Spring Lab s’engage aux côtés de Startup For Kids

Accompagner les nouvelles générations à imaginer la ville de demain

Startup For Kids 2019

La semaine dernière (du 25 février au 1er Mars 2019) se déroulait un curieux rassemblement au Wework Lafayette. L’espace de coworking plutôt habitué aux allers et venues de jeunes startuppeurs s’est vu envahir par une 50aine d’adolescents curieux. Ces jeunes âgés de 12 à 18 ans, dont la moitié sont issus des Quartiers “Politique de la Ville”, participaient à “Startup For Kids : Demain se construit aujourd’hui”, un hackathon gratuit d’une semaine dans lequel ils ont pu imaginer la ville de demain à travers la création de projets innovants. 3 Springlabbers, Solène, Amutha et Alexandre habitué.e.s à accompagner les entreprises dans leur transformation se sont cette fois prêté.e.s à un autre exercice : celui de conseiller, former et booster les projets de ces jeunes entrepreneur.e.s en devenir !

Donner aux jeunes générations un espace pour apprendre et innover

L’objectif de cet événement entièrement gratuit était de donner les moyens à des jeunes entre 12 et 18 ans de se mettre dans la peau d’entrepreneur.e.s et d’imaginer en équipe la ville de demain. Ils ont pour cela travaillé pendant 5 jours sur une problématique liée à la “Smart City” et ont expérimenté des méthodologies de développement et d’accélération de projets inspirées du Design Thinking. Après être passés par une phase de clarification et d’idéation, les élèves ont eu deux jours pour prototyper leur solution et préparer un pitch devant un jury de professionnel.le.s (Thalès, Dior, Wework…).

Ils et elles ont également pu partir à la rencontre de professionnels et découvrir de nouveaux métiers (Designer, développeur, avocat…) et ont été sensibilisés aux enjeux sociétaux actuels et à venir dans un cycle de conférences.

Immeuble connecté pour les étudiants et jeunes travailleurs, système de recyclage intelligent, voiture autonome, éco-école et hôpitaux de demain, … autant de concepts innovants et originaux qui répondent aux enjeux de la Smart City.

Créer des ponts entre les entreprises innovantes et la jeunesse curieuse et engagée

Afin de les aider à passer à l’idée au projet, Alexandre, Amutha et Solène, 3 Innovation Project Managers chez Spring Lab se sont porté.e.s volontaires en tant que mentor.e.s. Tous les soirs, pendant 30 minutes, ils ont pu mettre leurs compétences d’accompagnement de projets d’innovation, de conseil et de facilitation à leur service.

Alexandre nous parle de ces jeunes qui avaient à coeur d’apprendre et d’agir sur leur communauté

“Le groupe que j’accompagnais, 2 jeunes garçons de 12 ans et 2 jeunes filles de 15 ans se sont interrogé.e.s sur la manière de rendre les cités urbaines plus propres. Ils ont prototypé un robot de nettoyage et système de recyclage qui via un système de reconnaissance faciale, distribuerait aux citoyens responsables des bons de réduction dans des entreprises partenaires.
Pour les aider à avancer, mon rôle était principalement de faire preuve de pédagogie pour qu’ils comprennent les étapes du processus par lesquelles ils passaient, de les aider à développer leur esprit d’équipe, à prendre confiance dans leurs idées mais aussi de les booster en cas de blocage. Et quel talent lors de leur pitch final ! Ils ont su maîtriser les techniques de storytelling et faire passer leurs messages avec brio !”.

Amutha s’étonne du niveau de connaissances des jeunes autour des problématiques sociétales et environnementales actuelles

“Mon groupe a décidé de s’attaquer au sujet de la mobilité urbaine. Pendant 1 semaine, ils ont ainsi pensé la voiture de demain. Le résultat : une voiture électrique faite de matériaux écologiques avec de nombreux services répondants aux besoins des futurs utilisateurs. Par exemple : une boite à gant qui distribuerait automatiquement de la nourriture ou encore une reconnaissance faciale pour démarrer la voiture.
Cette semaine était aussi intense qu’intéressante. J’ai été énormément surprise par leur niveau de conscience sur les problématiques actuelles. Ils étaient très bien renseignés sur les technologies existantes, les dangers de la pollution et de la nécessité de changer de modèle. Pendant mon accompagnement, j’ai vraiment voulu apporter un aspect pédagogique à mon intervention pour être sûre que la méthode soit bien comprise. Enfin, j’ai particulièrement apprécié les guider et les challenger pour qu’ils aillent plus loin dans leurs projets. ”.

Solène revient sur son expérience de mentor et de formatrice au pitch

“Parmi les sujets qui préoccupaient mon groupe : la surpopulation dans les villes et l’accès au logement. Pour y répondre, ils ont imaginé l’immeuble du futur accessible à tous les étudiants et jeunes travailleurs qui veulent se loger dans un endroit décent et à prix abordable. En 2030, ils auront 25 ans, et c’est dans ce type d’appartements qu’ils veulent vivre !
Pour les accompagner jusqu’au bout, j’ai eu l’opportunité de les former à la prise de parole en public. L’enjeu était bien plus que de les préparer au pitch du vendredi après-midi, car prendre la parole, penser à voix haute, défendre son opinion, convaincre lors d’un exposé sont des exercices qui vont les suivre une bonne partie de leur vie. J’espère qu’ils se rappelleront longtemps de tous les trucs et astuces que je leur ai transmis !”.

Qu’est ce qui va changer pour ces jeunes ?

Ce qu’il faut retenir d’un format tel que Startup For Kids, c’est sa capacité à créer un espace d’expérimentation et d’inspiration aux enjeux de demain tout en formant dès le plus jeune âge à des compétences très recherchées dans le monde du travail : résolution de problèmes, travail en équipe, empathie, agilité, … jusqu’à la prise de parole en public !

“Ce que j’ai appris c’est la gestion de crise lorsqu’on travaille dans l’urgence. Toujours trouver des solutions pour avancer”. Mamou, 15 ans
“Lors de cette semaine, je suis vraiment sortie de ma coquille. J’ai appris à travailler avec d’autres personnes que je ne connaissais pas et c’était fun”. Chloé, 15 ans
“La première journée de prototypage, c’était l’enfer. On ne s’écoutait pas, on n’était pas organisé et du coup je n’ai rien fait. La deuxième journée c’était beaucoup mieux. On a commencé par se donner des rôles et du coup chacun a pu contribuer”. Khaled, 13 ans

Les initiatives éducatives intergénérationnelles qui permettent à des jeunes de se former aux nouvelles façons de travailler, de rencontrer des professionnels du monde numérique et de monter des projets innovants commencent à se développer. Et si demain, on créait plus de ponts entre le monde de l’entreprise et les nouvelles générations pour faire bouger les lignes ?

Si chez Spring Lab nous accompagnons des entreprises à se réinventer, être mentor.e et transmettre des méthodes et savoir-faire s’intègre dans cette volonté d’être des passeur.se.s de passion pour notre métier pour les futurs générations et des opérations solidaires.

Et comme le disent nos Chiefs Culture Officer : “Pour faire pousser une fleur on commence par l’arroser”.

On s’y retrouve l’année prochaine ?


Si vous voulez en savoir plus sur Startup For Kids : http://www.dca.startupforkids.fr/