Je souhaite ressusciter dieu !

L’effondrement, et notre avenir !

Pascal Kotté
Sep 15 · 10 min read

L’émergences des civilisations

Les premières civilisations ont utilisé Dieu, pour organiser le soulèvement de montagnes, l’érection de pyramides et autres grandes oeuvres humaines.

Des destructions massives, aussi…

Photo by on

La technologie et la science ont tué Dieu

Surtout les religions, même si elles résistent bien encore…

Bon, ce n’est encore finalisé, mais c’est en bonne voie, à ce rythme là, d’ici 2050, plus de la moitié des habitants de nos pays “riches” seront ou .

Attention: Je ne prétends pas que cette tendance vers moins de “croyances” religieuses va perdurer, et je ne serai pas étonné du revirement religieux de nombreux humains sur cette Terre, dans une phase d’effondrement.

Qu’est-ce qui nous gouverne?

Alors, nous devenons égocentriques, formatés au marketing du posséder et du faire semblant, et nous avons créé le Dieu pognon, gouvernés par le rendement et les spéculations. L’éthique des multinationales se limite alors à respecter des lois “humaines”, en les tordant à leurs avantages ().

Sauver et préserver la vie, n’est pas rentable!

Notre spiritualité se limite alors à notre cynisme, de se demander si on ne devrait pas “donner des droits” à la nature, pensant ne pas en faire partie, et de préparer notre propre

Les sciences juridiques comme les sciences économiques ne sont pas des Sciences!

Ne te laisse pas berner par ces nouvelles croyances!

Tout en ayant la prétention de dire que nous respectons ainsi l’ordre naturel, de la loi de la jungle et du plus fort qui survie. Or, dans la nature, c’est la collaboration et l’entraide (et inter-espèces) qui assure la meilleure survie!

Pour ma part, la fameuse règle d’or “ma liberté s’arrête là où commence celle de l’autre” est très insuffisante.

Ta vraie liberté commenceras quand tu te seras assuré de la liberté de vivre et d’exister de tous les autres, non sapiens inclus! Pascal Kotté

La force d’une communauté se mesure au bien-être du plus faible de ses membres”, cela est tiré d’où, à votre avis? Cf.

Mais il va falloir faire des choix, des sacrifices et beaucoup de renoncements! Sans nécessairement devenir plus malheureux, bien au contraire.

— Jean-Marc ne parle pas d’effondrement, mais il le démontre !

Se pose alors la question suivante:
Posée lors de la rentrée inaugurale avec Jean-Marc Jancovici à SciencePo.

Pourquoi la civilisation ?

h Un film où il faut s’accrocher ! Mais une fiction terriblement vraie (voir aussi “La déchirure” )

Et ce qui est sous-entendu dans cette question :

N’étions-nous pas plus heureux comme simples chasseurs-cueilleurs?

Une belle question. Mais contrairement aux idées reçues:

La nature (vivante, de la planète Terre) ne survivra pas sans nous.

Et certainement pas en tant que simples chasseurs-cueilleurs!

La technologie est une nécessité de survie.

Evidemment, actuellement, “la nature” grave à cause de nous. Et bien entendu, même si on s’auto-détruisait, il resterait des micro-organismes et des petits multi-cellulaires, pour relancer l’évolution du vivant…

Toutefois, il est très adaptatif le Sapiens, extinction (rapide) peu plausible!

Mais il serait peu probable que “la nature” (Biosphère Terrestre) réussisse à remonter une civilisation plus “pertinente” que nous-même, pour lui permettre de faire construire les “” nécessaires, afin de faire perdurer la vie, au-delà d’un milliard d’années, “grosses mailles”!(expression empruntée à Jean-Marc Jancovici)...

Pourquoi pas sans civilisations spatiales ?

La période où le réchauffement climatique lié aux activités solaires, va atteindre 100 degrés. Alors, la Terre passera au stade vénusien (467 degrés de moyenne) et la vie va être réduite à quelques trucs, dans les fonds de cavernes, au mieux… Pendant plus d’un milliards d’années encore, le temps que notre soleil se finisse…

Et Dieu ?

Alors, sommes-nous un accident ? Ou une intention ? Je préférerai une intention personnellement, car un peu d’aide serait bienvenue… ✨

Mais dans tous les cas, nous avons une mission, celle de survivre et de perdurer… Avec, ou sans le reste de la vie terrestre ?

L’esprit survivant, sous quelle forme ?

Souhaitons-nous le faire sous formes de machines et d’, qui nous remplacerons et qui abandonneraient la vie ?

Ou bien ferons-nous ces machines pour soutenir et faire perdurer le vivant ?

Alors, oui, j’ai soif de spiritualité !

Mais la spiritualité, n’est pas la croyance religieuse

Je me demande si nous ne sommes pas tous, Dieu. L’univers Dieu. Et est-ce que l’énergie sombre, que nous ne comprenons pas, qui est l’essence et la cause de notre univers tel qu’il est actuellement, serait-elle cette intention?

Celle d’un dieu Univers?

Peu importe, en fait…

Car ceci est mon propre , ou ma .

Il est tellement réconfortant, de pouvoir asseoir ses certitudes, sur une croyance…

Mais je préfère douter !


L’esprit ?

“Je pense donc je suis !”

Il existe autant d’univers que de consciences. L’intelligence collective consiste à augmenter cette conscience en les connectant ensemble pour créer une illusion collective d’un univers, mieux compris, plus réaliste. Mais cela reste une illusion, fausse et incomplète...

Surtout si on réduit nos interactions à un cercle limité de gens qui partagent les mêmes convictions. Cela peut alors vous écarter fortement de “la réalité”…

Nous semblons plus efficient à créer de la stupidité collective, que de l’intelligence!

source image: ci-dessous

Que l’existence de l’humanité soit intentionnelle, ou pas, il semble lui appartenir de façonner son avenir, en grande partie du moins.

Vision d’avenir — La vie vs la technologie ?

Personnellement, je préférerai un avenir ,

plutôt que !

Ou encore, Elfique plutôt que Dwarf/Gnomes/Orcs ?

source: (Bof, faut que je trouve une image plus moche…)

Utilisant et soutenant le “vivant”, plutôt qu’uniquement “l’artificiel”.

Et toi ?

Indépendamment de nos désirs, se trouvent les biais cognitifs volontairement induits par nos médias, nos politiques, notre économie, notre culture, nos croyances, les schémas sociaux, les idées reçues, et toutes nos certitudes !

(en référence à Matrix ! Réalité ? Ou fiction ?)

Contrairement aux idées reçues, c’est bien ici et maintenant, que tu décides ce que deviendra notre humanité sur notre petit vaisseau spatial, la Terre !

L’impact de nos actions, de nos intentions ?

A l’instar du mouvement et de l’inspiration de l’histoire du Colibri

source —

Je préfère toutefois imaginer que mes actions, soutenues par mes intentions, peuvent faire bien plus, que de simplement “faire ma part !”…


L’effet papillon

Je suis aussi curieux d’astronomie et pour comprendre ma perspective, je dois vous instruire sur la navigation spatiale, afin de comprendre mon image :

Dans un système solaire, rien n’est en apesanteur, tout est en gravité autour de multiples objets, planètes ou soleil. Et pour se déplacer, changer sa trajectoire orbitale, il faut accélérer pour modifier l’orbite actuelle et en créer une nouvelle. La trajectoire d'un objet en gravitation ne dépend pas de sa masse, mais uniquement de sa vitesse. Ainsi pour mettre la planète Terre sur son orbite actuelle autour du soleil, c'est 30 km/s. Si je veux faire orbiter une brosse à dent à la même altitude du soleil, cela devra aussi être 30 km/s. Si je la ralentie sur sa trajectoire elle va descendre plus bas et accélérera sa vitesse pour orbiter en moins d'une année. Si je l'accélère dans le sens de son orbite, elle va augmenter son altitude et réduira sa vitesse, pour boucler en plus d'une année.Mais ce sera à l'opposé de la position actuelle dans une demi-année!
Je joue aussi à — Dans une orbite, l’Apoastre (Ap) est le sommet le plus éloigné du centre orbital (à la vitesse minimale), et le Périastre (Pe) est l’autre sommet, le plus proche, (de vitesse maximale) comme notre planète Terre, autour du soleil, ni un cercle, ni une vitesse constante…
Pour changer une orbite de façon significative, il est nécessaire de se placer à son point opposé (plusieurs mois avant sur une orbite solaire). Car quelques mètres/s accélérés (éventuellement pour ralentir) vont alors suffire à propulser votre appareil de milliers de km par la suite! (des mois après sur une orbite solaire!)

Quelques secondes de gaz, à peine perceptibles sur le moment, pour changer radicalement la trajectoire de votre objet, dans plusieurs jours, semaines, mois, années… Plus c’est dans longtemps, plus ce sera énorme !

Et quand, comme moi, vous essayez de déplacer des gros cailloux spatiaux qui ont prévus de tomber, très fort sur la planète ! Et bien ce n’est réalisable qu’en allant le chercher le plus loin possible, avant de se le prendre sur la tête. Pour accélérer le ralentissement nécessaire, pour le faire passer un “poil” plus loin, et même de le garder en orbite contrôlée… Cela pourrait servir, un jour ! Mais bon, autour la lune alors, pour réduire les chances de le voir nous tomber sur la planète…
Par contre, c’est évidemment plus coûteux en énergie d’accélérer une locomotive, qu’une brosse à dent...

Plus tu anticipes, moins d’énergie est nécessaire. Tes ridicules actions auront des réelles répercussions des années plus tard, après ta propre mort!


Ne rien faire, ou laisser faire, c’est aussi un choix !

Je suis convaincu que nos plus petites actions, nos plus petits actes, comme nos inactions, peuvent avoir des impacts et conséquences significatives, que personne (?) ne saura jamais, dans 200 ans, 2'000 ans, 20'000 ans ? Ou 200'000 ans…

Grâce à de la , il est tout à fait possible que nous soyons en train de modifier, maintenant, les conditions de survies, de la vie, dans 1 milliards d’années.

Mais c’est invérifiable, irréfutable, ce n’est donc même pas une théorie. Toutefois, ce serait dommage de se priver de l’option d’essayer !

Vous croyez donc que c’est quoi, les besoins et les aspirations de l’esprit humain?

A titre individuel, on est relativement programmés, avec un libre-arbitre moins étendu que l’on veut bien le croire, confirme les neurosciences…

Mais notre conscience est capable de reprogrammer notre sub-conscient, à condition d’être lucide ! Ce sont nos “postures”, nos “croyances” et nos “certitudes” qui façonnent notre comportement. Car on peut reprogrammer aussi des âneries, comme écraser des avions sur des immeubles et sacrifier son existence pour l’intérêt collectif, et au nom de Dieu parfois…

Source: Tetsu Nagasawa (reprise lors échanges sur la culture tibétaine) La , revisitée… Source originale non déterminée.

Et la raison d’être de l’humanité, c’est quoi ?

Nous sommes une tentative, un essai, ou peut-être un bug. Mais il nous appartient de le transformer, nous, ou nos descendants du moins. Quelques soient leurs formes…

Fournir aux générations suivantes, de meilleures chances de survies ?

La vie, ou l’esprit ? Qu’est-il plus important ?

source ci-dessous

Je préférerai que l’humanité de demain soutiennent et favorise la biodiversité, et maintienne l’existence de Sapiens, entre autres…

Car pourquoi se pré-occuper de “développement” durable, pour les générations d’après, si les suivantes seraient de toutes façon condamnées, à terme? N’est-ce uniquement que les générations suivantes “proches”, qui sont importantes?

Moi, je décide de soutenir maintenant, une humanité résiliente, partenaire du vivant. Pour dans les millions d’années à venir, en croisant les doigts pour elle.

Comment puis-je y contribuer?

Personnellement, j’ai choisi de soutenir :

  • 🤔 Plus de lucidité pour toutes nos intelligences.
  • ❤ Plus de bientraitances dans nos bienveillances, pour tout et tous.
  • 🐱‍🏍Plus de libertés, pour tous.

Et de réduire mes activités vénales, pour plus d’hacktivisme.

, , , , etc…


Du coup, en faisant une relecture de mon petit texte ci-dessus, j’aimerai corriger un truc qui pourrait être déviant, ou dévié!

“Le pouvoir de nos intentions!” (une formule pas innocente)

Un truc à la mode, j’ai trouvé des centaines de vidéos Youtube qui en témoignent, et prouvent que les intentions de nos esprits, nos émotions ont un pouvoir ! sur l’eau et des grains de riz… (). Par contre, tu ne trouveras pas la vidéo qui infirme cela: 769 vues et 21 abonnés… Cadeau:

Rien n’est pire que l’envie de croire, pour biaiser nos analyses. Alors à tous les adeptes d’ésotérismes, bonnes chances, car moi, je doute!

On ne peut pas lutter contre la volonté de croire !

Et je vous recommande de suivre ces cours, vous aussi :

Mais ne me faîtes pas dire, ce que je n’ai pas dit:

Je ne prétends nullement que nos intentions n’ont aucun pouvoir. Bien au contraire: il est énorme ce pouvoir, au moins sur sa propre conscience, et dans l’influence de celle des autres aussi.

Juste que sur des grains de riz, ou de l’eau, j’ai des sérieux doutes…

Nos croyances ont aussi un réel pouvoir, sur nos pensées, et sur nos actes…

Et que la Force soit avec vous!


revolutions-de-la-transition

Révolutions de LA Transition (LaTransition.ch). Un inter-collectifs d'acteurs et d'actions pour des transformations sociétales majeures, y compris avec des petits projets mineurs et locaux ! Ce n'est pas l'écologie notre moteur, mais l'avenir de nos enfants, et de leurs enfants…

Pascal Kotté

Written by

Réducteur de fractures numériques, éthicien digital, Suisse romande.

revolutions-de-la-transition

Révolutions de LA Transition (LaTransition.ch). Un inter-collectifs d'acteurs et d'actions pour des transformations sociétales majeures, y compris avec des petits projets mineurs et locaux ! Ce n'est pas l'écologie notre moteur, mais l'avenir de nos enfants, et de leurs enfants…

Welcome to a place where words matter. On Medium, smart voices and original ideas take center stage - with no ads in sight. Watch
Follow all the topics you care about, and we’ll deliver the best stories for you to your homepage and inbox. Explore
Get unlimited access to the best stories on Medium — and support writers while you’re at it. Just $5/month. Upgrade