Plus léger que le vent

Il est douloureux de penser savoir,
Douloureux
De penser:
Je n’y arriverai pas.
Et de penser:
Cela n’en vaut pas la peine.
Sous les branches,
À écouter les ailes voler,
Et à voir
Ce qui vit faire du bruit,
Souviens toi:
Bâtir ensemble,
Bâtir avec le ciel et tout ce qu’il y a d’invisible en nous -
Voilà une pensée sans pareil.
Boire, respirer, dormir,
Se donner le droit d’être,
Se donner le droit de trébucher,
Et voir le sang, rouge et lent,
avant de se retirer la poussière des mains -
Tout cela prend du temps.
La bouche ouverte,
Sous les branches,
Quand tu regardes les moineaux picorer
Ce qui échappe à tes yeux,
Souviens toi bien:
Oui,
Cela aussi
En vaut la peine

Le dessin est d’Adolf Wölfli.

Son titre est L’Australie est sans aucun doute le pays de la Fraise Géante.