Développer la notoriété de mon établissement

Les vacances sont finies, c’est le moment de reprendre en main la communication de votre établissement pour attirer un maximum de clients dès le début de septembre. Que vous cherchiez à attirer des étudiants, des employés de bureau, des couples… Vous devez concentrer vos efforts sur le bon canal de communication.

Qu’est ce que communiquer ?

Communiquer, c’est transmettre un message. Autant dire que si vous ne savez pas pourquoi vous voulez communiquer ou tout simplement si vous n’avez rien à transmettre, il ne sert à rien de communiquer. Privilégiez la qualité à la quantité !

Chaque canal doit être utilisé pour un objectif précis, il ne sert donc à rien de vouloir être partout.

Ne serait-ce pas le comble de voir vos futurs clients perdus sous un flux d’informations bien trop important et intrusif, alors que vous cherchiez à les attirer ?

La clientèle de quartier suffit elle vraiment à “faire tourner” votre affaire ?

Même si vous pouvez compter sur vos habitués pour consommer quotidiennement chez vous et qu’ils sont, sans hésitation, très importants à votre santé morale, ils ne suffiront malheureusement pas à développer votre business sur long terme. Pierre à 10h, Paul à 13h et Jacques à 18h..Quelle est la sensation plus excitante que de voir son établissement se remplir quotidiennement de nouvelles têtes ? Aujourd’hui, c’est un groupe de 3 nouvelles personnes, qui ont adoré votre endroit, qui conseilleront peut-être à 4 de leurs amis votre adresse. Nous savons que vous adorez cette sensation de débordement, de voir que la salle se remplit et que vous allez devoir mettre les bouchées doubles pour satisfaire votre clientèle.

Le bouche-à-oreille marche-t-il vraiment ?

Le bouche-à-oreille est effectivement une technique marketing très puissante, mais connaissez-vous le bouche-à-oreille d’aujourd’hui ? Celui qui se cache sous ce bouton “Partager à mes amis” ou “Share” (pour les plus anglophones d’entre vous), que l’on peut retrouver sur les différentes plateformes où votre établissement est présent.

Par le bouche-à-oreille, un client satisfait pourra prescrire votre établissement à 3 personnes, mais un client non satisfait le partagera à 10 personnes. Sur le digital, le principe reste le même, mais avec des proportions bien plus importantes : vous êtes à la vue de milliers d’internautes. N’imaginez pas ignorer un mauvais commentaire, car sur la toile, tout va très vite.

“Il n’y a aucun mal à changer d’avis. Pourvu que ce soit dans le bon sens” Winston Churchill.

Pour ne pas laisser passer un commentaire négatif sur : Facebook, Google ou encore TripAdvisor, vous pouvez vous munir d’une solution de web-réputation. Celle-ci analyse quotidiennement les nouveaux commentaires et vous prévient lors du rapport mensuel du sentiment général qui se dégage sur les différentes plateformes : c’est une des fonctionnalités que nous proposons chez Shoki. Vous pouvez d’ailleurs analyser votre web-réputation en cliquant ici.

Pourquoi le digital devient la solution à votre activité ?

Aujourd’hui, 90% de vos futurs clients se renseignent sur votre établissement grâce au digital, et 70% prennent en compte les photos et les avis qui ont été laissés par d’autres clients. Votre nouvelle clientèle est connectée et adore jouer avec les nouvelles applications qui proposent une sélection de bonnes adresses. Alors que la tablette que vous positionnez devant votre établissement ne sera vue que par les passants, votre présence sur le digital vous permettra d’être vu par des milliers de personnes. Il est évident qu’être présent sur Instagram ou Facebook et publier du contenu peut sembler la meilleure solution pour attirer une future clientèle. Cependant, est-ce le meilleur moyen d’attirer une clientèle qui est chez elle, dans son canapé ? En publiant sur Shoki, vous êtes sûr de cibler une communauté qui est activement entrain de chercher des adresses pour sortir. Alors, qu’est ce que vous attendez pour essayer ?