Viens voir comment on soutient “ViensVoirMonTaf” à former les prochaines générations

Vous avez déjà tous entendu parler des stages d’observation de troisième (obligatoires depuis 2005), sûrement pour avoir vécu l’angoisse d’en trouver un vous-même ou pour un de vos enfants (…ou de devoir accueillir le fils du cousin de votre beau-frère!).

Ce stage de troisième est le premier pas des ados dans le monde des entreprises. Objectif : se faire une 1ère idée du monde du travail, découvrir un univers professionnel et commencer à imaginer leur métier de demain.

Malgré toutes les bonnes intentions, les stagiaires de troisième finissent bien souvent par venir au travail de leurs parents, souvent par manque de relations dans le domaine de leurs rêves.

Chez Spring Lab, nous avons découvert l’initiative “ViensVoirMonTaf!” il y a quelques mois. On a totalement adhéré au concept et avons voulu contribuer activement à cette initiative.

“ViensVoirMonTaf!”, c’est quoi exactement?

ViensVoirMonTaf est une association dont l’objectif principal est de proposer des stages de troisième de qualité à des élèves de REP (Ex-ZEP) dont les familles ont peu de réseau.

ViensVoirMonTaf met en relation stagiaires de 3ème REP (Ex-ZEP) et professionnels, avec une vraie volonté de créer des relation de qualité, pérennes et constructives.

Depuis sa création, l’association a déjà accompagné 800 jeunes à travers toute la France. Scolarisés dans des établissements REP, étudiant en Prépa Pro ou résidant dans des QPV (Quartiers de la Politique de la Ville), tous ont eu la chance d’effectuer le stage de leur rêve.

« Pour signer sa convention de stage à Paris, Louis-Chérif, en classe de troisième à Sevran (Seine-Saint-Denis), a pris seul le RER pour la première fois. A la clé : une semaine chez Spring Lab, une agence de conseil en innovation et transformation numérique, hébergée dans un espace moderne et branché en plein centre de la capitale. » — extrait article AFP

Les premiers pas de Louis-Chérif chez Spring Lab

Ce fut une semaine riche de découvertes et d’échanges, tant pour Louis-Chérif que pour notre équipe.

Pendant le stage, nous avons voulu qu’il nous accompagne un peu partout afin qu’il puisse voir autant d’aspects que possible de nos métiers d’innovation et de transformation, à l’opposé des « bureaux tout carrés où l’on reste assis toute la journée », comme Louis-Chérif l’imaginait.

Une semaine chargée!

Au programme : Après un petit déjeuner de bienvenue et une réunion hebdomadaire avec les équipes de Toulouse et Paris, il a pu découvrir l’art du Pitch chez Total à la Défense, un atelier d’intelligence collective chez M6 (avec une salle de réunion qui donnait directement sur la régie télévisée) et un Barcamp Entrepreneurs (une journée pour booster les projets de jeunes diplômés de la Seine Saint Denis), initiative de « Nos quartiers ont du talent », où Louis-Chérif a pu directement participer et échanger avec les groupes.

Pourquoi accueillir un élève de troisième chez Spring Lab ?

Et pourquoi pas ? Notre métier c’est avant tout d’aider, de faire progresser nos clients en entreprise en les “faisant monter en compétences” et les accompagner dans une meilleure compréhension et appropriation de notre monde, en perpétuelle évolution. Permettre à des élèves de troisième de voir, d’expérimenter cet univers changeant et notre taf pendant une semaine, est une bonne manière selon nous de les préparer à la vie professionnelle, mais aussi de leur ouvrir de nouvelles perspectives auxquelles ils n’auraient pas forcément pensés.

Viens Voir mon taf correspond à nos valeurs, à l’idée que l’on veut donner de nos métiers !

Plus largement, l’action que nous avons entreprise avec Viens Voir mon taf s’inscrit dans notre programme Positive Impact de 2018 — Spring my Education, programme dans lequel Spring Lab s’engage auprès des élèves, professeurs, établissements & autres organismes liés à l’éducation, à co-innover & repenser, ensemble, l’enseignement de demain.

Un bilan ?

Une semaine enrichissante pour lui, mais aussi pour nous, qui nous a donné envie de continuer dans ce sens ! On nous a même cité comme exemple de ce programme. Si cela vous intéresse vous pouvez aller lire les articles ici et ici !

Pour Solène Guillemot, Chef de Projet et Positive Impact Officer chez Spring Lab, l’expérience symbolise concrètement le programme qu’elle est en train de développer auprès des jeunes : « La démarche nous a beaucoup plu, parce qu’on est vraiment dans une logique de transmission ».

Ouvrir nos portes, échanger sur nos métiers, transmettre, partager… Chez Spring Lab on est pour, et vous ?

On attend avec impatience vos retours d’expériences, vos anecdotes, vos idées pour partager nos métiers avec la nouvelle génération, pour qu’elle soit elle aussi motrice de l’innovation !

Soutenez ViensVoirMonTaf!