Photo by Félix Lam

Pourquoi écrire ?

Quelques mots sur l’écriture et l’inspiration

Écrire. Écrire par amour des mots. Écrire pour raconter une histoire, pour partager une pensée, une émotion, un mouvement du coeur. Écrire pour se connaître, écrire pour apprendre et grandir.

Il existe des milliers de raisons d’écrire. Certains ont peur de se lancer dans l’aventure, pour des raisons tout aussi nombreuses. L’important est d’oser, simplement parce que l’écriture est une étonnante bouffée d’oxygène pur qui permet de faire le plein d’énergie.

L’écriture comme un formidable remède à la mélancolie. Une arme redoutable contre tous les maux du monde. Écrire apaise le coeur et dénoue les noeuds de l’esprit.

Nous avons tous quelques chose en nous qui mérite d’être mis en lumière. L’écriture est une jolie manière d’exprimer en silence ce qui nous anime au plus profond de nous-même. Et parfois, les mots valent bien plus que la parole…

Écrire pour soi

Écrire avant tout pour soi et non pour les autres. C’est pour moi la seule manière de conserver son authenticité. Chercher à écrire pour les autres, c’est aller à l’encontre de ce qui fait de nous des êtres authentiques. C’est tromper le lecteur en lui livrant ce qu’il a envie d’entendre et non ce que notre coeur souhaite vraiment exprimer.

Souvent, l’envie d’écrire est là mais c’est l’inspiration qui manque à l’appel. Ou alors nous avons des idées en tête mais nous pensons qu’elles n’intéresseront personne. La peur du jugement des autres, sans doute.

Gardons à l’esprit cette idée : écrire avant tout pour soi. En suivant ce principe, nous écrirons plus librement et toucherons bien plus de lecteurs que nous pouvons l’imaginer. Nous en tirerons toujours quelque chose de plus intéressant.

L’authenticité, encore et toujours.

Il peut nous arriver parfois de ressentir une certaine illégitimité à raconter une histoire. La confiance se gagne avec la pratique, comme dans beaucoup d’autres domaines. Pour ce qui est de l’inspiration, il est vrai qu’elle n’est pas toujours au rendez-vous. Les plus grands écrivains ont tous connu un jour cette fameuse panne d’inspiration.

Il est cependant tout à fait possible de se libérer l’esprit afin de s’adonner à l’écriture le cœur plus léger. Car finalement, l’inspiration est peut-être bien plus facile à trouver qu’on ne le pense…


Des images inspirantes

En début d’année, j’écrivais sur le pouvoir des images et leur capacité à nous inspirer dans notre démarche créative. Je racontais notamment comment Miles Davis avait composé la musique du film Ascenseur pour l’échafaud réalisé par Louis Malle en 1958.

Des images à l’origine de l’oeuvre musicale

Le trompettiste de génie avait réussi à créer l’une de ses plus belles oeuvres rien qu’en regardant les images du film défiler sous ses yeux. L’histoire de Louis Malle et le jeu des acteurs ont fait naître chez le musicien de légende des mélodies qui ont permis à l’ensemble de devenir un chef d’oeuvre du cinéma.

La musique est née à partir des images et de la représentation que s’en est faite Miles Davis à ce moment là.

Des images à l’origine des mots

Les images peuvent être une source d’inspiration incroyable et donner lieu à des textes passionnants. Nous faisons sans cesse appel à elles, parfois même sans nous en rendre compte. Un voyage, une rencontre, un moment de vie… Les images sont souvent à l’origine des histoires que nous écrivons.

Elles sont parfois sous nos yeux, bien réelles, comme lorsque nous écrivons en contemplant l’océan. Et d’autres fois, elles apparaissent dans nos souvenirs, rangées dans des petites boîtes précautionneusement empilées quelque part dans un coin de notre tête.

Lorsque l’envie d’écrire se présente, on s’empresse d’aller les ouvrir pour y trouver l’inspiration nécessaire à notre désir de créer. Épaulée par ces représentation mentales, l’écriture devient plus aisée et petit à petit l’histoire prend vie, riche de ces expériences et de ces moments de vie que nous accumulons au cours de notre existence.

En exerçant notre sens de l’observation, nous emmagasinons des milliers d’images qui nous aideront ensuite à raconter des histoires inspirantes.

Il existe bien sûr d’autres sources d’inspiration qui peuvent nous aider dans notre pratique de l’écriture. Fermons un peu les yeux et faisons cette fois appel à notre sens de l’écoute pour imaginer notre prochaine histoire.

Trouver l’inspiration dans les sons qui nous entourent

Nous évoluons dans un environnement bruyant. Que nous vivions au coeur d’une grande ville, dans un petit village de campagne ou perdu au milieu d’une forêt, nous sommes constamment entourés de sons.

La vie est un chant permanent fait de multiples variations et évoluant avec le temps.

Sylvain Tesson n’a pas vraiment connu le silence lors de son long séjour isolé au bord du lac Baïkal dans le Sud de la Sibérie. Les craquements de la glace, le bruit du vent dans les arbres, l’écoulement de l’eau lors de la fonte des neiges, la nature est loin d’être silencieuse. Elle a toujours quelque chose à nous dire, une histoire à partager.

Les bruits de la nature permettent souvent de raviver la flamme de l’inspiration. L’orage a par exemple un effet saisissant sur moi. Faites l’expérience de vous mettre à écrire lorsque le tonnerre gronde et observez ce qui se passe en vous, vous serez peut-être agréablement surpris.

Les soirs d’été, les insectes nocturnes se donnent souvent rendez-vous pour nous livrer leurs plus belles mélodies. Grillons, cigales et autres sauterelles peuvent être de fidèles compagnons dans notre voyage scriptural.

Bien sûr, nous n’avons pas tous cette chance d’habiter dans un environnement propice à l’inspiration et doté de toutes ces formes de vie. Mais en cherchant un peu, il est très facile de recréer artificiellement cet univers sonore qui nous aidera dans notre travail d’écriture.

Voici quelques ressources dont je me sers régulièrement pour trouver l’inspiration et me libérer l’esprit lorsque j’écris :

Noisli / Rainy Mood / Ecrire sous la pluie et l’orage / Ecrire avec le chant des grillons / Ecrire dans la forêt la nuit / Ecrire sous une tempête de neige / Ecrire au coin de la cheminée.

Finalement, en y réfléchissant bien, l’inspiration est partout, tout le temps. Dès lors que notre corps se met en éveil, il y a matière à écrire. Ne cherchons pas toujours des raisons de nous lancer et laissons-nous un peu aller sans tenir compte du regard des autres.

Profitons simplement des bienfaits extraordinaires que procure l’écriture.


Comme je le précisais au début de cette histoire, les mots ont parfois plus de valeur qu’une simple parole. Je vous laisse avec cette citation de Marguerite Duras…

Ecrire, c’est aussi ne pas parler. C’est se taire. C’est hurler sans bruit.
— Marguerite Duras

— — —

Si vous avez aimé cette lecture, appuyez sur le bouton 👏 le temps que vous voulez et partagez le texte autour de vous. Merci !