Futurologie disputable

La hausse de l’océan

Oui car nous n’en avons qu’un seul, d’océan!

Photo by Anastasia Taioglou on Unsplash

La hausse prévue du niveau de l’océan, d’ici 2100, 2300…

Le GIEC parle de 50 cm pour 2100, max 1 mètre… Bon, on parle désormais aussi du glacier Thwaites, +1 à 3 mètres, mais probablement pas avant 2'100…

Pour 2300: rapport AR6 groupe 1 du GIEC

Le dernier rapport AR6 du groupe 1, donne max 7m pour 2'300, mais sans exclure que cela puisse être plus de 15m. Donc en fait, plus de 15m possible… (On dirait que des politiciens ont relu et fait corriger ce rapport!)

Adaptation par Le Réveilleur, sur la page 97 rapport GIEC AR6 g1

Pourquoi donc, les scénarios du GIEC donnent +33m en 10'000 ans, avec +4°, alors que par le passé, en 10'000 ans, c’est +120 mètres, soit 4 fois plus!

On parle bien de milliers d’années pour faire bouger significativement le niveau de l’océan, et 10'000 un délai de “réactivité”? Ce n’est pas ce que dit le passé!

Donc “no panic”, 30 cm max en 2100?

Et si cette partie était, comme jusqu’à présent ce qui a été constaté pour tous les scénarios précédents, sous-évaluée?

Rappel, pourquoi cela chauffe:

Et si on commençait par examiner ce que l’on sait!

Moins 128 mètres, pour 4.6 degrés en moins, il y a 20'000 ans.

Moins 128 mètres est la hauteur connue de l’océan par nos ancêtres Sapiens, il y a seulement 20'000 ans. Au dernier “pic” glaciaire (fossé plutôt?).

C’est remonté avec des vitesses variables, pouvant dépasser 4 cm/an, durant l’impulsion de fonte 1A. Entre 2.7 cm à 6.5 cm/an. De nos jours, il monte à la vitesse de 0.33 cm/an. Mais la température ne montait alors que de 1 degré tous les 2'000 ans en moyenne, 2 à 3 degrés en 1000 ans au plus rapide, à priori?

Nous venons de réussir +1 degré en 100 ans.

https://en.wikipedia.org/wiki/Early_Holocene_sea_level_rise

Moins 4.5 degrés il y a 20'000 ans, avec plus de 120 mètres en moins pour le niveau de l’océan, cela change largement le découpage des côtes, d’autant qu’en plus, la calotte polaire pouvait atteindre le nord le France en hiver. La Suisse est un immense glacier avec 1'000 mètres de glace sur Genève et Lausanne… Cela calme! C’est LE glacier Würm.

Explication: La moyenne thermique planétaire est amortie par les océans. Ainsi, sur la “terre ferme”, il faut multiplier par 3 les 5 degrés de la moyenne, et à la latitude 45, il faut faire ✖2 (et ✖3 aux pôles). Donc quand on parle de 5 degrés de moins, moyenne planétaire, cela veut dire 5✖3✖2 = 30 degrés en moins pour la Suisse. Au lieu d’avoir des hivers à -10 et étés +20, tu avais des hivers -40 et étés -10: Donc toutes les pluies tombaient en neige uniquement: 1'000 mètres de glace à Genève et le Léman était un cirque glaciaire. Les 1.2 degrés de réchauffement actuels, impliquent +7 degrés en Suisse (-3 à +27°) et on continue de libérer du CO2…

https://en.wikipedia.org/wiki/Early_Holocene_sea_level_rise

C’est parmi les niveaux les plus bas atteints dans l’histoire de la Terre (qui se refroidit tout doucement, perdant sa propre énergie).

Un cycle de près de 5 degrés tous les 120'000 ans. 100'000 ans pour refroidir irrégulièrement de 5 degrés, puis 8'000 ans pour réchauffer de 5 degrés. Petit palier de 12'000 ans, puis à notre époque, il y a déjà 4 à 6'000 ans, c’était reparti pour redescendre doucement encore 100'000 années, pour poser 1'000 mètres de glace sur Genève dans 60 à 80'000 ans…
Coup de bol, cela ne devrait plus arriver, finalement.

10mn, fait en Suisse par “bright blue

Et dans un autre style, sur 12mn avec science étonnante en 2016: https://youtu.be/MXcY8Cf6hsI (avec un bonus sur le CO2). Voir aussi l’excellent travail de “Le Réveilleur” https://youtu.be/n-NJ-B_IIFw en 2018.

Dernier réchauffement, +2 degrés max, il y a 126'000 ans, +7 mètres

En revanche, au dernier palier “chaud” avant le dernier “grand froid”, nous étions déjà aussi avec +1 à +2 degrés, pendant le pic chaud de l’Eémien.

Il y a 126'000 ans (environ). Les forêts remontaient au nord de la Norvège au-delà du cercle arctique. Les stocks de matières organiques prises dans le permafrost sibérien remontent à cette période (Mammouths et plantes, sapiens parfois) qui se décomposent actuellement avec la fonte de ce pergélisol, et avec une production de méthane lors de la décomposition par les bactéries décongelées aussi (encore une boucle de rétroaction pas cool!).

L’océan était alors entre 6 et 9 mètres au-dessus du niveau actuel.

Donc, avec le scénario 2 degrés, on sait déjà que nous dépasserons les 5 mètres sur le niveau de l’océan, mais à quelle vitesse?

Au max dans notre histoire “récente”, c’était 4 à 6 cm/an, avec 1 degré par millénaire, en moyenne.

On peut arriver à monter à quelle vitesse, avec 1 degré par siècle?

Mais avant, on est monté à combien?

Pliocène, -3 millions d’années, +3 à 4 degrés, +15 à 20m océan

Pour remonter à plus chaud, il faut 3 millions d’années au Pliocène.

L’océan était alors de 15 à 25 mètres au-dessus du niveau zéro (on va dire 20)… Le taux de Co2 était de l’ordre de 400 ppm, comme maintenant…

Car la densité du CO2 dans l’atmosphère, n’est pas uniquement une cause, mais aussi la conséquence de changements thermiques. Ce qui avait donné des débats à ce sujet, qui sont clos aujourd’hui (sauf par 2 retraités).

IPCC AR6 WGI, p159
IPCC AR6 WGI, p164

+2 degrés c’est +7 mètres ?

Londres a les pieds dans l’eau et se trouve au bord de l’océan. Les myriades d’archipels sont devenues sous-marines.

+3 degrés c’est +20 mètres ?

Sans commentaires…

On sait que la fonte du Groenland, c’est +5 mètres au moins (+7m), et celle de l’Antarctique, peut dépasser les 50 mètres.

Mais évidemment, il faut y ajouter tous les autres glaciers impliqués sur Terre, en plus de la dilatation de l’océan.

Et au max ? On a dépassé les +200 mètres… A l’Éocène

C’était il y a de 34 à 56 millions d’années. C’est la période qui va suivre le Paléocène, celle juste après la grosse claque qui a fait disparaitre les dinosaures il y 66 millions d’années.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Pal%C3%A9oc%C3%A8ne#La_crise_climatique_de_la_fin_du_Pal%C3%A9oc%C3%A8ne

C’est un réchauffement climatique de 5 degrés, “très rapide”, en 100'000 ans qui a mis fin au Paléocène et à de nombreuses espèces.

Mais sur 100'000 ans, cela va!

Les forêts ont eu le temps de se déplacer.

Origine probable: Un intense volcanisme vers l’Islande et la fonte d’hydrates de méthane des océans, avec pleins de mécanismes et boucles rétroactions+.

C’est en anglais, mais tu peux demander un sous-titrage français.

J’ai mis 200 mètres car c’est le minimum certain, mais Wikipédia parle de 300 à 400 mètres. On parle de l’amplitude max, de -130 mètre à +200 mètres, soit une amplitude de 330 mètres dans cet exemple. Et en termes de températures, on était plutôt sur du +14 degrés, que +5…

Comment une telle température? Il est possible que des boucles rétroactives positives fasse “basculer” la Terre d’un état “actuel” qui était stable, à un autre état stable, mais automatiquement vers du “plus chaud”. Les fameux “tipping points” dont parle souvent les rapporteurs scientifiques, ou points de basculement.

L’exemple le plus classique, la surface gelée blanche de la banquise, qui renvoi l’énergie solaire dans l’espace. En se réduisant, l’océan capte plus d’énergie et chauffe, ce qui réduit encore la banquise et augmente le réchauffement…

https://www.youtube.com/playlist?list=PLWmD7oxrrnzQ2_m71HhxurC1k6aRtWlEh (5mn, tu peux x2 facile, c’est Suisse, nonante = 90!)

Est-ce que ces mêmes mécanismes mal connus, pourrait déclencher une catastrophe bien plus empirée encore ? C’est bien pour cela que les scientifiques sont très inquiets, et qu’ils vont désormais s’enchaîner à des portes de banques ou se coller sur des autoroutes à cause de notre “inaction” à ce sujet.

Alors, à quelle vitesse maximale peut-il monter, l’océan?

On peut espérer que pour des raisons qui échappent totalement à mon entendement de béotien, l’océan pourrait avoir l’amabilité de continuer de ne monter que de 6 cm par année, même si je réchauffe le climat 10 fois plus vite.

Et à quelle vitesse va-t-il accélérer? C’est à dire, en combien de temps, va-t-il passer des 0,33 cm par année comme en 2022, à 3 cm par année, puis 6 cm par année. Ce qui sera la vitesse minimale certaine, étant donné celle déjà observée par le passé avec seulement +1 degré en 1'000 ans.

J’ai fait 3 hypothèses:

  • [A] on reste à max 6 cm par année (orange), mais je n’y crois guère…
  • [B] on continue d’accélérer, doucement, jusqu’à 15 cm/an seulement, même avec +2 degrés en 100 ans (bleu).
  • [C] Ou bien cela pourrait continuer de monter presque 10 fois plus vite, si la température continue de monter aussi rapidement (jaune).

Ordonnée: mètres. Abscisse: l’année.

Source: évaluation empirique à partir des données du passées, CC-BY Pascal.KOTTE@CloudReady.ch (2022)

15 mètre en 2'300, ce sera un minimum, pas un maximum. Et cela sera très probablement de 30 à 50 mètres, en fait, mais peut-être en 2'500! Surtout si on continue de ne “rien faire” pour réduire et stopper toutes émissions de CO2.

Car beaucoup de parole, mais le taux de CO2 lui, il est facile à vérifier, et il continue de monter (sauf en 2020, grace à Covid).

Tableau de data à disposition sur demande, pour vérifications:

CC-BY Pascal.KOTTE@CloudReady.ch

Avec un peu de chance, l’accélération de l’élévation de l’océan sera “plus lente”, mais il n’y a aucune raison de croire que cela ne puisse pas atteindre une variation de +1 à +3 cm/an en 100 ans, car cela est déjà arrivé, par le passé.

Update 2022–10: Est-ce que la différence de masse de glace entre il y a 20'000 ans et maintenant, n’expliquerai pas une forte différence?Il est clair qu'il est nécessaire de fournir bien plus d'énergie pour faire passer un même volume d'eau de l'état solide à liquide, de -0° (glace) à +0° (liquide). Il en faut autant que pour faire monter de l'eau liquide de 0° à 80° (source ESA). C'est pour cela qu'un petit glaçon est super efficace dans ton pastis pour le rafraîchir. (Plus d'explication ici)Seulement voilà, cela implique que la situation est peut-être en réalité bien pire que ce qui a été vécu déjà, car le volume de glace à fondre est désormais bien moindre qu'il y a 20'000 ans... Je suis parti des grands réchauffements géologiques précédents pour estimer les "seuils" possibles, sans chercher à faire le moindre calcul.

Wanted

M’expliquer pourquoi mes simulations sont erronées et ne tiennent pas compte de facteurs, que je ne peux pas connaître, liées à ma très grande ignorance.

Car si ce n’est pas le cas, alors nos descendants de 2'300 vont vraiment nous maudire, la génération adulte en 2'000, qui savait, mais n’a rien fait!

Oui, les humains seront toujours présents en 2'300 sur Terre, pour les autres grands mammifères, ce n’est pas certain. Mais Sapiens, c’est une teigne! Le reste du vivant n’aura pas cette chance de le voir disparaître! Et ce sera très probablement aussi une chance pour la préservation de bien des espèces… Car nos descendants vont bien entendu tenter de sauver les meubles de notre incurie.

--

--

Un inter-collectifs d'acteurs et d'actions pour des transformations sociétales majeures, y compris avec des petits projets mineurs et locaux ! Ce n'est pas l'écologie notre moteur, mais l'avenir de nos enfants, et de leurs enfants… Suisse romande, et pas que…

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store
Pascal Kotté

Pascal Kotté

Réducteur de fractures numériques, éthicien digital, Suisse romande.