Tout l’attirail pour une personne

Préparer son sac à dos pour un road trip en Europe : pas une mince affaire

Partir le sac sur les épaules et le dos léger …


Nous partons pendant plusieurs mois en Europe pour rencontrer des personnes et découvrir des cultures. Le tout à base de stop, de Couchsurfing et de Workaway.

Partir faire un roadtrip ne s’improvise pas : même si l’idée est plutôt née d’un coup de tête, comme nous l’expliquions dans notre précédent article (on vous conseille de le lire pour découvrir notre projet !), un tel voyage nécessite de l’organisation !

Et en termes d’organisation, il y a un élément essentiel dans la préparation : le sac à dos et ce qu’il y a dedans. On va le porter pendant plusieurs mois sur le dos et ça n’est pas au bout de quelques jours qu’il faut s’apercevoir qu’il manque quelque chose ou qu’il est mal adapté (lisez les bons conseils de Randonner Malin concernant le sac trop lourd).

Si mal préparé, ton sac à dos de voyage peut vite devenir ton pire ennemi.

On a donc entamé la pas si longue mais assez précise quête de la préparation du sac à dos. Les objectifs les plus importants étant la praticité et le poids de la bête. Quid de notre sac à dos et des choses qu’on compte y glisser dedans !

Objectifs : praticité et poids

Comme on aura le sac 24h/24, il faut quelque chose de léger et de pratique. Quelque chose qu’on puisse emmener partout car pendant plusieurs mois, il contiendra notre vie. Léger et pratique signifient les choses suivantes :

  • Ne prendre que le strict nécessaire : on emporte uniquement ce qui compte et ce qui va nous servir. Pas question d’emporter des objets futiles ou dont on se servira qu’occasionnellement. Minimalisme oblige, on gagne énormément en légèreté et en place et on s’encombre également moins la tête ! On s’est pas mal inspiré des articles du blog Le Sac à dos (notamment celui-là) où Ryan (l’auteur) détaille comment voyager ultra léger.
  • Choisir des choses légères et polyvalentes : par exemple des matières qui ne pèsent pas lourd ainsi que des objets comprenant plusieurs fonctions (ex: achat d’un couteau suisse avec lame, ciseaux, scie, décapsuleur et ouvre boite). Notre manteau à également attiré notre attention car il intègre une doudoune amovible. En demi-saison et en été, cet équipement nous sera toujours utile.
Le couteau suisse ainsi que le manteau avec la polaire intégrée.
  • Optimiser le rangement du sac : c’est quelque chose qui peut sembler futile dans la mesure ou le sac pèsera à la fin le même poids, que l’on mette tel objet ici ou là. C’est vrai mais la sensation de pesée est différente. Il y a des techniques pour atténuer le poids du sac sur les épaules et donc diminuer les mals de dos. La technique consiste à placer par exemple les vêtements en bas afin qu’ils amortissent le reste du sac ou les choses lourdes au niveau des hanches comme le détaille très bien cet article de Festivoyage.
  • Partager les affaires et les répartir : nous sommes 2 mais cela ne signifie pas qu’il faut strictement tout prendre en double. Plusieurs randonneurs suggèrent également de répartir les affaires. Si l’un perd son sac, il aura toujours des affaires à se mettre !
  • Organiser son sac par catégories : comme à la maison il y a plusieurs pièces, il est plus agréable d’organiser son sac par catégories d’affaires afin de mieux s’y retrouver. Nous avons opté pour des sacs de congélation de chez Ikea qui sont waterproof, peuvent être compressés et permettent de ranger les objets ensemble selon leur catégorie. Un sac pour les appareils électroniques, un sac pour la trousse de toilette, un sac pour la nourriture etc… Le petit plus est qu’ils ont des couleurs différentes et sont donc faciles à repérer dans le sac à dos !
Les fameux sacs zip et une bonne organisation du sac à dos
  • Les petits plus : pour gagner du poids et de la place dans le sac, il existe des tonnes de petites astuces. Certaines sont élémentaires tandis que d’autres sont plus poussées, à vous de voir… ! Le pliage des vêtements est une des plus importantes. Les t-shirts, pantalons, chaussettes, caleçons et serviettes sont roulés en rondins et attachés avec un élastique. Un gain de place est ainsi obtenu et de plus il permet d’identifier la tenue que vous voulez mettre sans retourner la totalité de votre votre sac... La découpe des étiquettes des vêtements et affaires est une idée comme celle de réduire la taille des objets en coupant par exemple votre brosse à dent ou vos couverts. Bien sûr n’emportez pas avec vous les emballages inutiles, par exemple ceux des produits alimentaires ou de la trousse à pharmacie…

Du chaud pour la première étape

Comme prévu, notre première grande destination est la Norvège. Un équipement adéquat pour le froid et la pluie est donc indispensable. Pour cette étape il nous faut une bonne protection contre le froid en réalisant la technique de l’oignon (cumuler les couches comme précise cet article) tout en gardant une bonne respirabilité.

Même si les matières synthétiques sont présentes dans la majorité de notre équipement, nous avons choisi, quand nous le pouvions, de favoriser les vêtements à base de laine de mérinos plus naturelle, très chaude, antibactérienne et respirante.

Tenue type lors d’un grand froid :

  • Bonnet et cache col,
  • Gants et sous gants,
  • Manteau chaud,
  • Doudoune du manteau intégrée,
  • Polaire,
  • Premières couches haut et bas,
  • Chaussettes chaudes,
  • Chaussures de randonnée étanches.

En un clin d’oeil

Sans être allés dans des magasins spécialisés pour la randonnée nordique, l’équipement pour un tel périple représente tout de même un certain budget (environ 500€ chacun en partant de presque rien). Pour se procurer cet équipement, on est principalement allé chez Decathlon qui avec sa sous-marque Quechua propose des articles très intéressants et de bonne qualité pour la rando ainsi que chez Go Sport.

Afin de ne pas être embêté d’un point de vue confort et sécurité, il est conseillé de mettre le budget nécessaire. Prendre uniquement du bas prix nous a clairement été déconseillé.

Voici concrètement une petite liste des éléments clefs que nous emportons pour le voyage. Au fur et à mesure nous verrons si la qualité de l’équipement est suffisante pour ce genre de trip.

  1. Première couche haut Odlo trouvé chez Go Sport pour 50€ / 2ème ensemble haut / bas également chez Go Sport pour 30€ par pièce. Par rapport à la moyenne des prix des autres haut en laine ou synthétique, c’est cher mais le rapport qualité / prix est excellent.
  2. Manteau Quechua trouvé chez Decathlon pour 99€. Il s’agissait du plus haut de gamme chez Decathlon et il semble être très bon. A la fois imperméable (toile et fermetures), il comporte une doudoune intégrée qui peut se détacher. Il est donc à la fois chaud et résistant avec plusieurs poches à l’intérieur comme à l’extérieur.
  3. Chaussures de randonnée Salomon & The North Face Decathlon et GO sport pour 100€ chacune. Esthétiques et résistantes, elles sont imperméables grâce à la technologie Gore Tex et on est très bien dedans ! Mettre le prix sur les chaussures est à notre sens indispensable, c’est un des éléments clefs du voyage.
  4. Polaire Quechua Decathlon à 40€. Chaude, très agréable à porter et passe partout.
  5. Sac à dos 60l Decathlon 80€ et un plus petit de 30l à 15€ (les 2 testés depuis 3 ans lors de voyages et rando). Bon rapport qualité prix pour le grand sac, réglable et ajustable. Il est muni de barres de soutien plates dans le dos et son poids léger en fait un sac agréable à porter. Petit plus : protection contre la pluie intégrée.

Les sacs sont prêts !

Nous nous sommes équipés depuis 2–3 mois après nous être bien renseigné auprès des sites et blog voyage. Nous partions dans l’idée d’avoir un équipement polyvalent pour les différentes saisons tout en gardant un gros focus sur l’hiver et les pays froids.

Notre budget s’est élevé à environ 500€ chacun en partant de presque rien (sac à dos et linge de corps), sans rester dans le bas de gamme vivement déconseillé lors de nos recherches et lectures.

Maintenant nos sacs sont complets, ils pèsent environ 10kg chacun et il nous reste encore de la place pour intégrer de la nourriture et des petits cadeaux.

Départ dans 4 jours (lundi), on vous laisse imaginer comment nous avons hâte de ce moment, à bientôt ✌

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.