Journal 24heures

Réponse à Pierre Veya

Climat: les faux responsables

Pascal Kotté
Oct 2 · 2 min read

Éditorial du 04.08.2021

Réponse de la part de Gérard Blanc, mouvement GPclimat.ch

Objet : Ne transformons pas les accusateurs en coupables

J’imagine que Pierre Veya est titulaire du statut RP d’Impressum.

En parcourant les paragraphes des « droits et devoirs du journaliste », je relève des phrases comme : «…aussi la responsabilité de ces derniers (faits et opinions) envers le public doit-elle primer sur celles qu’ils assument à l’égard de tiers, pouvoirs publics et employeurs notamment », « Rechercher la vérité, en raison du droit qu’a le public de la connaître et quelle qu’en puisse être la conséquence pour lui-même ».

Dans son édito du 5 août, le chef de la rubrique économique nomme les banques comme étant les fausses responsables du dérèglement climatique. Et, pourtant, les énergies fossiles sont bel et bien les premières responsables des gaz à effet de serre et les banques leur ouvrent une voie royale pour poursuivre leurs activités destructrices. Déclarer comme « malhonnête » le fait de viser les banques suisses donne l’impression d’une défense inconditionnelle du secteur.

C’est la litanie du «c’est pas moi, c’est l’autre». Les banques chinoises ou étatsuniennes font pire, mais est-ce une raison pour un citoyen helvétique de ne pas dénoncer ses propres banques? Dans son article, Pierre Veya laisse entendre que de toute manière, les banques auront le dernier mot. Sommes–nous dans un schéma où l’économie est plus forte que la démocratie ? Ce n’est pas à ce monde que nos jeunes aspirent. Aujourd’hui, le “name and shame” gagne heureusement du terrain et fait évoluer les mentalités des grandes entreprises.

Cet édito prouverait-il l’émoi du secteur bancaire, si sûr de lui? Le secteur aérien est responsable comme celui de l’automobile et d’autres encore. Ce n’est pas en fuyant les responsabilités qu’elles convaincront.

Transformer les accusateurs en coupables n’est donc pas la solution.

Gérard Blanc

Photo by Jason Dent on Unsplash

revolutions-de-la-transition

Révolutionnaires de LA Transition (LaTransition.ch), et acteurs EnTransition

revolutions-de-la-transition

Un inter-collectifs d'acteurs et d'actions pour des transformations sociétales majeures, y compris avec des petits projets mineurs et locaux ! Ce n'est pas l'écologie notre moteur, mais l'avenir de nos enfants, et de leurs enfants… Suisse romande, et pas que…

Pascal Kotté

Written by

Réducteur de fractures numériques, éthicien digital, Suisse romande.

revolutions-de-la-transition

Un inter-collectifs d'acteurs et d'actions pour des transformations sociétales majeures, y compris avec des petits projets mineurs et locaux ! Ce n'est pas l'écologie notre moteur, mais l'avenir de nos enfants, et de leurs enfants… Suisse romande, et pas que…