Créer un plan de communication pour votre ONG

Avec la multiplication des catastrophes et crises humanitaires autour du monde, le nombre d’organisations non-gouvernementales ne cesse d’accroitre. Dans le domaine de l’aide et de la collecte de dons, les ONG se livrent une competition acharnée. Les grandes organisations sont souvent celles avec le plus de moyens, et c’est aussi un effet boule de neige. Plus une association est connue, plus elle recolte de dons, plus elle peut travailler et plus elle se fait connaitre. C’est donc sur ce principe que l’importance d’un plan de communication est reconnue.

Un plan de communication, c’est quoi?

C’est un document qui détaille et guide les efforts de communication extérieurs de l’organisation dans le but d’en promouvoir sa mission et ses objectifs généraux. Celui-ci est nécéssaire pour que l’ONG puisse disséminer et faire connaitre son travail au grand public et donneurs potentiels.

Pourquoi mon organisation a-t-elle besoin d’un plan de communication?

1- Etablir un message général de l’organisation cohérent à tous les niveaux de communication.

2- Cibler son audience de façon recherchée et renseignée

3- Adopter une strategie sur des décisions informées

Ce qu’il faut considérer avant de commencer

Le budget: Malgré un grand nombre d’outils de communication gratuits de nos jours, Il faut souvent dépenser beaucoup pour atteindre de larges auditoires.

Les moyens: La mise en place et maintenance d’un plan de communication peuvent être effectuées par une ou plusieurs personnes selon la taille de l’organisation.

La direction: Le plan de communication doit être en phase avec les objectifs de la direction et accepté par toute l’équipe.

La structure du plan

Il est composé de 6 parties:

  • Les buts et objectifs de communication
  • Identification de l’auditoire
  • Créer son message
  • Etablir les moyens de livrer le message
  • La mise en oeuvre du plan
  • Evaluation et mise à jour

  1. Identifier les buts et objectifs de communication

Les objectifs représentent la vision à long terme de l’organisation et le résultat d’un effort de communication positif. Ces objectifs doivent être alignés sur la mission générale telle que décrite dans les statuts de l’association.

Les buts sont chaque étapes et mesures qui seront prises pour arriver aux objectifs. Ils doivent être “SMART”: spécifiques, Mesurables, atteignables, réalistes et définis dans le temps.

Considérez aussi:

  • Les valeurs de l’association sur lesquelles sont basées les décisions d’organisation et de communication
  • La création d’un tableau qui identifie les points forts et faibles, les opportunités et les risques de l’organisation.

2. Identifier les groupes cibles

C’est le moment de décider avec qui l’organisation va communiquer. L’efficacité de la stratégie va dépendre de l’identification de groupes cibles tels que: les membres, donateurs, professeurs, étudiants…

Parmi les critères à prendre en compte:

  • L’age
  • La langue
  • L’accés aux technologies
  • La zone géographique
  • Le niveau d’éducation
  • Attitudes et croyances

Le but ici est de déterminer à qui je veux faire passer mon message avec précision, de façon cohérente et renseignée.

3. Le message

Le message est un appel à l’action et doit contenir trois points importants:

  1. Quel est le probléme que votre ONG cherche à résoudre
  2. La stratégie pour y arriver
  3. L’appel à l’action: s’enregistrer, devenir membre ou volontaire, donner ou contribuer financièrement.

Il est important qu’un message soit créé pour chaque groupes cibles s’il y en a plusieurs, afin de l’adapter aux critères de l’audience (age…)

4. Moyens et supports

Maintenant que l’on connait son groupe cible, et que l’on a créer un message adapté, il s’agit alors de décider du meilleur moyen de le faire passer. La liste de ces moyens peut inclure:

Le matériel

  • Brochures
  • Articles
  • Flyers
  • Communiqué de presse

Les moyens

  • Réseaux sociaux
  • Emails
  • SMS
  • Journeaux et presse
  • Posters

5. La mise en oeuvre du plan

C’est l’étape où l’on met en pratique les décisions et la stratégie en général. Il est recommendé de mettre en place un calendrier d’actions de communication afin d’organiser et d’optimiser le déroulement du plan. Il est aussi conseillé de mettre en place un système de ‘tracker’ afin de contrôler le respect du calendrier.

6. Evaluation des résultats

Bien que la dernière partie, elle est très importante car elle permet de s’interroger sur l’impact du plan et des résultats. Elle permet aussi de mettre à jour et d’adapter le plan en fonction de l’evolution de la situation, de l’audience etc…

Arriver à se faire connaitre et attirer des donneurs est un challenge commun à la plupart des ONG et associations. Au long terme, c’est ce qui peut déterminer le niveau de succés de l’organisation à atteindre ses objectif et compléter sa mission. Le domaine de la communication est donc bien-évidemment primordial dans cette démarche, quelle que soit la taille de l’organisation. Pour toute ONG, associations et organisation humanitaires, investir dans un plan de communication professionel et coherent, c’est investir dans l’avenir et le développement du projet à long terme.


Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le recommender afin que d’autres y tombent dessus. Voici quelques uns de mes articles les plus récents qui pourraient vous intéresser:

Consultant indépendant en médias sociaux, community manager freelance et journaliste de formation, mon rôle est d’accompagner une entreprise, ou une organisation, dans sa stratégie de développement sur les réseaux sociaux. A l’occasion, je blogue aussi sur Social Blogger. N’hésitez pas à me contacter via Medium, Twitter, Facebook ou LinkedIn.