Case postale, en augmentation…

Ou comment les services publics rejoignent la gouvernance spéculative de la nouvelle économie financière, qui a supplantée l’économie industrielle.

J’ai reçu une missive de ‘La Poste’, qui va nous taxer de 240 CHF de plus annuellement. Encore une augmentation de plus, alors que les revenus se réduisent comme peau de chagrin pour de nombreux travailleurs et associations…

Délai. à peine 2 mois !
Transcriptions de l’image ci-dessus (par OCR), pour les malvoyants: 
Cases postales — adaptation aux conditions actuelles
Monsieur,
Les batteries de cases postales sont régulièrement contrôlées, afin de les adapter aux conditions actuelles. La quantité minimale d’envois pour pouvoir bénéficier d’une case postale gratuite est de quinze lettres adressées par semaine (du lundi au vendredi) en moyenne ou de trois lettres adressées par jour. Votre volume d’envois reçus actuel ne satisfait pas à cette exigence. C’est pourquoi nous ne sommes pas en mesure de continuer à vous proposer une case postale gratuite. Il vous est toutefois possible de bénéficier d’une case postale «Extra» à 1009 Pully pour un montant de CHF 240: par an. En cas d’intérêt, veuillez nous retourner la demande d’ouverture d’une case postale « Extra » ci-jointe d’ici au 14 avril 2017 En l’absence d’instruction contraire (voir ci-dessous), vous recevrez dès lors vos envois postaux à partir du 30 avril 2017 à l’adresse de votre domicile. Pour la distribution à domicile, vous avez besoin d’une boîte aux lettres (feuille d’information «Boîte aux lettres» en annexe). Les envois sur lesquels figure votre ancienne adresse de case postale seront réexpédiés gratuitement à votre nouvelle adresse pendant un an. Veuillez communiquer votre nouvelle adresse à vos correspondants.

Je suis d’accord que ceux qui consomment doivent payer, mais plus encore avec le fait de faire payer d’abord ceux qui produisent des “revenus financiers”, et non de taxer simplement ceux qui travaillent. Avec toutefois un Bémol: Je fais économiser un transport postal à mon domicile et me force à une marche quotidienne. J’ai fait un choix “gratuit” initialement, il y a 4 ans. Je l’avais préféré à la solution d’une redirection postale pour associations, qui nécessitait de toute façon de payer 20 CHF par association et par année. C’était déjà coûteux pour des associations sans ‘trésor’.

Voici donc ma réponse:

https://fr.scribd.com/document/343803970/2017-03-15-CloudReady-Post-ch-Reponse-Demande-de-Paiement-240-F-Par-Annee-Public-Version?secret_password=IRbZ6QV0kVrEO5J14LjP

Vous nous avez indiquez par courrier ne plus pouvoir maintenir une case postale gratuite. Vous mentionnez un quota minimum pour conserver la gratuité, de 15 lettres semaine, ou 3 par jour, et certifiez que notre boîte ne reçoit pas ce volume. Comment le savez-vous ? Il me semble que nous en sommes plutôt proches, voir plus bien souvent. C’est terrible ce couperet limite de 15 au-dessus, gratuit ; dessous, 240 F/an, partant de « gratuit », cela devient plutôt cher…
Effectivement, à l’ère du numérique, nous n’encourageons pas nos interlocuteurs à nous écrire par courrier papier, mais par courrier électronique. Nous avons même expérimenté vos services Swiss Post Box en 2013 et gardons e-Post, et vos autres activités électroniques sous notre loupe : Digipost, e-Voting (pas nécessairement d’un bon œil, et ICT-a.ch est à disposition pour auditer cette solution et donner un point de vue). Nous utilisons des services tiers comme merci-facteur.com et 123-fax.net, pour cause de tarifs et de plus grandes facilités, mais nous sommes disposés à tester vos services.
Nous comprenons tout à fait la nécessité pour ‘LA POSTE’, sous la pression économique et à la demande de la confédération, de devoir rentabiliser tous ses services, même si nous sommes majoritairement en désaccord avec nos élus de la confédération sur ce sujet. Certains de nos propres projets, même à buts d’intérêts publics, ne pourront pas se limiter au bénévolat et devrons trouver un «Business model» avec un auto-financement.
Car nos activités associatives ne sont pas rémunérées, mais basées sur du bénévolat et nous fournissons du support pour de multiples associations non lucratives :
  • www.LesEnfantsDu.Net (Des juniors au service des Seniors pour de l’assistance numérique)
  • www.OpenLocal.ch (Projet pour un annuaire «business» web sémantique en copropriété par toutes les organisations présentes dans cet annuaire, avec une régulation éthique d’accès)
  • www.Intergen.digital (Une journée mensuelle d’entraide numérique de 7 à 107 ans, Pully, Yverdon, autres villes : salle + wifi + bénévoles wanted)
  • www.Responsibility.Digital (projet Open Label pour évaluer les conditions de services Cloud, afin d’en mesurer la ‘couleur’ sans devoir les lire…)
  • www.Tech4good.ch (avec LIN «Léman Innovation Numérique», pour des Meetups de culture numérique responsable en coopération sur toute la Suisse romande et France voisine), associés avec Net2 ci-dessous.
  • Ambassadeurs de NetSquared.org pour accompagner l’usage des licences gratuites aux ONG, fondations et associations données par TechSoup.org.
  • www.ICT-a.ch (Mandats et formations numériques: Mettre à disposition des PME et du marché, les experts numériques souvent 50+, boudés par l’emploi)
  • www.TECH-SAVE.org (Wikipedia des plans et documentations techniques du domaine public, ou en Creative Commons)
Et mis à part les deux dernières associations, toutes sont sans aucun trésor, excepté ses membres actifs bénévoles. Notre caisse financière est à 0 et nos cotisations à zéro. Nous souhaiterions que cela puisse rester ainsi. Nous utilisons les solutions logicielles libres ou offertes, et les espaces numériques ‘freemium.
Comprenez bien que l’inscription de notre case postale sur des centaines de sites Web, de partenaires, de sponsors sollicités et en attente de réponses, avec presque une dizaine de statuts d’associations nécessitant une assemblée générale pour les modifier ; Ne sont guère compatibles avec votre ultimatum de moins de 2 mois, pour faire changer tout cela !
Vous ne nous laissez pas le choix, nous devons donc impérativement payer. A moins que je demande à tous nos membres de bien vouloir nous faire parvenir du courrier papier, régulièrement, et vous demander de bien vouloir procéder à un nouveau « comptage » ? Je plaisante bien entendu, bien que cette semaine, j’ai reçu plus de 15 courriers. Mais je ne souhaite pas ‘activer’ le mode ‘cotisations’, car nos membres sont déjà bien assez généreux de leur temps, pourtant précieux.
Notre demande est donc très simple : Nous sollicitons de votre établissement la gratuité pour ce service, et serons très heureux de vous ajouter dans la liste de nos nombreux sponsors.
En échange de ce service, nous vous proposons de faire connaître les services électroniques de ‘La Poste’, souvent bien méconnus du public, lors de Meetup ‘Tech4good’ organisés avec ‘LIN’ (Léman Innovation Numérique). Notre communauté de « curieux numériques » a grandi de moins de 100 personnes à plus de 500 en une année. Nous démarrons en 2017 un zonage avec multiples Meetup locaux, pour être encore plus proche des gens et généraliser l’accès aux opportunités de découvertes numériques : Cible 5'000 ‘earlier adopters’ pour 2020. Cf. www.tech4good.ch. Ces Meetups sont sponsorisés par la fondation internationale ‘TechSoup.org’, et donc, encore gratuite pour nous.
Nous pensons que notre proposition peut compenser le paiement de notre « Case Postale » ?

Mais comme cela était aussi l’occasion d’entrer en relation avec cette grande organisation, censée être aussi d’utilité publique, j’ai complété cette demande pour assurer un développement associé de nos intérêts communs. Cf. https://medium.com/cloudready-ch (https://medium.com/p/60dfaeb04ffc)


Relance par FAX , 2017–04–17

Bonjour,

Je vous prie de bien vouloir m’en excuser, mais je n’ai pas reçu d’accusé réception de cet email, hors, vous m’avez donné d’ici au 14 avril pour payer une facture de 240 CHF, dont je vous réclame la gratuité dans mon courriel du 2 avril.

Que dois-je faire ?

Bien cordialement
Pascal
Copie par FAX +41 58 667 3449

Pascal Kotté, +41 79 309 28 86
Conseiller numérique indépendant chez ICT-a.ch
Coach en apprentissages numériques, formateur FSEA chez QuickLearn
Président de CloudReady.ch, comité de SISR.ch et Social-IN3.coop
Animateur de LIN et ambassadeur Tech4good pour NetSquared.org

Email réponse

Cher Monsieur Kotté,
Merci pour votre mail et votre lettre qui a titiller notre curiosité, ma collaboratrice Madame S… est en vacances encore cette semaine, nous sommes toujours en analyse de votre problématique.
Ne vous inquiétez pas pour la facturation, tant que nous n’avons pas reçu le document daté et signé de votre part aucune facture n’est déclenchée.
En ce qui concerne la confidentialité, auriez-vous la gentillesse de m’appeler dans la matinée ou à partir de 06 : 00 jusqu’à 17 : 00 demain.
Je vous remercie et je reste en attente de votre contact.
Avec mes cordiales salutations
Christophe C…

Réponse (suite échange téléphonique) 2017–05–02

Cher Monsieur,

Je vous remercie pour notre dernier entretien téléphonique, le 19 mars passé.

J’ai bien entendu qu’à votre niveau, il ne vous sera pas possible de nous octroyer la gratuité de cette case postale. Je dois donc attendre un retour de votre direction, concernant un échange de “bons procédés” éventuels entre La Poste Suisse, et notre consortium d’associations et d’organisations pour la culture numérique.

J’ai aussi noté que suite à une discussion avec “Monsieur PRIX”, ‘La Poste’ avait octroyé aux détenteurs de ces Cases Postales une année gratuite. Vous nous avez aimablement reçu et rassuré, et de ne pas nous inquiéter par rapport à cette case postale et à l’échéance mentionné sur votre courrier.

Suite :
Nous avons constaté la pose d’un scellé cartonné sur la case postale CP 202, et mon épouse est passée au guichet pour savoir ce qu’il advenait de nos courriers ‘CP 202’. Votre employée a exigé à mon épouse de faire le nécessaire pour rendre les clefs de cette case postale au plus vite, et que nous étions prévenus… Elle s’est sentie déstabilisée, et n’a pu obtenir le renseignement important sur le devenir de nos courriers “CP 202”. Je n’ai reçu aucune demande ni sommation de rendre ces clefs. Je reconnais que vous m’avez demandé de remplir le formulaire de commande. Le problème, c’est que celui-ci ne comprend pas la mention de cette gratuité d’une année. Je procède actuellement à un comptage des courriers reçus : 10 en 5 jours, le compte n’y est pas encore. (Je vais peut-être devoir m’abonner à des journaux gratuits pour combler les quelques manques. Je me permets de vous recommander d’augmenter la taille de la corbeille devant les cases…)

Demandes :

  1. Pourriez-vous avoir l’amabilité d’informer votre bureau postal de Pully, que le seuil de gratuité est de 3 lettres par jour, et 15 par semaine, et non les 5 par jour annoncés par la personne du guichet, qui vient d’en discuter avec mon épouse.
  2. Par ailleurs, elle n’a pas pu obtenir le renseignement suivant :
     — Que deviennent et qu’adviendra-t-il de nos courriers ‘CP 202’ dès aujourd’hui ? Dans les semaines à venir ? Dans les mois à venir ? Et dans 2 ans ?

Je vous rappelle notre courrier mentionnant les centaines de partenaires, plusieurs dizaines de pages web, plusieurs centaines d’emails, de cartes de visites, flyers, qui circulent dans la nature en mentionnant ‘CP 202’, avec une impossibilité, de par nos activités “PRO bono”, d’en gérer une liste exhaustive, ni de pouvoir assumer les coûts d’un changement. Les documents papiers distribués ou imprimés sont aussi difficilement modifiables, même à l’ère numérique. Certaines cases postales étaient même transmises de parents à enfants. C’est donc avec un “couteau sous la gorge”, que vous nous demandez le paiement d’un nouvel impôt indirect, exigé par la confédération. Nous notons qu’il touchera plus encore les petits, avec moins de 3 courriers par jour, que les grands ?

Cette correspondance comme la précédente reste de caractère public, incluant vos réponses avec obscuration de vos identités personnelles. https://medium.com/p/12aa7e1d9493

Je précise que cette situation a été escaladée auprès de mon parti politique, afin de fournir une prise de position, et de vous transmettre une demande plus collective.

Soyez certains que mon propos n’est absolument pas dirigé “contre” votre excellent et admirable établissement “La Poste”, qui a mon plus sympathique soutien, afin de lui donner les moyens de fournir un service social et public pertinent et durable.

Mon intervention vise à montrer du doigt des prises de décisions gouvernées par de la pure spéculation, et essentiellement au détriment des PME, artisans et Associations.

N’y avait-il pas un moyen plus pertinent, pour financer ces cases postales, puisque cela vous est désormais imposé par votre actionnaire majoritaire ? La confédération ?

J’entends donc vous aider à maintenir la continuité d’un véritable progrès dans des services universels publics. Notre proposition d’association à multiples projets responsables (https://medium.com/p/60dfaeb04ffc), jointe à notre demande initiale, espère obtenir un retour positif de votre part. Nous vous souhaitons des transitions numériques heureuses et durables.

En vous remerciant de votre amabilité et de votre compréhension, soyez assuré de ma plus grande considération, avec mes meilleures salutations.
 Pascal
 Réducteur de fractures numériques


Suites… sans réponses

2017–08–14, relance par email

Chère Madame, cher Monsieur,

J’espère que vous avez passé, et passez encore un bel été.

Pourriez-vous avoir l’amabilité de bien vouloir me confirmer la bonne réception de ce courriel et de mon courriel de Mai dernier, ci-dessous, et y apporter une réponse à la question 2 ?

- Que deviennent et qu’adviendra-t-il de nos courriers ‘CP 202’ dès aujourd’hui ? Dans les semaines à venir ? Dans les mois à venir ? Et dans 2 ans ?

Avez-vous pu informer vos collaborateurs de la Poste de Pully, que le seuil de gratuité est bien à 3 courriers par jour, et non à 5 par jour ?

Je vous confirme notre souhait de maintenir notre case postale 202 opérationnelle, car il nous sera juste impossible de changer tous les emplacements et enregistrements où cette case postale a été utilisée. Nous optons donc pour votre proposition de gratuité pour une année, et nous payerons donc, ces 240 CHF annuels. Merci de nous faire parvenir les documents nécessaires afin de faire réactiver notre case postale, actuellement “scellée” !

LA POSTE est devenue une SA commerciale, et passe donc en gouvernance lucrative et non d’intérêts publics ?

Nous serions tentés de vous demander de bien vouloir faire payer les “gros”, comme les “petits”, afin de vous permettre aussi de rentabiliser ce service avec ceux qui en ont finalement plus les moyens. Mais nous allons proposer aux autres associations et organisations locales de s’associer avec nous pour partager cette “CP 202”, et ainsi peut-être atteindre votre ‘minima’ de 3 lettres par jour, pour obtenir nous aussi la gratuité, par coopération de plusieurs “petits”, pour faire comme un “gros”…

J’imagine que nous devrons payer une année, et qu’au moment du renouvellement, si à cette période, nous recevons 3 lettres jour depuis un mois plein, cela devrait suffire à la gratuité, ou bien exigerez-vous ce quota sur une période plus longue, plusieurs mois ? Une année ?

Sauf incident, je n’ai aucun retour sur les demandes de contacts auprès de ‘LA POSTE’ pour les projets mentionnés et repris ici:

https://medium.com/cloudready-ch/la-poste-avec-cloudready-ch-et-associ%C3%A9s-60dfaeb04ffc

Pensez-vous que je devrai relancer via un courrier postal, avec AR, à la direction générale pour espérer une réaction ?

Nous comptons sur votre compréhension et votre soutien, avec nos plus cordiales salutations.

Pascal.

2018–01–28, web form

(version corrigée des fautes de saisies… et anonymisée)

Bonjour,
Suite à un courriel émis le 5 février 2017, attn christophe.c…@post.ch
répété le 14 Aout 2017.
Mr C… m’avait fait savoir par téléphone que Mr Prix, avait obtenu un sursis gratuit de 1 an, pour cette case postale. J’attendais et j’ai relancé à 2 reprises par email, pour obtenir un nouveau contrat, sans aucune réponse. 
Je n’ai toujours pas reçu le moindre document pour renouveler et régler notre case postale CP 202 à Pully. Or, je reçois toujours vos avis de changer la case postale CP 202 et nos courriers sont renvoyés sur notre boîte au domicile. Si vous souhaitez toujours nous apporter nos courriers, nous vous en sommes reconnaissant, mais notre adresse CP 202 est enregistrée dans des centaines de sites et partenaires. Nous ne souhaitons pas, et ne pouvons pas la faire disparaître.

Je vous renouvelle ma demande de la conserver, une troisième fois, et de m’envoyer les documents contractuels nécessaires, même au tarif scandaleux de 240 CHF, n’ayant pas le choix à ce sujet.

Veuillez considérer cette demande comme une commande formelle et me transmettre votre facture.

Merci de bien vouloir me confirmer la bonne prise en compte de ma demande, et la conservation de notre case postale. Avec nos plus cordiales salutations et nos meilleurs voeux 2018.

Pascal Kotté


A suivre…