Comment j’organise mon quotidien d’Inbound Marketer dans une Startup 🚀

J’écris sur mon temps libre depuis quelques années, par plaisir.

J’ai tout d’abord commencé par créer un blog parlant de Foot avec quelques amis. Sans aucune prétention ni ambition. Si ce n’est celle de partager ma passion et mes réflexions.

Je me suis ensuite plongé dans l’univers de l’entreprenariat en lisant à peu près tout ce que je trouvais sur le sujet. J’ai continué à écrire régulièrement, sur Medium cette fois, autour de sujets comme le développement personnel, la Tech et les startups.

Me prenant au jeu et voyant que l’écriture commençait doucement à m’ouvrir des portes j’ai décidé de rejoindre une startup française basée à Barcelone, Dunforce, pour un stage en Inbound Marketing. Avec pour objectif d’apporter mon — modeste- savoir-faire et de monter en compétences.

Désormais, je n’écris plus simplement sur mon temps libre mais également pendant mes journées de travail. Et j’y prend beaucoup de plaisir.

A travers cet article, je souhaite partager mon expérience, expliquer mon organisation au quotidien et pourquoi pas donner envie de suivre un parcours similaire.

Qu’est ce que l’Inbound Marketing ? 🚩

Avant toute chose, commençons rapidement par définir ce qu’est l’Inbound Marketing.

Il s’agit d’une approche relativement récente du Marketing.

Plutôt que d’aller chercher le client, l’objectif est de le faire venir directement à soi. L’idée est de créer du contenu pertinent et utile pour générer du traffic et attirer des prospects. Que ce soit grâce à un blog, une chaine Youtube, la rédaction d’e-books, l’organisation de Webinars ect.

Mon action se situe tout en haut du funnel de conversion avec pour mission de générer des leads.

La stratégie d’Inbound porte généralement ses fruits sur le moyen/long terme. Contrairement à l’outbound qui vise plus à avoir des résultats à court terme.

Pourquoi Dunforce fait de l’Inbound Marketing ? 📈

Dunforce est une startup early stage qui propose une solution SaaS d’automatisation des factures et de la gestion du poste client.

Un sujet assez technique et innovant sur lequel nous avons besoin d’éduquer notre marché (“thought leadership”). Nous ciblons les CEO et CFO de PME. Ainsi que des plus grands comptes type banques ou sociétés de Factoring.

Mes objectifs sont donc de créer du contenu pertinent pour ces personnes afin de :

  • Positionner Dunforce en tant qu’expert de son marché
  • Faire prendre conscience de la pain et de l’intérêt de notre solution
  • Accroitre notre visibilité grâce au SEO

Cela se matérialise essentiellement par l’écriture d’articles de blog, de livres blancs et l’envoi bihebdomadaire d’une newsletter à une audience d’environ 4 000 personnes.

L’intérêt est d’attirer des leads sur nos différents contenus, de les sensibiliser une première fois à notre marque et notre offre, pour que l’équipe Sales puisse ensuite les démarcher plus facilement.

Organisation & fonctionnement ⚙

Le travail en startup possède plusieurs avantages : j’ai beaucoup d’autonomie, de responsabilité, de liberté et de flexibilité. Au quotidien, je suis fortement encouragé à apporter de nouvelles idées, à tester de nouveaux formats (Slideshare, Quora, Youtube …) ou de nouvelles méthodes.

1. Rédaction du contenu

La rédaction pure n’est que petite partie du processus. Pour la création d’un contenu, disons article de blog ou livre blanc, mon temps se réparti ainsi :

  • 5% du temps : Définition et validation du sujet.
    Le choix du thème de l’article à écrire n’est pas très compliquée. Je m’inspire de ma veille quotidienne, des mots clefs les plus recherchés sur les moteurs de recherche, des enjeux et tendances de mon secteur, de ce que fait la concurrence ou encore de ce que nous disent nos clients.
  • 40% du temps : Recherches documentaires & prise de notes.
    Je consacre la plus grande partie du temps à la recherche documentaire. Je travaille sur des sujets techniques sur lesquels il est indispensable de posséder une bonne maitrise. Pour cela, je consulte le maximum de sites et de ressources sur mon sujet, je lis des rapports rédigés par des sites d’autorité et je suis abonné à plus d’une dizaine de newsletters quotidiennes. En parallèle, je prends en notes toutes les idées dont je pourrais me servir pour ma rédaction.
  • 5% du temps : Angle d’approche & problématique.
    Une fois ce gros travail effectué, je cherche un angle d’approche à mon article. Il m’arrive souvent d’avoir déjà une idée de cet angle dès le choix du sujet, la phase de recherche vient alors valider ou invalider celle-ci. 
    Cette phase a pour objectif d’identifier clairement quelles seront les différentes parties de mon plan.
  • 30% du temps : la rédaction pure.
    Vient ensuite l’écriture du contenu. J’essaie d’adopter un style le plus “épuré” possible. Généralement, je préfère réaliser cette étape, la plus créative du processus, le matin. Lorsque mon cerveau est le plus frais et alerte.
  • 10% du temps : mise en forme.
    Pour un simple article de blog, la mise en forme est assez rapide : images, SEO, meta-description ect. Pour un livre blanc, celle-ci prend plus de temps. J’utilise notamment l’outil Canva qui est facile de prise en main et qui permet de faire des choses assez visuelles.
    Le choix du titre est déterminant (j’ai d’ailleurs des progrès à faire de ce côté).
  • 10% du temps : relecture & amélioration.
    Vient enfin la dernière étape dans laquelle je récupère des feedbacks auprès de mon équipe pour voir les pistes d’améliorations. Je relis plusieurs fois mon texte afin d’éradiquer les dernières fautes d’orthographes.

Globalement, l’objectif n’est pas uniquement de parler de notre solution mais de se placer plus haut et d’aborder tous les sujets / problématiques qui s’en réfèrent : Fintech, gestion du cycle de facturation, délais de paiement, RPA, machine learning …

2. Distribution du contenu

« Le contenu est roi, mais la distribution est reine, et elle porte le pantalon à la maison. » Jonathan Perelman

C’est bien d’écrire du contenu, mais c’est mieux de faire en sorte que les gens le lisent. Chez Dunforce, la distribution se fait globalement comme suit :

  • Nous publions nos articles directement sur notre blog (on travaille également sur la création d’un compte Medium).
  • Communication sur les réseaux sociaux : Twitter, Linkedin, Facebook.
  • Les contenus viennent alimenter nos campagnes de cold emailing : environ 400 mails/semaine.
  • Ils complètent également notre newsletter (environ 4k inscrits) semi-hebdomadaires dans laquelle nous interviewons un CEO ou CFO d’une entreprise en croissance pour comprendre comment il structure sa boite.
  • Je collabore étroitement avec notre équipe “growth” qui m’aide notamment à construire les landing pages pour nos livres blancs et à mettre en place nos différentes campagnes (retargeting, Ads …).

Il n’y a qu’une seule vérité, celle des KPIs (visites, taux de conversion sur les landing pages, leads générés ect). On expérimente, mesure et s’adapte en fonction des résultats. Si ça marche, on continue. Si ça ne marche pas, on en tire les enseignements et on essaie autre chose.

J’espère avoir été le plus complet possible. N’hésitez pas à me faire savoir dans les commentaires si vous avez des questions :).

— — — — — — — — — — — — — — — — — — — — —

→ Vous souhaitez recevoir plus d’articles de ce type et n’en manquer aucun ?

Quelques exemples de contenus sur lesquels j’ai travaillé.

> Livres blancs :

> Articles :

— — — — — — — — — — — — — — — — — — — — — —