Go to Scribe
Scribe
Letter sent on May 30

Nouvelles histoires

Chers lecteurs,

J’espère que vous allez bien et que vous prenez toujours autant de plaisir à lire sur Medium !

La communauté Scribe grandit de jour en jour et ce mois de mai a été plutôt magique. Bienvenue aux nouvelle plumes : Emilie Berenguer, Charline BRAINEZ, Aurore Barron et Estelle Abbou !

Suite à la publication de la lettre du 28 avril, les auteurs anglophones ont vite répondu présent et c’est avec une immense joie que j’ai pu vous en faire profiter en publiant de nouvelles histoires !

Pour cette première, et dans le cas où vous n’auriez pas encore eu le temps de prendre une petite pause lecture, voici la liste complète des textes publiés avec le nom de leurs auteurs.

Vous verrez, il y a de tout : de la vie, de l’amour, de l’humour, de la poésie, de la peur… des lettres qui forment des mots, des mots qui forment des histoires, et puis c’est l’émotion qui nous submerge. Alors, on en veut encore…

J’espère que vous passerez un bon moment de lecture en attendant que l’on se retrouve dans une prochaine lettre !

Prenez soin de vous et à bientôt,

Thomas

Humans are fucking incredible — Ashlynn W

I can stand the rain — PopcornPolly

Why do we refuse ourselves the luxury of change? — Daria Krauzo

Growing Up Poor Made Me A Better Teacher — Carly Mae

Scared — Ecem Yucel

Happiness Is Something We Can Touch — Kris Gage

I Became An Amateur Ornithologist And It Changed My Life — Carly Mae

A Love Story — Valerie Hilal

Word Chasing — Georgia Lewitt

A week in Annecy, The Venice of the Alps — Corina Anna

I Know How This Ends — John Gorman

Before I loved you, I loved myself — PopcornPolly

To be honest with myself, I’m not trying hard enough — Lindsey Lazarte

Learning Should Be About the Journey — Carly Mae

But Did Your Heart Clap? — Sarah Lofgren

Dear Guy I Saw Order Spicy Tuna Salad on a Chocolate Chip Bagel 3 Years Ago — Jodi Tandet

Words matter — Daria Krauzo

How To Be A Writer — Kris Gage

Dear all: welcome to you in Scribe! It’s a great pleasure to have you on this adventure and to publish your stories here. I hope there will be more and that you will feel good on these pages!

Ce mois-ci, Emilie Berenguer nous raconte son marathon à travers les rues de Paris et évoque avec nous quelques souvenirs qui ont refait surface lors de ses 21,100 km d’effort. L’important n’est pas le but mais le chemin.

Aurore Barron a choisi de se lancer pour de bon dans l’écriture. Elle partage avec nous son combat avec les mots. Que la force soit avec toi Aurore !

Cloé Bourel a écrit une lettre : (…) Tu es arrivé, comme ça. Comme une fleur au printemps, comme un sourire à un inconnu, comme un fou-rire dans les bras d’un connu, comme une folie. Comme une folie qui donne à ma raison une raison d’être heureuse. Je t’aime déjà tellement. Tu ne m’entends pas encore, tu ne comprendras pas ça maintenant mais un jour tu liras cet instant

Bientôt, un enfant va naître, celui de la soeur de Cloé. Lettre pour quand tu seras grand.

Valentin Vieira da Silva retombe en enfance et se souvient des moments passés avec son père, aujourd’hui disparu. Un texte rempli d’amour, dédié à son frère et à sa soeur. Le Coeur Déchiré.

Estelle Abbou a écrit un texte remarquable dans lequel elle nous raconte sa lutte contre la maladie, l’anorexie, ce monstre auto destructeur (comme elle l’appelle au début de son histoire) avec lequel elle a dû lutter pendant plus de 10 ans.

(…) J’ai enfin décidé d’en parler. L’envie, le sentiment de légitimité, le courage, il me manquait l’un ou l’ensemble de ces éléments pour franchir le cap. Je ne sais pas si c’est l’effet #metoo qui me pousse à écrire et, au final, peu importe.

Ce que je veux faire ici est relativement basique : partager un peu de mon expérience personnelle, à la juste mesure de ce qu’elle est, pas au delà, et tenter d’apporter de potentielles solutions à celles ou ceux qui pourraient se sentir concerné(e)s. Cela peut également faire office d’une simple matière à réflexion.

Dans Anorexie, dehors ! Estelle soulève des questions importantes et tente d’apporter quelques réponses à travers sa propre expérience et ses “trucs” à elle qui lui ont permis de s’en sortir. Et en plus, Estelle écrit très bien !

Retrouvez toutes les chroniques littéraires de notre chère Hélène Bottin dans la rubrique Livres de la publication.


Si vous avez aimé cette lettre, appuyez sur le bouton 👏 et partagez-là autour de vous ! N’hésitez pas à réagir dans la zone de réponses juste en dessous !

Like what you read? Give Thomas Gaudex a round of applause.

From a quick cheer to a standing ovation, clap to show how much you enjoyed this story.