Après Zoom, c’est au tour des autres, sans surprise…

Pascal Kotté
May 6, 2020 · 2 min read

Sauf que tout cela, c’est juste du bruit…

OK , une association équivalente à notre FRC a lu les conditions d’utilisation des données qui sont extraites de l’utilisations de services “gratuits” ou “freemium”: voici la source:

Pour y découvrir qu’elles ont le droit de les exploiter pour faire de l’argent, et rentabiliser leurs investissements?

Et alors, nous nous indignons? Sébastien Fanti idem avec Zoom.

Mais concernant Zoom, on a découvert qu’ils le font effectivement, et que c’était bien écrit aussi dans les Termes & conditions… Alors on s’émouvoie!

Maintenant, une association de consommateur prend le temps de lire les termes et conditions des 3 compétiteurs, que tout le monde accepte sans les lire, et découvre qu’elles se donnent les mêmes droits, pour fournir les mêmes services, abusifs de nos données, potentiellement?

Alors que tous les jours, chaque possesseur de smartphones va transmettre au lac de donnée de Zuckerberg la totalité de tous ses contacts et habitudes de communication, via WhatsApp, Facebook, Instagram, Messenger, sans que cela émeuve la moindre réaction. Sébastien Fanti, Stéphane Koch, je ne vous entends pas “assez fort” à ce sujet! Partagez-moi vos “alertes” concernant cela.

A part pour tenter de surfer sur les indignations collectives et faire du bruit? Qui a l’intention de faire quelque chose?

Nous avons imaginé avec Jean-Henry Morin et www.ThinkServices.ch un écran Radar pour donner un aperçu de ce qui est écrit, et surtout ce qui n’est pas écrit, dans ces termes et conditions, afin de voir de suite, où se trouve “le lièvre” dans l’affaire, y compris avec des services payants. Nous sommes des vaches à traire les données. Filez-nous 200KF et un relais médiatique, et on vous fait un plugin utile pour navigateur, libre et open source, pour afficher la profondeur des abus probables. Mais comme ce n’est pas rentable, pas de financement…? (http://responsibility.digital)

www.OpenRomandie.ch propose des solutions libres et alternatives en Suisse. Mais comme c’est du “bricolage local”, et que cela ne vient pas du monde sérieux “des affaires” et multinationales. Alors nos propres cantons rejettent nos solutions, au profit de Webex, Teams, et autorise Zoom…

Heureusement que des acteurs comme LiiP et Infomaniak existe pour compenser un peu, nos stupidités collectives…

Voir aussi mon dossier http://webconf.kotte.net

Photo by Austin Distel on Unsplash

Responsibility.Digital

You are what you sign, accepting Terms of Services without…

Medium is an open platform where 170 million readers come to find insightful and dynamic thinking. Here, expert and undiscovered voices alike dive into the heart of any topic and bring new ideas to the surface. Learn more

Follow the writers, publications, and topics that matter to you, and you’ll see them on your homepage and in your inbox. Explore

If you have a story to tell, knowledge to share, or a perspective to offer — welcome home. It’s easy and free to post your thinking on any topic. Write on Medium

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store