La culture d’entreprise, pourquoi et pour quoi faire ?

La culture, c’est un état d’esprit, des valeurs, des savoirs-être partagés par tous. Elle participe à l’épanouissement de chacun et s’exprime spontanément au quotidien dans tous nos actes. La culture d’entreprise se vit plus qu’elle ne se planifie, alors pourquoi et comment définir sa culture d’entreprise ? À quoi sert-elle et comment peut-elle servir la compétitivité d’une entreprise ?

La culture passe par la structuration d’un ADN, de valeurs

La culture d’entreprise est composée d’un ensemble d’éléments formels et informels qui l’affectent et la font évoluer. La culture d’entreprise est un ensemble de valeurs, de choix, de comportements de rites et de « mythes ».

Ces valeurs, comportements et rites sont partagés par tous les membres de l’entreprise. À travers ces valeurs, l’entreprise raconte une histoire, son histoire. C’est pourquoi chez Spring Lab, nous avons définit nos valeurs, 10 commandements qui reflètent notre histoire, notre état d’esprit et guident nos comportements au quotidien.

La culture d’entreprise, si elle est formalisée à travers des valeurs, un ADN, ne peut se réduire à cela. Selon Simon Sinek, dans Start With Why, « l’entreprise n’a pas une culture, elle est une culture ». Cette simple phrase tend à montrer que la culture n’est pas un élément secondaire dans une entreprise, elle en est les fondations. La culture est aussi évolutive, et elle est surtout « la raison que l’on donne (à ses employés) de venir travailler et non pas un endroit où venir travailler ».

« You can’t motivate people, you can only create a context in which people are motivated » Brad Feld, Entrepreneur américain, auteur, blogueur et investisseur

La culture d’entreprise est l’histoire de l’entreprise et le reflet de ses dirigeants

La culture est à la fois l’héritage de l’histoire d‘une entreprise, en ce qu’elle est le résultat des décisions prises par celle-ci, mais elle est également le point de départ pour penser les prochaines décisions. La culture n’est pas quelque chose que l’on peut transférer, ajouter ou installer. La culture évolue à partir de ce qui existe déjà et les bases de la culture sont celles qui ont été posées par les fondateurs de l’entreprise.

La culture n’est néanmoins pas seulement l’histoire d’une entreprise, ses valeurs, ou encore sa stratégie. Elle est aussi et surtout incarnée par des personnes « coeur ». En effet, selon Molly Graham, ancienne Culture Manager de Facebook, « 80% de la culture d’une entreprise est définie par ses principaux dirigeants ». La culture d’entreprise tend à se développer selon la personnalité des dirigeants.

« Les entreprises ont tendance à refléter tout ce qui les concerne — leur personnalité, leurs forces et leurs faiblesses. Ainsi, lorsque vous commencez à définir la culture d’une manière intentionnelle, regardez-vous d’abord. Si vous n’êtes pas un fondateur, regardez votre PDG et les gens qui étaient là au tout début. […] Si un fondateur a l’esprit de compétition, l’entreprise sera plus agressive et compétitive. D’autre part, si un dirigeant délibère trop longtemps sur les décisions, le démarrage peut avoir du mal à aller aussi vite qu’il le devrait. »

- Molly Graham

La culture d’entreprise est essentielle pour le recrutement

Les dirigeants ont tendance à embaucher, promouvoir et retenir des employés qui leur ressemblent dans leur état d’esprit et leur approche. Cela élargit leur vision de la vie et du travail, projetant une « ombre géante » de leur propre forme dans l’entreprise. Ainsi, une bonne technique pour recruter des profils avec le bon état d’esprit est de savoir ce qui fait ce que l’on est, pour pouvoir reconnaître cela chez d’autres. Ainsi, chez Spring Lab, les potentiels candidats lors de leurs entretiens se voient aussi interrogés sur des aspects liés à la culture d’entreprise. Les compétences ne sont plus le seul prisme d’évaluation, s’assurer que la personne va pleinement s’intégrer à l’entreprise est un critère essentiel dans le recrutement. Il est également un moyen d’attirer les talents qui eux aussi cherchent une entreprise conforme à leur état d’esprit et leurs valeurs.

La diffusion de la culture passe par le leadership … et l’exemplarité

L’exemple donné par les dirigeants est clé pour définir ce qui compose la culture d’entreprise au quotidien. Une des solutions les plus efficaces pour inciter à un changement de culture ou de comportement au sein d’une entreprise, est que les dirigeants, mais pas que, donnent l’exemple.

Il ne s’agit donc pas d’être irréprochable, mais plutôt d’impulser une éthique et de la sincérité au sein du lieu de travail. En effet, on ne peut attendre des autres qu’ils suivent les règles que l’on a fixées seulement si on les respecte nous-mêmes. Cela demande d’être indulgent envers les autres et envers soi-même. Reconnaître ses propres limites physiques et morales n’est pas une faiblesse, au contraire, c’est donner un exemple sur les limites qui doivent exister pour conserver un cadre de travail sain et équilibré.

La culture dans une entreprise, que ce soit une start-up ou un grand groupe, c’est donc ce “je ne sais quoi” qui fait qu’elle se différencie d’une autre. C’est aussi la colonne vertébrale sur laquelle repose tout le reste. La culture est ce qui fait la force d’une entreprise. Elle est ce qui donne du sens au travail, elle est l’histoire que vous racontez à vos clients, elle est un outil de management et de recrutement, en bref, elle est essentielle.

Et vous, comment est votre culture d’entreprise ?