Réalité climatique

Combien de temps avant de rejoindre “ceux qui savent”?

Réflexions sociologiques

Beaucoup de “réalités”, ont eu un “âge sombre” ou elles étaient minoritairement reconnues.

Au début: La Terre était plate. Puis sphérique, mais elle était au centre et le soleil tournait autour…

Et puis grâce à la science, la lumière fût!

Mais de nos jours aussi, les croyances perdurent: Nous avons 3 cerveaux, non pas 3 dans le crane, on va dire celui dans ta tête compte pour 1. Il y en a 2 autres, l’un dans l’intestin: L’équivalent du cerveau d’un gros rat, et l’autre dans le cœur: équivalent au cerveau d’une crevette… Ils sont évidemment dérisoires face au mastodonte dans notre crâne. Cela fait 15 ans que nous le savons désormais. Mais à l’école, on continue d’enseigner un seul. Et la plupart des enseignants eux-mêmes ne me croient pas quand je le leur explique…

Les croyances ont la vie dure, surtout quand ce sont des certitudes!

Vitesse d’adoption des nouvelles réalités

Il faut “un certain temps” pour que les réalités, comme les innovations, finissent pas s’établir dans la conscience collective. Cela passe par les “innovants”, les précurseurs. Cela doit faire tâches d’huiles, pour petit à petit gagner tous les esprits.

Cela vaut aussi pour faire “infuser” de nouvelles croyances!

Evidemment, avec de gros moyens communicationnels, ont peut accélérer cette évolution, ou la ralentir, voir la faire régresser. Le nombre de platistes sur la Terre augmentent grâce à l’Internet et aux réseaux sociaux+YouTube.

Exxon et Total ont tous les deux été reconnus pour avoir réalisé des études dans les années 70, qu’ils ont payé, pour déterminer qu’effectivement, brûler du carbone fossile allait avoir un impact sur le Climat. Ces études ne se sont pas trompées, très proches de la situation actuelle.

Alors, leurs décideurs, grands responsables et défenseurs des intérêts de leurs actionnaires, ont fait ce qu’il fallait: Enterrer ces études! Facile, les auteurs sous contrats de confidentialité avec fortes pénalités en cas de divulgation (merci le droit et les lois). Puis sponsoriser des campagnes de dénigrement, qui font encore des effets de nos jours…

Mais la réalité fini toujours par ressortir…

Quand les informations sont publiées par des financiers, grands soldats du néolibéralisme, qui reconnaissent la nécessité d’agir:

Alors, on découvre que dans le monde “sérieux des affaires”, il existe de plus en plus, des gens qui savent.

Il y aura ceux qui continueront de faire semblant de nier, mais prendrons l’assurance rapatriement dans une des plus de 1'000 villas autonomes construites en Nouvelle-Zélande par ces ploutocrates hypocrites.

Il y aura les ignorants vrais… A qui viendra le doute, le questionnement, les remises en cause. Et finalement l’acceptation, puis l’engagement.

Le progrès passe par tout cela…

Car oui, nous savons depuis les années 1980 que nous devons réduire nos émissions de CO2, mais à part grâce à COVID en 2020, nous n’avons en 2022, toujours par commencé à seulement “ralentir”, pour diminuer…

Alors que l’on parle de diviser par 2 nos émissions d’ici 2030, puis net zéro en 2050!… Sauf que le peuple suisse vote non à la Loi pour le faciliter.

Les élus commencent à faire partie de ceux qui savent (largement pas tous encore), mais qu’en est-il du peuple?

Si seulement nous avions du temps, si seulement les mensonges et les illusions n’étaient pas si prioritaires dans la “réalité” de nos existences. Informé par des journalistes plutôt de culture littéraire, eux-mêmes à 80% assujetti à un contrat de travail dans une boîte privée propriété d’un ploutocrate. Ils sont condamnés à produire des contenus “putaclic” pour performer les audimats… Ils deviennent des chroniqueurs à la télé, mais plus des journalistes.

Le vrai journaliste cherche la vérité, puis il l’expose au peuple, en minimisant les risques et impacts de cette exposition.

Les politiques décideurs sont plutôt de cultures juridiques, mais rarement scientifiques. Leurs campagnes sont financées par ceux qui en ont les moyens.

Alors sommes-nous dans un monde démocratique, ou ploutocratique?

Et toi, fais-tu partie de ceux qui savent ?

Rejoins-nous, ou fait organiser dans ton école, ta rédaction, ton église, ton entreprise, ton conseil d’administration, une conférence “Teach The Shift” avec les Shifters (1h), une “Fresque du Climat” (3h), ma conférence sur l’effondrement (1h30) ou une présentation “Time for The Planet” (20"). Si en Suisse, me contacter: http://callme.kotte.net

--

--

Un inter-collectifs d'acteurs et d'actions pour des transformations sociétales majeures, y compris avec des petits projets mineurs et locaux ! Ce n'est pas l'écologie notre moteur, mais l'avenir de nos enfants, et de leurs enfants… Suisse romande, et pas que…

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store
Pascal Kotté

Pascal Kotté

Réducteur de fractures numériques, éthicien digital, Suisse romande.