De la startup digitale au magazine papier, il n’y a qu’un pas. Et nous l’avons fait.

Boris Pourreau
Sep 7, 2016 · 5 min read
Un café. Des lunettes. Une plante. Sans oublier The Running Heroes Society.

J’étais un peu crispé le jour où j’ai annoncé, en conseil d’administration de notre startup web, vouloir lancer un magazine papier en France qui parlerait de running. D’autant plus que la startup venait de lever 2M€ pour le développement de ses activités digitales.

La force du web réside en effet dans le pouvoir de créer facilement et rapidement de nouveaux services et de les lancer mondialement sans avoir besoin d’investir fortement dans la fabrication, le passage à l’échelle ou la logistique. Et c’est précisément ce qui a séduit nos actionnaires depuis le début de notre aventure. Quand on connaît l’état de santé de la presse traditionnelle, il y a en effet matière à se poser quelques questions quant à ce choix qui pouvait paraitre surprenant…

Print et digital, un amour pas si impossible.

Bien que passionné de startup, d’innovations informatiques et digitales, j’ai toujours eu l’amour des livres, des magazines, des journaux, en les considérant comme de beaux objets porteurs de connaissance, d’inspiration, de belles histoires. Nous avons besoin de ces objets dans nos vies !

Aussi, même s’il est vrai que les nouveaux médias digitaux ont dépoussiéré un secteur qui en avait besoin, j’ai toujours pensé qu’il était fâcheux de vouloir les opposer, en pensant que la naissance de l’un rimait forcément avec la mort de l’autre. Et si l’avenir de la presse était en fait dans les mains des acteurs digitaux qui, soulagés d’un modèle économique vertueux, peuvent se permettre de faire vivre ces beaux objets par passion ?

Walter White peaufine la recette du magazine.

Un nouveau territoire d’expression pour renforcer le lien avec l’ensemble de nos publics.

A l’heure où nous possédons de moins en moins de choses matérielles et où nous multiplions les abonnements à des services virtuels, il fait peut être plus de sens qu’on ne le croit d’investir dans des objets bien réels. Notre métier chez Running Heroes est d’animer quotidiennement des communautés pour les inspirer et les motiver à la pratique sportive. Jusqu’à aujourd’hui, nous avions recours à des outils web tels que nos sites internet, newsletters et réseaux sociaux qui permettent des performances incroyables pour toucher des centaines de milliers de sportifs.

Mais dans l’opportunité de lancer un magazine papier, résidait la possibilité de construire un nouveau pont entre notre marque et notre communauté. Un nouveau pont résolument inspirant et qualitatif. Un bel objet que l’on a envie de prêter à un ami, dont on se sert pour décorer la table de son salon, que l’on conserve dans sa bibliothèque.

Ce magazine serait alors notre meilleure publicité…

Evidemment, nous ne sommes pas les premiers à sortir un magazine de running et au contraire même, les tentatives se sont multipliées ces dernières années avec l’effervescence de la nouvelle culture du running. Mais chez Running Heroes, nous nous considérons comme les jeunes représentants d’un sport qui a connu une révolution et nous n’avons jamais trouvé notre bonheur dans les titres proposés, chacun étant des copies des uns et des autres qui ressemblent davantage à des guides pratiques du running qu’à des histoires inspirantes et motivantes. Dans notre magazine, nous ne voulons pas de plans d’entrainement, de calendrier des courses à faire en juin ou des dernières trouvailles en matière d’alimentation. Nous voulons raconter des histoires passionnantes, inspirantes, amusantes de celles et ceux qui font vivre cette pratique que nous aimons.

Ce projet fait également sens du côté de nos partenaires et clients. Nous qui leur proposons aujourd’hui de construire des campagnes digitales à destinations de nos communautés, pour valoriser leur marque, leurs valeurs, leurs produits, avons maintenant un nouveau support pour ajouter de la richesse et de l’étoffe à nos campagnes. Et au vu de l’engouement des marques pour prendre part à ce nouveau magazine, il ne fait aucun doute que celles-ci attendaient également avec impatience un nouveau titre qui s’adresse avec modernité à cette nouvelle génération de coureurs.

Rencontre transpirante avec Alice Belaïdi.

So Press, les copains d’abord.

Nous avons naturellement décidé de nous rapprocher du groupe So Press, éditeur à succès de So Foot, So Films, Pédale, Tampon ou le dernier venu Society. Il y a dans leur manière de travailler et de traiter les sujets beaucoup d’atomes crochus avec ce que nous imaginions. La fameuse règle des 3H : Hommes, Histoires, Humour. Et puis, j’en avais assez d’entendre régulièrement de nouveaux titres qui se disaient vouloir être « le So Foot du running ». Pour faire le So Foot du running, il fallait s’adresser à So Press ! Nous avons eu énormément de plaisir à travailler main dans la main avec cette équipe de passionnés qui font rimer le boulot avec la déconne : choix des sujets, relecture des papiers, créations des maquettes, sélection des visuels, création de la couverture… autant d’occasions de mélanger nos idées, émotions, visions et convictions pour leur donner une descendance commune.

Atelier bibliothèque chez Sport Heroes Group.

Six mois après notre première rencontre, « The Running Heroes Society », symbole de cette belle association, sort donc le jeudi 8 septembre 2016 et marque l’ouverture d’un nouveau chapitre pour Running Heroes qui va ainsi asseoir et développer sa légitimité et notoriété acquise ces deux dernières années.

Comme toujours, nous avons nourri la construction de ce projet avec énormément de rêves, de plaisirs et d’exigences. Nous espérons que vos yeux retrouveront chacun de ces ingrédients dans les lignes qu’ils dévoreront.

Pour vous procurer le numéro 1 du magazine The Running Heroes Society, courez en kiosque dès le 8 septembre ou en ligne sur !

Vous aimez ? ❤

Il suffit de partager ce contenu #InsideSportHeroesGroup sur les réseaux en cliquant simplement sur les boutons suivants !

Ou on recommande ce Manifesto sur Medium en un ❤-clic :

Sport Heroes

We encourage the many to be more active

Boris Pourreau

Written by

Founder & CEO @ Sport Heroes

Sport Heroes

We encourage the many to be more active

Welcome to a place where words matter. On Medium, smart voices and original ideas take center stage - with no ads in sight. Watch
Follow all the topics you care about, and we’ll deliver the best stories for you to your homepage and inbox. Explore
Get unlimited access to the best stories on Medium — and support writers while you’re at it. Just $5/month. Upgrade