Time-planet.org

Pourquoi les soutenir?

Pascal Kotté
Oct 24 · 4 min read

J’en ai pris pour 50 actions. C’est une des nombreuses organisations qui méritent notre soutien comme TeamTrees, où j’ai parrainé 20 arbres, et oublié de l’annoncer sur ce Blog :( Sorry!

Alors parlons de Time-Planet

Image for post
Image for post

C’est une entreprise commerciale à but non lucratifs, qui veut soutenir les startups qui proposent des solutions qui permettre la réduction de l’impact climatique, et le reste…

Pour prendre soin de notre planète!

Une organisation capitaliste?

Oui, c’est une structure commerciale de type SCA: Société en Commandite par Actions.

Et du coup, tu ne fais pas une “donation” de ton argent. Tu le places!

Et si tu as de l’argent à placer pour soutenir l’avenir de tes descendants, c’est ici!

www.time-planet.com

Le capitalisme, c’est mal! Vraiment?

Mais non, ce qui fait le plus de tords et de souffrances sur cette planète, c’est l’ignorance et la bêtise, et le contrôle des opinions par quelques manipulateurs abusifs, généralement sociopathes… (Datagueule Suisse Romande + http://zetetique.quicklearn.ch )

Prendre des actions dans une société, pour défendre le climat? Cela me semblait aussi aberrent, et il m’a fallu un meeting avec un des fondateurs pour finalement y adhérer (Et merci d’avoir pris ce temps-là Nicolas, 11 juin 2020).

C’est juste le problème éternel, comment créer de la confiance au royaume de l’argent?

J’avais pour ma part banni les structures à capitalisation dans les organisations capables de créer de la bientraitance et de soutenir un vrai progrès au bénéfice de tous, et de tout (biosphère en y incluant le minéral vital, O2, H2O, Fe, etc…). Je me détournais des privatisations, pour soutenir les biens communs.

Mais on y trouve aussi de la maltraitance collective, y compris avec de la bienveillance individuelle. Ce qui importe est l’esprit, et l’argent n’est qu’un outil. Nombreuses sont les belles idées…

Or les idées sans argent,

c’est comme une éolienne sans vent.

Le projet présente l’avantage d’une gouvernance de type fondation en Suisse, SCA en France, c’est à dire sous la supervision d’un « conseil », qui en l’occurrence, fait office de conseil éthique et déontologique (comme pour une fondation). La capitalisation y est possible, mais le versement des dividendes interdits, avant l’obtention d’une neutralité carbone. (J’eusse mis un ppm max en CO2, et donc, possible d’imposer une inversion CO2 requise si dépassement… Mais c’est déjà bien)

Et donc, seul l’argent additionnel et non indispensable pour sa retraite peut être investie dans ce projet, car zéro dividendes garantis (quoique, mais à long terme alors...)

Or, cette notion de « business » pompe à fric est l’essence même des débordements de notre Ploutocratie planétaire.

Gouvernance spéculative, la loi du rendement

Ce que certains désignent sous le nom réduit de “Capitalisme” et pensent que le problème se résume sur un axe politique droite-gauche. Mais cette vision est très incomplète et je pense fausse. La Ploutocratie se nourrie très bien des deux côtés.

La structure importe peu, seule l’éthique d’une gouvernance durable compte. Et cela fonctionne bien, car l’équipe qui l’anime est composée de personnes expérimentées, compétentes, mais surtout, dans la bienveillance et dans la bientraitance.

Dans le cahier des charges du financement, il y a l’obligation « d’ouvrir » au lieu de verrouiller les brevets, pour rendre les innovations « open source » et libre d’être mondialement répliquées…

La différence est là!

Car toutes les innovations sont là, prêtes à démarrer, Blue petrol, Plastic carburant recyclage, pile à hydrogènes et autres solutions « brevetées »… Mais elles attendent de devenir rentables pour se déployer, et sont verrouillées par les brevets…

Car nous n’avons pas été capables de nous entendre pour la paix, la faim et l’éducation sur la planète, mais par contre, pour l’INPI (ou plutôt OMPI), aucun soucis pour protéger mondialement les inventions « arrachées » à leurs bienveillants inventeurs, sans moyens financiers ou juridiques suffisant pour se protéger « eux-mêmes »…

Alors leurs inventions au lieu d’être réellement utilisées pour le bien de la planète, deviennent sujet de spéculations pour l’enrichissement des actionnaires…

Tout ce qui est rare alimente la spéculation. L’appauvrissement de la planète continue d’enrichir les spéculateurs dans notre système actuel.

Conclusion

Alors voilà, ce message à tous les gens qui vivent sur une fortune démesurée, avec des revenus parfois élevés voir abusif, il est temps de se demander “A quoi cela va vous servir?” d’amasser autant de fortunes, pour à nouveau, spéculer pour amasser plus de fortunes encore...

Il est temps de rendre à l’argent sa vraie fonction, servir le bien commun, le mieux vivre pour tous les humains de cette petite planète!

Moi je n’ai pu mettre pour le moment que 50€. C’est mieux que rien, mais avec cela et seulement 500 millions de francophones, on peut déjà atteindre 2,5 Milliards pour financer non pas 100, mais 250 projets… Ou 20, mais des gros…

Il faut comprendre que la libération des brevets en mode “open source” (“open data” ou “open hardware” ?), va permettre à tout le monde de les mettre en œuvre, en les copiant librement. Certes, cela fera moins de “dividendes”!

Je suis bénévole évaluateur pour la pré-sélection de ces projets ;-)

Et vous pouvez acheter des actions pour vos enfants ou vos petits-enfants, comme cela, vous leur léguez une fortune dont ils pourront peut-être faire un “bon usage”… Car il s’agit d’acheter des actions, pas de faire une “donation”.

Et tu peux rejoindre le collectif: discord.gg/VeTv8pf mais profites-en pour devenir actionnaire, même avec 10€, tu peux: https://www.time-planet.com/fr/devenir-associee

Image for post
Image for post

revolutions-de-la-transition

Révolutions de LA Transition (LaTransition.ch).

Pascal Kotté

Written by

Réducteur de fractures numériques, éthicien digital, Suisse romande.

revolutions-de-la-transition

Révolutions de LA Transition (LaTransition.ch). Un inter-collectifs d'acteurs et d'actions pour des transformations sociétales majeures, y compris avec des petits projets mineurs et locaux ! Ce n'est pas l'écologie notre moteur, mais l'avenir de nos enfants, et de leurs enfants…

Pascal Kotté

Written by

Réducteur de fractures numériques, éthicien digital, Suisse romande.

revolutions-de-la-transition

Révolutions de LA Transition (LaTransition.ch). Un inter-collectifs d'acteurs et d'actions pour des transformations sociétales majeures, y compris avec des petits projets mineurs et locaux ! Ce n'est pas l'écologie notre moteur, mais l'avenir de nos enfants, et de leurs enfants…

Medium is an open platform where 170 million readers come to find insightful and dynamic thinking. Here, expert and undiscovered voices alike dive into the heart of any topic and bring new ideas to the surface. Learn more

Follow the writers, publications, and topics that matter to you, and you’ll see them on your homepage and in your inbox. Explore

If you have a story to tell, knowledge to share, or a perspective to offer — welcome home. It’s easy and free to post your thinking on any topic. Write on Medium

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store