On n’a pas de planète B

Extinction Rebellion & Economy

Une déclaration qu’il est difficile de rejeter, on a signé!

Pascal Kotté
Oct 6 · Unlisted

Sommes-nous des simples animaux stupides à saboter l’avenir des générations suivantes, ou bien des êtres illuminés et conscients, capable de planifier et organiser une biosphère planétaire respectueuse de tout, et au bénéfice de tous? Moi, j’ai fait mon choix et j’y embarque notre association CloudReady.ch et inter-collectifs des “Tech4good”.

Aie, oublié un “s”… Bon tant pis!

DÉCLARATION D’URGENCE ÉCOLOGIQUE ET APPEL À UN CHANGEMENT ÉCONOMIQUE RADICAL ET RAPIDE

Notre activité économique doit se construire sur le capital naturel, des ressources de notre planète, et sur le capital humain, basé sur un pacte social. La surexploitation du premier et l’effritement du second sont les signes avant-coureurs des crises à venir.

Au regard des 5 années écoulées depuis l’accord de Paris, le scénario SSP3–7.0 du GIEC semble le plus probable. Celui-ci indique un réchauffement planétaire moyen de 3,6 degrés d’ici 2080 alors que la tendance en Suisse est au double de l’évolution mondiale, et nous conduit à devoir envisager une hausse de 7,2 degrés ! (Ref : Office fédéral de Météorologie)

Face à l’ampleur du changement, il est évident que des points de rupture, environnementaux ou sociaux, se produiront bien avant et conduiront à des crises qui seront plus coûteuses qu’une action immédiate et résolue.

La difficulté à envisager un fonctionnement différent de notre système économique et social est grande, mais le changement doit être aussi rapide et profond que les crises annoncées.​

Une autre économie est possible, et elle existe déjà. Elle englobe des organisations, institutions, individu·e·s de tous secteurs qui sont déjà à l’œuvre avec des solutions en faveur d’une économie circulaire, durable et solidaire. En mettant au centre de leur activité économique les objectifs de régénération écologique et d’inclusion sociale, ils ont réussi à maintenir une viabilité financière notamment au travers de la gouvernance collaborative.

Au nom du réalisme, nous rejoignons aujourd’hui les revendications pour un changement radical porté par les manifestations non violentes pour le climat et contre l’extinction.​

Afin de préserver le capital naturel de notre planète, et après l’échec de la loi CO2, nous demandons la redirection immédiate des investissements publics, la révision des politiques de la BNS et des caisses de pension en fonction des limites planétaires et des engagements pris par la Suisse. Pour favoriser un investissement massif dans une économie circulaire, durable et solidaire, nous demandons la prise en compte d’options comme l’utilisation de monnaies locales complémentaires, le RTE et/ou le RBI.​

Afin de préserver la cohésion sociale dans une période de changement disruptif, nous soutenons la mise en place d’assemblées citoyennes en tant qu’outils d’élaboration des politiques à venir.

En tant qu’employeur et employeuse, nous demandons la fin de la criminalisation des actions de nos collaborateurs et collaboratrices, lors de leur participation à des actions non violentes.

Nous, acteurs et actrices d’une économie sociale, solidaire et écologique, demandons la fin immédiate d’une politique économique qui nous conduit dans une impasse écologique et sociale et entravera notre capacité à subvenir à l’avenir aux besoins alimentaires, sanitaires, sociaux et économiques de la population de notre pays.

SOUTIEN À CETTE DÉCLARATION — Toi aussi, signe!

Originally published at https://www.climate-economy.org.

revolutions-de-la-transition

Révolutionnaires de LA Transition (LaTransition.ch), et acteurs EnTransition

revolutions-de-la-transition

Un inter-collectifs d'acteurs et d'actions pour des transformations sociétales majeures, y compris avec des petits projets mineurs et locaux ! Ce n'est pas l'écologie notre moteur, mais l'avenir de nos enfants, et de leurs enfants… Suisse romande, et pas que…

Pascal Kotté

Written by

Réducteur de fractures numériques, éthicien digital, Suisse romande.

revolutions-de-la-transition

Un inter-collectifs d'acteurs et d'actions pour des transformations sociétales majeures, y compris avec des petits projets mineurs et locaux ! Ce n'est pas l'écologie notre moteur, mais l'avenir de nos enfants, et de leurs enfants… Suisse romande, et pas que…