Eco-gestes des particuliers !

Futiles ou utiles ?

Pascal Kotté
Nov 8 · 3 min read

Je cite:

Toutes les études récentes le montrent : les Français s’intéressent à l’environnement. Mais quand il s’agit de s’y mettre concrètement, ils se focalisent sur des gestes ayant peu d’impact, explique Clément Fournier sur Youmatter

👉 Les « éco-gestes » plébiscités : refuser les sacs plastiques, trier ses déchets, éteindre la lumière, prendre des douches plutôt que des bains, acheter fruits et légumes de saison…
👉 Ces gestes, certes symboliques, sont pourtant bien souvent ceux qui ont le moins d’impact concret…
👉 De fait, le 1er poste d’émissions de CO2 d’un Français, c’est sa voiture : 2 tonnes de CO2 par an.
👉 Ensuite, c’est la conso. énergétique des bâtiments qui émet le +. Et la + grosse part de cette consommation, c’est le chauffage, pas l’éclairage.
👉 Le 3ème grand poste d’émissions, hors services publics, ce sont nos achats de matériel électriques et électroniques
👉 Les décisions des consommateurs sur des enjeux à la marge ne peuvent pas avoir un impact significatif tant que cela ne se fait pas en conjonction avec une politique globale et systémique. Les fruits de saison, manger un peu moins de viande, c’est bien.

Mais le + important, c’est surtout que le système agro-alimentaire se transforme. Et pour ça, il faut de la régulation politique.

Ma réponse:

Je ne suis pas d'accord sur le "petit" éco-geste "refuser les sacs plastiques"  et je rejoins l'analyse de  ci-dessous. On se trompe de cibles, le CO2 n'est qu'une "petite" partie du problème! Et une analyse purement "scientifique" sans Perspectivisme, est vaine.
C'est normalement le rôle des médias, et des journalistes, d'assurer ce perspectivisme Juliette Nouel. Mais vous en laisse-t-on le temps ? (A savoir êtes-vous rémunéré pour faire ces investigations, et du perspectivisme, ou de la production?)
Des personnes comme présente les Médias comme vecteur de désinformations, et non d'informations.
Et je dois reconnaître qu'il est difficile de ne pas lui donner raison.
Je rejoins Nuria Ruiz Camacho dans le fait qu'il est fondamental que tous les citoyens s'engagent dans des écogestes, même en restant lucide sur leurs futilités. C'est un acte de foi. Impossible d'exiger des politiques de prendre des décisions à notre place, et de nous les imposer. Ils subissent eux-aussi, , et de . Les Loobies sont évidemment à dénoncer et poursuivre, mais nous sommes tous co-responsables.

Ou plutôt devrais-je dire: Eco-irresponsable ?

Je pense aussi qu’il n’y aura pas d’avenir, sans un retournement politique, une révolution de la pensée, et la remise en cause de nos gouvernances :

  • La course aux rendements, n’est pas rentable !
  • La distribution, n’est pas équitable !
Photo by Guillaume de Germain on Unsplash

Autres sources:

TK

revolutions-de-la-transition

Révolutions de LA Transition (LaTransition.ch). Un inter-collectifs d'acteurs et d'actions pour des transformations sociétales majeures, y compris avec des petits projets mineurs et locaux ! Ce n'est pas l'écologie notre moteur, mais l'avenir de nos enfants, et de leurs enfants…

Pascal Kotté

Written by

Réducteur de fractures numériques, éthicien digital, Suisse romande.

revolutions-de-la-transition

Révolutions de LA Transition (LaTransition.ch). Un inter-collectifs d'acteurs et d'actions pour des transformations sociétales majeures, y compris avec des petits projets mineurs et locaux ! Ce n'est pas l'écologie notre moteur, mais l'avenir de nos enfants, et de leurs enfants…

Welcome to a place where words matter. On Medium, smart voices and original ideas take center stage - with no ads in sight. Watch
Follow all the topics you care about, and we’ll deliver the best stories for you to your homepage and inbox. Explore
Get unlimited access to the best stories on Medium — and support writers while you’re at it. Just $5/month. Upgrade