Photo by Becca Tapert on Unsplash

Tout est possible

Quand vient l’éclaircie

J’ai commencé à écrire cet article sous l'orage. C’est étonnant à quel point ce phénomène naturel peut avoir des effets positifs lorsque l’on se met à écrire. En tout cas, cela fonctionne du tonnerre chez moi. Bon, le jeu de mots est un peu trop facile. Mais après tout, jouons avec les mots, ils ont tant à nous offrir !

J’avais envie d’écrire quelques lignes sur mon état d’esprit du moment, entre tristesse, remise en question, excitation et besoin de liberté. Un sacré mélange un peu difficile à appréhender.

Il y a quand même quelque chose de positif : c’est souvent dans les moments où tout semble aller de travers que l’éclaircie se présente à nous. On prend un petit bain de soleil ensemble ?


Nous ne sommes pas seuls

Rassurez-vous je ne vais pas vous parler d’êtres extraterrestres, il y a malheureusement trop d’inconnues sur le sujet. Ceci dit, je ne me lasserai jamais d’écouter Hubert Reeves parler de l’éventualité que nous ne sommes pas les seuls dans l’Univers. J’ai d’ailleurs entamé son livre Les secrets de l’Univers (qui réunit en fait cinq de ses livres majeurs), un peu ardu, mais absolument passionnant.

Et puis si comme moi vous aimez imaginer que d’autres formes de vie existent ailleurs que chez nous, je vous conseille de voir le film Arrival (Premier contact) de Denis Villeneuve. J’ai toujours en mémoire ces formes à absolument magnifiques dessinées à l’encre noire par ces êtres mystérieux qui tentent de faire passer un message aux humains.

Pour en revenir à la réalité, nous avons tous connu ces moments où tout se mélange, où lorsque l’on croyait tenir la barre en se dirigeant vers un horizon meilleur finalement tout se met à chavirer. Il faut parfois peu de choses pour que cela arrive.

La famille, le travail, une histoire de coeur… Il existe mille raisons qui peuvent venir perturber notre feuille de route. Lorsque cela arrive, on tente de garder la tête hors de l’eau, parce que la vie doit continuer, quoi qu’il arrive.

En ouvrant un peu les yeux, on se rend vite compte que des mains tendues se trouvent là, tout autour de nous. Des amis, des connaissances, il ne faut pas forcément chercher bien loin pour s’apercevoir que d’autres sont là pour nous épauler quand le vent se lève.

C’est ce qui m’est arrivé récemment lorsque j’ai dû affronter une petite tempête venue semer le trouble dans mon quotidien. Je ne m’y attendais pas, et puis après de longues discussions, l’amitié a joué son plus beau rôle pour me remettre sur le droit chemin. Tellement de reconnaissance.

Il y a toujours quelqu’un sur qui l’on peut compter. Faisons confiance à Aristote qui disait : L’homme est un animal social. Nous avons cette chance de pouvoir entretenir des relations humaines, autant en profiter pour apprendre et s’améliorer chaque jour.

Accueillir ce qui se présente à nous sans trop réfléchir. Pour que la vie soit plus légère.

Un monde de surprises

C’est toujours plus facile de voir les choses du bon côté lorsque l’on poursuit un ou plusieurs objectifs. Des objectifs, ou des projets qui nous permettent de nous tenir un peu à distance de nos angoisses. Il paraît que notre cerveau nous laisse un peu plus respirer lorsqu’il est occupé sur une tâche bien précise. Je crois que c’est tout à fait vrai.

Mais il arrive parfois que les projets s’effacent au profit du doute et de l’inactivité. Pris dans un tourbillon de pensées obscures, les buts que nous poursuivions s’évaporent un peu plus chaque jour qui passe. On a beau chercher comment reprendre la main, rien ne vient. Et plus on s’obstine à vouloir retrouver la lumière, plus le brouillard devient épais et impénétrable.

Plus je vieillis et plus je me rends compte qu’il est parfois bon de desserrer un peu l’emprise que nous cherchons à avoir sur la vie. La notre et celle des autres aussi. Comme pour favoriser la venue de jolies surprises auxquelles on ne s’attendrait pas.

Je me suis surpris il y a peu de temps à retrouver de la motivation pour un projet auquel j’avais brièvement pensé il y a longtemps. Il a suffit d’un échange par téléphone avec un très bon ami pour que ce projet devienne un peu plus concret. C’est quelque chose que je n’avais pas prévu, et pourtant…

La vie est pleine de surprises. Souvent, les évènements imprévus en entraînent d’autres, et l’histoire qui s’écrit alors peut prendre une tournure tout à fait inattendue.

C’est peut-être aussi ça la magie de la vie. Gardons en tête qu’elle saura toujours nous surprendre, et souvent à des moments où l’on s’y attend le moins.

L’écriture comme thérapie

Je suis convaincu des bienfaits de l’écriture sur notre santé mentale. Et je crois bien que tout le monde devrait se prêter à l’exercice ne serait-ce que par curiosité et pour voir ce que le fait d’écrire peut procurer comme sensation de bien-être.

Je suis sûr qu’il y aurait beaucoup de surprises, et surtout bien plus de personnes heureuses. Simplement parce qu’il se passe quelque chose de très fort en nous lorsque nous écrivons. Oui, écrire fait du bien, c’est certain. L’humain est parfois étonnant, n’est-ce pas ?

Je parlais de l’article de Tom Kuegler dans la lettre de Scribe. Tom raconte son expérience de Medium et nous encourage à nous lancer dans l’écriture.

I love that I can turn to this beautiful white canvas and not be interrupted or ignored. Medium is therapy for me.

Je ressens la même chose. Existe-t-il un autre endroit sur Internet où le plaisir d’écrire et d’être lu est aussi intense ? Je ne crois pas.

C’est là toute la force de Medium. Nous donner la possibilité d’écrire et d’être lu par des lecteurs du monde entier. Nous permettre de découvrir très facilement des auteurs de tous horizons. Nous offrir la possibilité de nous épanouir à travers l’écriture, en apprenant chaque jour aux contact des mots, en grandissant à travers les échanges que nous avons avec les autres auteurs.

C’est plutôt super comme expérience, n’est-ce pas ? C’est aussi pour toutes ces raisons que je prends un immense plaisir à publier quotidiennement des auteurs talentueux sur la publication Scribe. L’histoire que nous écrivons tous est plutôt belle, et je compte bien faire en sorte qu’elle perdure aussi longtemps que possible.


Je ne remercierai jamais assez tous mes lecteurs, ceux qui me lisent depuis plusieurs années maintenant, et les nouveaux que je découvre aussi avec beaucoup d’enthousiasme. Et puis vous n’imaginez pas le bonheur que je ressens lorsque je lis que ce que j’écris vous touche et vous apporte réellement quelque chose.

C’est une immense récompense. Merci à vous tous chers lecteurs, et merci aussi à Ev Williams, forcément.

Enfin, tout est possible avec les mots. Aussi, écrivons !

— — —

Si vous avez aimé cette lecture, appuyez sur le bouton 👏 le temps que vous voulez et partagez le texte autour de vous. Merci !