Charlotte Charpot

Lorsque Charline accepte la proposition saugrenue d’un Grand Maître de la régression, pour découvrir ce qui manque à son existence, elle ne croit pas un instant assister à autre chose qu’une grotesque plaisanterie. Pourtant, allongée sur un canapé à fleurs, hilare, en écoutant les consignes, les choses prennent une tournure totalement imprévue. Tandis que les frontières de la réalité s’effritent pour céder la place à un paysage inconnu, au sommet d’une falaise battue des vents, elle réalise que son nom, son corps, son histoire ne sont plus les mêmes. Religieuse au XVIIIe siècle en Bretagne, Nubienne plus de mille ans avant Jésus Christ, prostituée dans Londres Victorienne, sa quête ne fait que commencer, à la poursuite de cet inconnu au regard cerclé d’ombres et de temps. Qui est-il ? Jusqu’où lui faudra-t-il déjouer ses cinq sens pour retrouver sa trace sans cesse effacée ? Au cœur d’un labyrinthe temporel peuplé de ruelles inquiétantes, de paysages fascinants, de personnages troubles, d’intrigues aux multiples facettes, il lui faudra expérimenter l’involution de l’espace et du temps…


Un aperçu

Ses paupières s’entrouvrirent lentement. Elle ne comprit pas tout de suite… Ses pupilles aveuglées devaient s’accoutumer aux frontières rétablies de la perception et aux limites de son corps. Ses sens reprirent leurs droits peu à peu. Elle discerna mal les formes floues posées sur le sol. Lentement se dégagèrent les contours de deux pieds… C’était curieux ? Elle savait pourtant qu’elle était allongée sur un canapé, alors pour quelle raison y avait-il des cailloux ? Et d’où sortaient ces sandales ? Elle ne les avait jamais vues auparavant. Elle se gratta l’avant-bras pour soulager une démangeaison désagréable avant de réaliser que son corps entier était agressé par un habit affreux en… toile brune… C’était elle qui avançait sur ce sentier poussiéreux avec ces sandales en cuir ! Un bref instant de panique céda la place à la curiosité. Elle y était ! Ce qui l’entourait était bien réel ! Elle avança timidement sur la route, expérimentant des sensations inattendues. Le vent salé sur son visage, la robe de bure sur sa peau.

De quoi avait-elle l’air ? C’était affreusement laid, de quelle époque pouvait bien dater un habit pareil ? En passant la main sur son visage, elle sentit qu’elle était coiffée d’un voile dont les bords retombaient légèrement sur ses épaules. Religieuse ! Elle était religieuse. L’horizon infini s’étendait à perte de vue sur une mer grise. L’écume léchait les brisants le long d’une falaise aride. La roche découpée en strates géologiques témoignait des forces de la nature qui s’exerçaient depuis la nuit des temps. Elle était au sommet, insignifiante. La végétation rase distillait des odeurs d’herbes sauvages sur la crête d’un vert ombreux parfois égayé de fleurs d’un mauve profond. Le chemin pierreux sinuait près du bord, battu par les embruns. En contrebas elle pouvait discerner un minuscule village de pierres grises aux toits d’ardoises. Un frisson la parcourut. Il était temps de reprendre la route. C’était sans doute sa destination, du moins celle qu’elle, qu’Agnès, semblait suivre… Elle s’arrêta. Comment connaissait-elle son prénom alors qu’elle n’avait aucune idée de son visage ? En baissant les yeux, elle découvrit un rosaire qu’elle portait autour du cou, achevé par une croix de bois. En la retournant, elle vit gravé « Sœur Agnès ». Agnès, c’était donc elle !

Elle sentit contre sa cuisse le poids d’un objet qu’elle détailla durant la marche. C’était un sac grossier de toile brute, portant une étiquette au nom de Joseph Legoff. Peu à peu, tout lui revenait. Elle devait se rendre au village, sur la côte, avec ce sac usé sur les épaules. Son poids rassurant lui permettait de prendre conscience de son corps dans l’effort. Il contenait les affaires d’un homme mort durant la guerre. Un inconnu. À l’intérieur, l’annonce de son décès à la famille. Elle était religieuse, on lui avait confié ce travail. Elle irait porter ses effets et annoncer la nouvelle à son épouse, à ses enfants. L’hôpital de la charité ne savait pas qui étaient ces gens, simplement qu’il fallait remettre les biens à qui de droit pour servir son prochain. Elle avait quitté ses malades avec ce fardeau. C’était son devoir. Elle respira à pleins poumons et poursuivit son périple. Le village n’était plus très loin désormais.

Tous droits réservés. Charlotte Charpot et Numeriklivres, 2014

Format numérique (ebook) — 411 pages-écrans — 6,99€

Disponible également au format ePub et/ou Kindle sur iBookstore Apple, Amazon.fr, ca et com, Kobo France et Kobo Canada, Google Play, Archambault.ca, ePagine.fr, Bookeenstore, Chapitre.com, Relay.com, Decitre, Cultura, Nolim Carrefour, Feedbooks et +


Voir toutes les collections

Littérature | Polar | SFFF | Romance | Érotisme

SF, Fantasy, Fantastique

Fondées en mai 2010, les Éditions Numeriklivres vous proposent un catalogue de fiction et de non-fiction composé de titres inédits exclusivement au format numérique (ebook) et moins chers qu’un livre de poche disponible sur les principales librairies en ligne

    Éditions Numeriklivres

    Written by

    Éditeur et propulseur de littérature francophone grand public au format numérique (ebook) depuis mai 2010

    SF, Fantasy, Fantastique

    Fondées en mai 2010, les Éditions Numeriklivres vous proposent un catalogue de fiction et de non-fiction composé de titres inédits exclusivement au format numérique (ebook) et moins chers qu’un livre de poche disponible sur les principales librairies en ligne

    Welcome to a place where words matter. On Medium, smart voices and original ideas take center stage - with no ads in sight. Watch
    Follow all the topics you care about, and we’ll deliver the best stories for you to your homepage and inbox. Explore
    Get unlimited access to the best stories on Medium — and support writers while you’re at it. Just $5/month. Upgrade