S’investir…

En période de fin d’année, il est d’usage de tirer un “bilan” de l’année passée, et de conclure à des “résolutions” pour l’année à venir : entre autres, arrêter de fumer, se mettre au sport, arrêter de procrastiner, appeler et profiter plus régulièrement de ses proches, être plus optimiste...

Peu encline à cette coutume, car n’affectionnant que peu le sentiment de pression que peut faire peser sur nous le mot “résolution”, je pensais échapper à la tradition. Pourtant, c’est bien aujourd’hui que m’est venue l’envie de vous partager un nouvel article.

Au programme donc, pas de grands changements ou de “résolutions”, souvent bien trop exigeantes et créatrices de frustrations lorsqu’on découvre, le 15 janvier, désolé, qu’on les a déjà lâchement abandonnées… Je serais plutôt partisane de ceux qui considèrent que la réussite de leur année se jouera sur le long terme : point de sprint, plutôt un marathon !

A l’aube de l’année 2018, l’unique conseil que je pourrais alors me prodiguer, teinté de bienveillance, serait de “m’investir”.

M’investir, et pas seulement durant le mois de janvier, ou tout au plus jusqu’au mois de février. C’est bien pour cela que je me refuse à appeler mon “conseil” une “résolution”.

Et finalement, je découvre qu’il ne s’agit que de la continuité d’un processus que j’ai entamé il y a quelques temps déjà.

L’investissement, comme ça, je vous l’accorde, c’est un peu flou… Mais je suis convaincue que vous me suivez. L’investissement personnel, ça demande de nombreux efforts. Pour et envers les autres, certes. Mais surtout, pour et envers soi-même. Repousser ses limites, ne pas se ménager, souvent ne pas trop s’écouter, rester énergique, garder le sourire… En somme, donner le meilleur de soi. Et, lorsque l’on garde ces lignes directrices en tête, on ressent cette sensation dans nos veines qu’une force, lointaine mais féroce, nous pousse, nous anime. Cette sensation, ce serait en fait mon bonheur à moi.

Alors voilà, si aujourd’hui je pouvais me permettre de distiller mon “conseil”, ce serait celui-ci…


En attendant, je vous souhaite à tous une excellente année 2018 ; qu’elle réveille en vous ces sensations qui vous feront pousser des ailes ! Et surtout, je vous remercie, vous qui faites vivre Medium, pour toutes les lectures inspirantes que vous me donnez l’occasion de découvrir.