Episode #5 — Et si on parlait Positive Impact ?

Votre rendez-vous pour découvrir des innovations positives et mieux comprendre les enjeux qui lient entreprises & bien commun !

Dans cet épisode #5 :

  • on vous éclaire sur l’empreinte écologique d’Internet,
  • on fait un zoom sur la Maison des Entrepreneurs & Co par BNP Paribas,
  • et dans la rubrique WTF : Airbus se lance dans les tables basses !

#1 — Internet, ce 6ème pays plus grand consommateur d’électricité

À titre individuel, toujours plus de citoyens prennent la mesure de leur consommation carbone et se mettent en mouvement pour réduire leurs impacts négatifs sur l’environnement (transports en commun, recyclage, réduction de la consommation d’électricité …).

Sauf que dans notre quotidien, on oublie souvent un élément essentiel : notre empreinte Internet !

Annuellement, Internet consomme près de 1 037 TWh d’électricité, soit l’énergie annuelle de 40 centrales nucléaires = l’ensemble des vols civils mondiaux !

Et si on zoome sur UN salarié, son empreinte environnementale digitale sur un an correspond à :

  • l’équivalent par an d’un trajet de 2400 km dans une voiture de consommation moyenne (Paris-Tallinn) 🚙 soit à …
  • l’équivalent de 80 ampoules basses consommation allumées 8 heures par jour pendant 220 jours ouvrés 💡soit à …
  • l’équivalent de 22.5 litres d’eau par jour 💧

… et multiplions cela par le nombre de salariés dans le monde…

Chez Spring Lab, on a décidé d’agir en mettant en place la Be Clean Be Green Operation. 🌿

Une fois par mois, tous les premiers vendredi du mois, l’ensemble de l’équipe se bloque une heure pour vider son ordinateur et tout autre document stocké sur serveur en ligne.

Concrètement ?

Étape 1 — On fait le grand ménage sur notre Google Drive et Basecamp (notre outil collaboratif). On ne garde QUE l’essentiel.

Étape 2 — On supprime aussi tous les mails accumulés qui ne sont plus utiles. On commence du plus lourd au plus léger (et oui, on plaide coupable, les powerpoints qui pèsent 50Mo, c’est nous ! 👋

Étape 3 — On se désabonne des newsletters qui ne nous servent plus, et d’ailleurs que nous n’avons (presque) jamais lus !

Quelques chiffres à avoir en tête

L’envoi de 33 courriels d’1 Mo à deux destinataires par jour et par personne génère annuellement des émissions équivalentes à 180 kilos de CO2.

De plus, 80% des emails ne sont jamais ouverts. Il y a donc du ménage à faire !

Et pour gamifier un peu le tout, un podium est tenu chaque mois pour élire la personne avec le plus grand taux de nettoyage.

Pour ce mois-ci, c’est notre collaboratrice Charlie qui a gagné en passant de 9Go à 2Go. Well done Charlie!

#2 BNP Paribas ouvre sa Maison des Entrepreneurs & Co

Dans la rubrique, on est fier de nos clients, ce mois-ci c’est Emmanuelle Fenard et la Maison des Entrepreneurs & Co que nous mettons à l’honneur.

Ouvert il y a peu Place des Fêtes dans le 20ème arrondissement de Paris, la Maison des Entrepreneurs & Co a deux ambitions majeures :

  • aider les entrepreneurs, clients et prospects du groupe à se développer en France et à l’international
  • oeuvrer pour une nouvelle économie où l’inclusion sociale et la protection de la planète avancent d’un même pas.

Ce hub, qui se veut un lieu de rencontres et d’échanges, accueille plusieurs programmes et initiatives, dont notamment Act For Impact porté par le groupe BNP Paribas.

Les objectifs sont multiples :

  • Offrir un espace à des partenaires, entrepreneurs de l’ESS (tels que Les Premières Île-de-France, La ruche qui dit oui,…) pour qu’ils échangent, se rencontrent, travaillent,
  • Mettre à disposition des experts qui vont aider ces acteurs du changement à se développer, grandir,
  • Organiser des événements thématiques autour des questions de l’impact social et environnemental.

Nous sommes ravis d’aider Emmanuelle et son équipe à aller plus loin dans cette démarche !


#3 — Une table basse-hublot, ça vous dit ?

Et bien c’est l’idée pas si folle de deux intrapreneurs d’Airbus qui ont mis sur pied le projet “A piece of Fly”, la plateforme d’upcycling d’Airbus.

Leur projet : réunir un collectif de Makers (designers, artisans, créatifs,…) qui ont pour mission de donner une seconde vie aux dizaines d’avions qui partent à la retraite chaque année.

https://www.apieceofsky.airbus.com

Pour se faire, ils identifient minutieusement les matériaux, traitent les pièces et conçoivent les objets, avant de les vendre sur leur site e-commerce (livraison prévue pour début 2020, mais pré-commande déjà disponible !).

Résultat : vous pourrez retrouver dans votre salon un plancher carbone transformé en étagère, un hublot en coiffeuse connectée, un nez d’avion A340 en luminaire…

“Cette démarche avant tout artistique est aussi une manière intelligente de revaloriser le patrimoine industriel d’Airbus et de s’inscrire dans une démarche d’économie circulaire indispensable aujourd’hui”, explique Airbus. “Cette initiative permettra de réutiliser entre 5 et 10 avions en 2019, soit 2 000 pièces, pour une livraison prévue en janvier 2020”.

Anaïs Mazaleyrat et Jérémy Brousseau, les deux salariés d’Airbus à la fibre entrepreneuriale, ont eu l’opportunité de voir leur projet accéléré par le Bizlab, l’accélérateur de startups d’Airbus (par ici pour en savoir plus sur l’origine du Bizlab).

“Au croisement du design et de l’économie circulaire, A Piece of Sky est une manière unique de prouver que voir les choses sous un angle différent peut créer de (très) belles opportunités.”

Voilà, c’est terminé pour [l’épisode #5]. Rendez-vous très vite pour un nouveau numéro de “Et si on parlait Positive Impact ?”.