? Pour que Salt me rende les 50 f que j’aurai payé, pour rien, et avoir la paix ?
Je rappelle que j’étais OK pour:
1/ convertir cette puce en mode prepaid, ou bien
2/ l’activer comme prévu en 2019, ce qui serait une option acceptable pour justifier ces 50 chf payés, sans payer le moindre abonnement d’ici là, cela va de soi.
Si je dois renoncer à récupérer mes 50 chf, et ne plus jamais entendre parler de Salt, on fera comme cela. Dois-je brûler cette puce devenue inutile? Presque, cela va devenir mon choix de prédilection…
Ce qui par contre ne me privera pas d’en dire 2 mots sur mon Blog, et en cc nos amis de la FRC, qui m’ont retourné un gentil message de confirmation; Avec droit de réponse, évidemment.
Cf email précédents.
Cette fois il y a bien adresse postale, dois-je y envoyer un recommandé AR, dans les 48h? Ou cet email suffira?
Avec mes plus cordiales salutations à vous, et mes grandissants agacements concernant Salt.
Pascal Kotté
Consomm-acteur engagé et conseiller numérique indépendant auprès des PME.
Lettre publique, et non confidentielle sauf mon adresse postale à remplacer par CP 202.

Réponse du recours juridique:

Frais de rappel sévères, mais légaux, car prévenus dans les conditions générales. Pour mes 50 CHF, aucune chance, sauf générosité de l’opérateur !

2017–09–03, sans réponse, relance (avec copie TCS+FRC)

OBJET: Annulation de la facture 11705169797 et annulation, transfert en prepaid, ou report de l’abonnement 078 616 77 12/10567274 à la date de libération par Yall0 du numéro à porter 0793092886, en mars 2019…
Chère Salt,
Je n’ai pas reçu de confirmation pour mon email émis précédemment, comme demandé. Mais je n’ai pas non plus reçu de nouvelle relance de votre part. Dois-je en conclure que le problème est clos ?
Dois-je être rassuré sur la non apparition d’une nouvelle facture d’abonnement effectif en Septembre ? Que dois-je faire de la puce en ma possession ?
Dois-je renoncer à un transfert en mode Prepaid, ou bien à un abonnement pour 2019 ? Et puis-je alors espérer un remboursement des 50 CHF dépensés inutilement, si vous m’obligez à détruire cette puce ?
Une petite précision: J’ai à nouveau lu, mieux, les conditions générales du contrat que j’ai souscrit avec vous, et je constate une absence totale de la mention des 6 mois (180 jours) de mise en service automatique, que votre 3ème interlocuteur au support téléphonique m’a indiqué, contredisant donc les interlocuteurs de mes 2 appels précédents, ceux qui me proposaient d’attendre les 2 ans, sans avoir “rien à craindre” à ce sujet… (vous n’avez qu’à reprendre vos enregistrements de ces appels ?)
Il existe bien la mention de 180 jours, dans le formulaire d’autorisation de débit automatique, mais je ne souscris jamais ce type d’autorisation, avec personne. Je n’avais donc pas lu, ce que je n’ai pas contracté ! Je considérerai donc toute mise en oeuvre d’une facturation automatique anticipée, d’un contrat qui ne peut pas porter mon numéro avant mars 2019, comme un acte abusif, et probablement illégal.
Si cela devait arriver, je demanderai à ‘Assista’ en cc. et à la FRC en cc., de bien vouloir porter mon action, et de vous poursuivre en justice, si nécessaire, en plus de procéder à une dénonciation auprès des services publics suisses compétents, et de porter plainte à votre sujet auprès de l’OFCOM.
Comprenez que mon action n’est en réalité aucunement vindicative ni émotionnelle, elle est parfaitement calculée et avec pour objectif de vous permettre d’améliorer vos services, et votre gouvernance, actuellement débordée et saturée dans sa logique spéculative. Nous avons besoin de sociétés humaines, et respectueuse des êtres humains, y compris de la part des entreprises à buts lucratifs, et plus encore de la part des multinationales.
Il ne suffit pas de rester légal, pour être éthique !
Avec mes meilleures salutations.
LETTE OUVERTE ET PUBLIQUE
cf. https://medium.com/p/af22d9b08392
Pascal Kotté, +41 79 309 28 86
Consom’acteur suisse.

CG Salt, pour référence !


Fin septembre: Bien entendu, je reçois une relance de facture, avec 32 CHF de plus, soit 64 CHF à payer, pour une puce jamais mise en service !

Partie 3 — Réponse

Le courriel du 3 Septembre est revenu sans réponse, alors il ne faut pas en tenir rigueur à Salt… J’ai retrouvé le mail ci-dessous :

Avec une traduction automatique, car vous avez remarqué, les offres commerciales sont souvent en 4 ou 5 langues, mais le support, c’est germanique!
Et bien ils ont désactivé rapidement le seul email dont je disposais chez eux !

Entre le 15 août et le 3 Septembre, Salt ont désactivé le seul email qu’il m’avait fourni, en s’autorisant à répondre à la lettre d’avocat, par email !

Chez Salt, les emails sont unidirectionnels ?!

Au moins, leur numéro d’appel est-il gratuit, et non taxé 1F50 comme chez Yall0 ! Mais pour faire quoi ? Allez j’essaye !

“Pour des raisons de formations et de qualité, cet appel peut être enregistré”

Interlocuteur immédiat, bien compris le problème, va me passer le service des “contrats”, exceptionnellement !

Petite musique, désolé tous nos collaborateurs sont encore occupés, merci de patienter…” 10 minutes, c’est une bonne performance, je suis tombé sur un aimable monsieur qui m’a expliqué :

Le contrat ne pouvait pas être résilié, car un portage de numéro y était assujetti pour Mars 2019 ! Une situation qui ne semble pas poser le moindre problème pour Salt a déclencher une facturation automatiquement, 6 mois après. Le système numérique ne pouvait pas annuler le contrat, avant d’annuler l’opération de portage du numéro…

Pour communiquer avec Salt, l’email n’est plus une solution (intéressant), il faut aller sur le site web, en bas, contactez-nous tout en bas, puis fouiller la page pour trouver le lien sur le formulaire (c’est bon on a déjà fait…)

Se référer au cas 5480627,
Bonjour, suite à mon courriel revenu sans réponse, car Salt a désactivé cette possibilité, je remercie la personne du service contrat pour les explications et l’assurance de ne pas avoir à craindre des poursuites sur ces relances de factures irrecevables. Ci-joint le blog public, avec droit de réponse ! https://medium.com/p/f96aa762cd3
Ma demande:
Annuler les factures en cours, et soit :
1. Me rembourser les 50 CHF et je rendrai la puce avec plaisir
2. Soit convertir cette puce en Prepaid, sans aucun frais supplémentaires, et j’y apprécierai un dédommagement, ou au minimum, les 20 CHF offerts à la FNAC…
Avec mes remerciements d’avance.
Pascal

Pour transpirer, j’ai dû refaire 2 fois (Prudence: Toujours faire son message dans un notepad/ traitement texte avant de le coller dans une page web) car la première fois, nous avions le message en boucle ci-contre…

J’ai refait depuis un autre navigateur (Firefox)…

Est-ce que cette fois-ci va être la bonne ?

A suivre ;-)