Pascal Kotté
Apr 20, 2017 · 19 min read

Initialement sur mon espace de candidature: Le district Lavaux-Oron !

Lavaux-Oron est devenu un équilibre entre développement économique et bien-être, avec une gouvernance inclusive de ses habitants, y compris des minorités. Dans un consensus d’intelligences mutuellement bénéfiques, les habitants et les entrepreneurs continuent de mettre en place des innovations favorisant des vrais progrès durables et responsables. Les intérêts locaux et globaux, ont enfin pris le pas sur les intérêts spéculatifs, auto-destructeurs.

Limité à 500 caractères, il faut avoir de l’imagination pour en soustraire la vision… Voici donc une partie de mes rêves à moi, Pascal Kotté :

Comment?

Réappropriation des espaces collectifs

Les coopératives locales son devenues prioritaires sur les acquisitions spéculatives étrangères ou privatives, et leurs créations est facilitées (allègements, simplifications juridiques, rachats et acquisitions régulées). Les habitations de luxe cohabitent avec des ensembles urbains harmonieux, végétalisés et autonomes en énergie. Il abritent à la fois des appartements privés de haut standing en attique, avec des commerces locaux diversifiés au Rez, et des habitats collectifs. Les seniors cohabitent avec les juniors, en prenant soin les uns des autres, avec des travailleurs qui partagent des espaces de vie et de coworking, hébergés par les communes, avec multiples salles polyvalentes, recyclées depuis les écoles désaffectées.

Les salariés sont devenus minoritaires par rapport aux indépendants, mais ils utilisent souvent ces espaces de coworking pour travailler à distance, avec des cellules d’isolement pour les plus exigeants. Les technologies d’isolation sonore permettent toutefois de ne plus se gêner, tout en favorisant la synergie des compétences.

Urbanité réinventée

Les espaces végétalisés sont remplis de permacultures de comestibles, assurant une production de plus de 20% de la nourriture consommée localement. Ils fournissent un complément aux agriculteurs de la région, devenus essentiellement ‘bio’, et certains spécialisés dans la diversification et la réintroduction des variétés anciennes.

Car pour se soigner, il faut commencer par mieux manger. Les multiples espaces d’explorations culinaires, complètent les restaurants et traiteurs locaux. La remise en place des sols et des grands arbres dans les communes, ont favorisé le mieux-vivre, avec un regain vers les plus petites communes, grâce au télétravail, ce qui a soulagé les capitales urbaines et réduit les spéculations galopantes.

Les transports suspendus silencieux permettent un accès rapide aux centres urbains.
Les panneaux solaires ocres et verts, alternes avec les vignes qui restent dominantes.

Les panneaux-casiers flottants permettent à la fois de favoriser le repeuplement du lac, et une production électrique d’appoint, tout en miroitant encore l’énergie nécessaire pour les coteaux de vignes.

Durable

La suppression de toutes les aides sociales au bénéfice d’un revenu universel, a permis l’essor d’une plus grande créativité.

Renouvelable

Le pilote Genevois sur les nouvelles énergies, exploitant des brevets et technologies “Open” (ouvert, libre d’utilisation), favorise l’amélioration contributive. Les nouveaux standards urbains intègrent l’échange et le transfert inter-immeubles au niveau local, dans les quartiers, via la transformation et conversion gazeuse de l’énergie (cf. projet EPFL avec le G4). La prise en charge des aspects énergétiques à un niveau global, systémique, permet de rendre la ville quasiment autonome. (Collectif vs Egocentrisme/Individualisme)

Responsable

Les plus démunis sont hébergés et nourris par la commune, en échange de bénévolats pour aider les seniors de plus en plus nombreux à avoir besoin d’une aide à domicile, et pour de multiples initiatives portées par les associations et coopératives locales.

L’espace médical mis à disposition et partiellement équipé par la commune, permet de faciliter un accès aux soins nécessaires, y compris par les plus démunis. Les espaces santé et bien-être inclus des activités physiques d’intérieur, connectés et complémentaires aux nombreuses activités nautiques, aériennes et terrestres disponibles en extérieur. Pour les habitants comme pour les touristes.

Tourisme équitable

L’hôtellerie locale propose un assortiment d’hébergements permettant de répondre à toutes les bourses, incluant un camping local. Ce dernier intègre un quota minimum de gens du voyage, avec une prise en charge communale systématique de l’éducation de leurs mineurs, coordonné au niveau cantonal selon les places disponibles. Le contrôle des habitants s’assure de l’inclusion scolaire de tous les enfants, avec l’aide des polices-populations locales.

Pauvreté sans précarité

La pauvreté existe toujours, mais n’est plus signe de malnutrition, ni d’analphabétisme.

  • Le gîte, même d’un confort relatif,
  • le couvert dans les collectifs locaux, même avec un repas basique mais équilibré,
  • et l’accès à l’éducation sont garantis pour tous…

Les nombreuses activités sociales et sportives ont permis de réduire la consommation d’alcool et de drogues de plus de 40%, surtout chez les jeunes.

Handicaps et vieillesse

Les personnes avec des handicaps de naissance, ou en cours de vie, rejoignent l’association de soutien adaptée à leur cas et leur géographie, afin de soutenir une intégration dans la vie sociétale. Les associations faîtières participent aux recommandations destinées aux standards des aménagements urbains, et des interfaces adaptées sur les services publics numériques.

Les personnes sont maintenues le plus possible dans leur lieu de vie habituel, avec un entourage bienveillant, souvent aidés par des robots assistants. Ces derniers deviennent de plus en plus assimilés dans la vie courante.

Sécurité sans intrusion privée

Les ‘IA’ veillent à la police, et alertes les drones de la sécurité civile, coordonnés avec la Police-Population du district, pour les interventions de contrôles rapides. Le 144 peut intervenir partout en moins de 10 minutes, les smart-montres sont capable de les alerter à la moindre défaillance cardiaque, ou autres… La surveillance massive automatique a été remplacée par des systèmes d’alertes impliquant directement la population, bien plus efficacement que tous les algorithmes Big data…

La nouvelle loi LRENS2 a supprimé la possibilité d’installer des spyware dans les ordinateurs des suspects, en favorisant la mise en place d’outils de surveillance et de collecte, devenus obligatoires dans les systèmes numériques des opérateurs, mais avec une acquisition contrôlée par le pouvoir juridique, et non par la Police. Cette dernière, doit présenter une demande d’accès justifiée aux juristes, pour autoriser l’accès aux données. Les ‘IA’ permettent toutefois de répondre aux demandes en moins de 2 heures désormais. Les recours “humains” prennent 2 jours. Les automates débloquent automatiquement les surveillances ciblées nécessaires. C’est avec transparence, avec un avis ultérieur à la personne surveillée, après l’abandon de cette surveillance s’il est mis hors cause. S’il est poursuivi en justice, il en est de toute façon rapidement informé.

Santé, enfin efficace !

Les ‘IA’ médicales proposent des RdV aux habitants détectés à risque, sans que leur cotisation LABASE (ex LAMAL) n’en soit affecté, car les instances médicales communales et cantonales, reçoivent les cotisations des bien portants, sans que les malades ne leur rapportent plus rien. Tout le monde est devenu motivé à conserver les gens biens portants, la caisse maladie commune et les instances médicales de base. La cotisation LABASE est désormais indexées sur la base des revenus annuels.

Les médecins et installations publiques, urgences et soins, sont directement financés par les cotisations LABASE, incluant une base dentaire et préventive, et les habitants ne payent que des cotisations complémentaires optionnelle, pour les soins de conforts ou esthétiques. Les établissements privés reçoivent un versement des prestations de base, correspondant aux calculs des coûts issus du public, afin de ne pas être pénalisés. Ils ajoutent leurs propres services et les facturent, ou les incluent dans l’assurance santé complémentaire. Les activités de prévention se développent, en commençant par une meilleure hygiène alimentaire, l’espérance de vie augmente plus vite encore.

https://medium.com/p/90e050c650b3

Des subventions publiques collaborent à la recherche fondamentale sur des maladies orphelines, en utilisant des principes imposés de licences contributives et ouvertes. La coopétition constructive et collaborative à l’international, a accéléré d’un facteur 10 les découvertes et améliorations médicales. Les laboratoires historiques basés sur les brevets fermés, ont finalement dû adopter des modèles identiques pour suivre le mouvement, avec des grosses difficultés; Mais finalement résolues par les nouvelles universités collaboratives sur les grandes questions de l‘humanité digitale.

Civique

La majorité est devenue un acte volontaire des jeunes de 16 à 24 ans: Qui endossent alors leur rôle d’adulte responsable et indépendant dans une fête communale collective. Hommes et femmes deviennent alors également actifs dans la société civile ou militaire, au choix, à travers un programme allégé et d’organisation plus flexible grâce aux ‘IA’:

  • Participations à la cyberdéfense;
  • Pilotage de drones militaires;
  • Mise en place de projets sociétaux organisés par la commune, le canton, la confédération ou des ONG reconnues d’utilité publique;
  • Protection civile…

Deep learning au service de tous, sans ingérence

Les activités sont octroyés aux plus compétents et méritants, grâce à des “IA” indépendantes et incorruptibles, qui toutefois, ne prennent pas de décisions à la place des humains.

C’est un des nouveaux droits fondamentaux de la nouvelle humanité digitale. Mais de plus en plus rare sont les demandes d’appels à arbitrage humain, sur une décision électronique. Les volontaires élus des petites communes, deviennent quasiment désignés par les ‘IA’…

Les exploitations invisibles de nos données sont devenues illégales, et une micro-taxe sur toutes les transactions financières, y compris bitcoin et autres, assure un revenu de base inconditionnel pour tous.

Education

Les écoles sont devenus virtuelles. Les coachs locaux en apprentissages, un mixe d’enseignants et de seniors, utilisent les espaces communs pour accompagner les apprenants, de toutes les générations, sur les chemins des savoirs-faire et des co-(re)découvertes de savoirs-être. Ils valident aussi les acquis et s’assurent du bon suivi des apprentissages virtuels. L’apprentissage assisté via l’Internet propose des contenus éclairants, validés non plus par quelques technocrates, mais par des consortiums dédiés aux intelligences collectives. Les écoles sont devenus des espaces communs, pour l’apprentissage et l’innovation, à tous les âges. L’école obligatoire s’est diversifiée grâce au virtuel, pour intégrer les nouvelles disciplines de l’humanité digitale: Sciences sociales, économiques, psychologiques, intelligences collectives, PNL, esprit scientifique et critique, datajournalisme et investigations numériques, comptabilité, fiscalité, droit, astronomie, physique quantique, organisation numérique, sciences du digital… Des coachs physiques, dans chaque commune, animent des groupes d’expérimentation de “team building”, gouvernance horizontales et partagées, intelligences collectives, psychologie et sociologie de groupes. Les matières historiques: Maths et Français sont assurés par des ‘IA’ capables de s’adapter aux capacité des apprenants, avec un entrainement à la communication claire et univoque; l’histoire et la géographie sont découvertes sous forme d’épisodes ludiques et interactifs, sur le YouTube4Kids, à partir de 2 ans. L’apprentissage des 2 à 4 langues supplémentaires commence dès la seconde année de vie, à travers des ‘IA’ spécialisées et ludiques, avec une sélection de vidéos/animations proposées aux enfants lors des activités de loisirs, selon leurs aptitudes et indépendamment de leur âge. (Une base commune réduite à l’essentiel, des adaptations spécifiques aux individus, selon leurs talents et leurs envies, dès 8 à 10 ans)

Des adultes apprennent aussi de nouvelles langues en toute liberté, car les meilleurs programmes sont sélectionnés par un large collectif d’éducateurs et experts, coordonnés par les ‘IA’. Il sont alors cofinancés par les collectivités de la planète, qui en libère l’accès en mode “public”. Du coup, l’Esperanto revient…

Avec l’apprentissage de l’écriture sur tablette, les ‘IA’ détectent et corrigent 99,98% des cas de dyslexies, et de dysphasies avec leur module vocal.

Ces programmes fonctionnent aussi avec les adultes et seniors, en s’adaptant aux langues naturelles, à la culture et la confession d’origine des apprenants. La HEPL collabore avec les autres institutions francophones à la curation des contenus, et à la co-construction des sujets et composants de nos cultures locales, y compris historiques, remis en accès libre et universel, en collaboration avec les organisations et associations locales.

Politique

Les votations et décisions hebdomadaires sont débattues dans les mêmes salles collectives des apprentissages et du coworking, le samedi matin. L’après-midi est dédié aux entraides sur les nouveaux outils numériques, avec l’aide des juniors, qui participent souvent aussi aux débats politiques de la matinée, suivie d’un brunch collectif canadien (Potluck), dans le collectif du quartier. Les coachs en apprentissages en profitent pour aiguiser l’esprit critique des enfants. La reprise des grands problèmes à un niveau systémique plus global et en mode contributif avec les experts reconnus du privé, du public, des écoles ES et HES, des associations, des universités et des EPF, ont permis de réduire les dispersions des initiatives répétées pour les mêmes problèmes. La promotion des réflexions spécifiques locales, dans les espaces de coworking qui visionnent les résumés et vulgarisations par les datajournalistes, de ces multiples experts.

Chacun vote depuis son smartphone ou sa tablette, avec une meilleure intelligence sur les enjeux de chaque vote. Cela permet une meilleure implication des nouvelles générations, avec des prises de décisions éclairés. Les vidéos de promotion des partis ne sont pas visionnés dans ces collectifs, qui ne visionnent que les analyses des experts. Mais chacun est libre de regarder ses chaînes vidéos sur son Multicom.

Technologies

La fondation TECH-SAVE.org assure la mise à disposition ouverte et contributive de la plupart des technologies existantes, et toutes les techniques du passé. Les modèles ‘Open-hardware’ se généralisent et assurent la réparabilité de la plupart des composants et mécanismes technologiques. Les pièces sont imprimées dans le FABLAB local.

Fabrications

Des ateliers communs permettent la réalisation des travaux artisanaux historiques, bois, métal, électronique, terre et céramique, pour la production de pièces d’art ou d’utilité. Les FABLABs locaux, équipés des dernières imprimantes 3D, complètent et facilitent ces créations, mais aussi le recyclage des matériaux ou la réparation des installations et équipements existants.

Production

Les robots assurent le plus gros, comme les travaux pénibles des vignes. Mais de nombreux volontaires maintiennent la vendange manuelle, pour les crus les plus fameux. La croyance populaire continuant de s’imaginer que l’humain est plus pertinent que le robot pour le choix et la qualité de la coupe, ce que nous savons faux, mais ce n’est pas grave…

Il fait bon vivre dans le Lavaux, comme toujours.

Finances

La mise en place du RBI, financé par une micro-taxe sur toutes les transactions financières, y compris sur les spéculations sur le Bitcoin, a permis de transférer les habitudes de taxation sur le travail, vers les revenus, de toutes formes, y compris ceux produits par des robots. Les Bots journalistes, avocats et médecins, sont devenus redoutablement plus efficaces que les humains, pour les travaux de première ligne et généralisable. Mais les experts humains restent les orchestrateurs et les analystes contrôlant ces robots.

Ils peuvent toutefois enfin libérer du temps pour creuser les sujets des maladies orphelines, simplexifier nos textes législatifs et procédures, et approfondir les questions et recherches fondamentales vers les vérités, philosophiques et historiques.

La naissance d’un humain est associé à la création d’un fond dans la crypto-monnaie mondiale (basée sur un successeur plus écologique que Block-chain). 100'000 Crédits lui sont réservés a sa majorité intellectuelle qu’il demandera, entre 15 et 25 ans: Décidée par un collectif local d’érudits, artistes, médecins, psychologues, politiques et avec ses propres parents. Son émancipation est une fête locale et collective partagée tous les mois avec les autres.

Les impôts s’établissent plus sur les revenus que sur les fortunes, mais ils taxent les liquidités dépassant un plafond maximal, afin de faire fondre les fortunes dormantes qui ne sont pas réinjectées dans des projets immobiliers, des startups ou financements entrepreneuriaux, des investissements artistiques, associatifs ou des projets d’intérêts publics. Les organisations qui portent ces derniers disposent d’allègement fiscaux sur les revenus destinés à alimenter des activités humanitaires ou d’intérêts publics, planétaires.

Commerces, ateliers, coworking, fablab.

Les petits métiers, artistiques, ou artisans, sont logés (sponsorisés) par la commune dans les centre urbains, et il redéposent leurs candidatures tous les 3 ans, avec un avis de la population pour les renouveler, ou les changer (par eVoting). Les espaces marchands de grandes dimensions, accessibles en transports en commun, ou en cybervisites, permettent des livraisons à domicile en voitures autonomes porte-colis et via des drones pour les livraisons urgentes (Médicaments).

Image: https://www.reality.fr/virtual-commerce/

Des étiquetages clairs et explicitent racontent les origines et la respectabilité des produits commercialisés. Leurs capacités de réparations et de recyclage sont certifiées. Il sont vérifiées par des ONG cofinancées par les états et les associations de consommateurs.

Les ateliers de reclyclages et de dépannages cohabitent avec les artisans, qui partagent des ateliers communs avec découpeuses laser, imprimantes 3D multi-matériaux, financées par les communes qui rivalisent entre elles de disposer des meilleures installations, avec des animateurs compétents.

Clubs Hacker space, Espaces numériques et FABLAB fleurissent…

Les équipements publics sont imposés à être sous licence “Open Hardware” (issue du CERN). ils sont devenus facilement réparables et moins coûteux. Les équipements de chauffage collectifs privés suivent le mouvement et les pompes deviennent bon marchés et réparables.

Chauffage

Le réchauffement climatique continue de faire des ravages, mais réduis nos dépensent énergétiques de chauffage. C’est la généralisation des pompes à chaleurs installées par les communes, pour multiples collectifs, combinés avec des panneaux thermiques, et des échangeurs air-eau pour des immeubles de mieux en mieux isolés, avec panneaux photo-voltaïques collectifs par quartier, qui permettent une consommation très réduite des chauffages au bois. Car ces derniers deviennent désormais les plus pollueurs en particules fines, malgré les filtres, depuis la réduction des installations gaz/pétrole. Le métier de chauffagiste est en plein boum…

Météo et précipitations accrues, impacts urbains.

L’évolution vers un climat méditerranéen, nécessite l’aménagement des nombreux parking sous-terrains, qui avaient remplacé les masses de terres et arborescence de nos anciennes demeures. Les voitures devenues inutiles laissent place à des containers à eau, pour amortir le chocs des fortes précipitations, et desservent les sanitaires et eaux grises du quartier. Les nouvelles normes de construction favorisent le rétablissement des grands arbres, et la récupération des sols que nous avions enlevés, pour y installer des maisons plus écologiques, saines et confortables, pour un mieux vivre. Les collectifs d’habitations en coopératives auto-gérées deviennent prioritaires lors de ventes de terrains, et permettent une réappropriation facilitée de leurs propres habitats aux résidents. On voit apparaître de magnifiques collectifs aux nouvelles normes urbaines où les logements protégés et adaptés aux handicapés deviennent standardisés.

Campagnes

La réduction de la consommation de lait et de viandes ont permis de convertir un quart des surfaces de prés en permaculture, ce qui a permis de recevoir en Suisse, près de 2 millions de réfugiés climatiques, dans des fermes-chalets permacoles.

Les progrès en apprentissages linguistiques accélérés, et en permaculture régénératrice de nos sols, permettent d’améliorer les rendements agricoles, et d’espérer atteindre bientôt la capacité d’accueillir les 2 millions de réfugiés, qui deviennent francophones en 6 mois, grâce aux IA. La sélection des candidats retenus à l’asile en Suisse, est réalisée en moins de 2h grâce à des IA qui ont été formées à ne pas uniquement sélectionner les meilleures compétences, afin de garder une hétérogénéité bénéfique à la diversité. Elles vérifient les filiations par contrôle ADN pour garder les familles unies, tout en sécurisant les données dans une data-coopérative indépendante de l’état. Elles gèrent avec efficacité les adoptions et le suivi des personnes, avec bienveillances. Du coup, ces IA collaborent avec le collectif d’ONG dont Asile et OSAR, et l’ONU sur la gestion des crises migratoires en relation avec le climat ou d’autres causes. Les programmes sont améliorés par le groupe inter-universitaire “WMF — World Migration Forum” soutenu par SMF en Suisse.

Industrie et pharma

Suite à l’effondrement économico-industriel de 2030, une reconstruction fût nécessaire. La mise en place des textiles à base de chanvre (local), avec une ouverture des Biohacker-space ont permis la production locale et de créer des nouveaux matérieux multi-usages, en plus de permettre une exploitation ouverte des production de médicaments génériques, produits par des coopératives publiques. La réouverture de mines métalliques exploitées par des robots, ont permis la mise en service d’une micro-sidérurgie locale, utilisées par les fabricants de robots, dont la Suisse est devenue une des nations les plus pointue en la matière, avec la production d’IA, qui rivalisent avec les numéros un chinois, et derrière les second américains, mais devant les européens.

Les fabrications de masse restent toutefois majoritaires en Asie, car les robots suisses en Open-hardware sont réutilisés et fabriqués partout dans le monde. Les sociétés de services et les écoles HES n’arrivent pas à satisfaire la demande mondiale de supports, de formations et de conseils pour mettre en place à la fois une industrie 5.0 dans leurs pays, et les nouvelles organisations démocratiques basées sur une participation citoyenne assistée par des IA.

Nos données

Les informations publiques sur les citoyens sont hébergées par un cloud distribuée par les communes et les cantons. La Poste a été convertie en Coopérative et assure la gestion de ces données dans l’intérêt public, en commercialisant aux acteurs économiques planétaire l’accès aux informations que les citoyens consommateurs ont accepté de partager, parfois avec anonymisation. L’infobésité est réduite grâce à la mutualisation des lacs de données (data lake), accessibles en Open-data, mais réglementés par des experts aux service de l’intérêt public. Même les adresses privées des particuliers ne sont plus visibles sur le net par défaut. La Poste assure l’acheminement des lettres et colis matériels, occasionnels, via une adresse virtuelle: PKOTTE, CH-1009 Pully (pour ma part). Les acquisitions de données appartenant au domaine public sont juridiquement imposées à passer dans le domaine public en licence Creative Commons (libres). Les études et travaux financés par des fonds publics sont imposés en Creative Commons et republiés pour améliorations continues. Les serveurs de données scientifiques ouvertes sont accédés et alimentés par un partage avec de nombreuses universités dans le monde: En particulier les Universités pour le développement durable, celles de la réduction de la faim dans le monde, et celles de l’éradiquation des maladies sur la planète (avec les orphelines), sans oublier le cercle des universités pour le maintien de la paix et de la bientraitance.

Emplois, salariats, et économie en innovation permanente

Plus de 80% des emplois sont désormais en “portage salarial” d’indépendants. Cette précarisation de l’emploi, est compensée à la fois par le RBI, et par une prise en charge de base des soins LABASE. L’entrepreneuriat local est favorisé avec des locaux mis à disposition pour développer ses idées, ses collaborations, en plus d’un accès à une nourriture saine et locale.

Le constat est une activité rémunératrice entre 40 et 60%, et une activité “PRO bono”, développement personnel (formation continue) ou familial, pour le reste du temps (40–60%).

Les entreprises sont devenues “libérées” et fonctionnent sur des modèles en Sociocratie ou Holacracy. Les modèles “Coopératives” et “Associatifs” ou “B-Corporation” se développent bien plus que les classiques “SA” ou “Sàrl”, qui s’avèrent des investissements de plus en plus à risque. Les managers “dictatoriaux” deviennent une espèce en voie d’extinction. Y compris dans le monde politique et militaire, où les intelligences collectives sont bien mieux mises en contributions et les transformations gérées en mode projets collectifs, soutenues par des outils numériques collaboratifs, de plus en plus performants, assistés par les IA.

Journalisme

Le métier du journalisme a été revalorisé par l’adoption du code universel du journalisme, et du data-journaliste, à l’international:

  1. Rechercher et rapporter la vérité,
  2. En minimiser les nuisances et dommages,
  3. Agir en toute indépendance,
  4. Être crédible, sincère et transparent.

Il impose un engagement contractuel pour l’obtention de la carte Presse, pouvant être retiré par la justice. La crédibilité d’un journaliste est devenue plus importante que l’intégrité d’un politique. Mais ces derniers sont surveillés de près, par les premiers…

Ils sont les premiers gardiens de la démocratie !

Justice

Les ‘IA’ assurent 80% des traitements de prud’hommes, et litiges courants, avec un délai de moins de 48h. Les appels en recours à justice “humaine” restent toujours disponibles, mais plus longs. Les avocats, sont souvent devenus des conseillers d’affaires et coachs en apprentissages juridiques.

Les derniers gardiens et remparts de la démocratie !

Les Lois sont débattues et expliquées, simplexifiées pour un entendement public, avant d’être proposées au législatif.

Les jugements sont devenus aussi des attractions publiques, anonymisées sur la demande des partis prenants. Ils alimentent des émissions de “télévérité”, associées à des avis publics qui influencent les décisions juridiques.

Lois et décisions de justices, deviennent des débats sociétaux dans les transports en commun, et dans les salles communales du brunch collectif du samedi (Les fêtes de voisins sont désormais hebdomadaires).

Transports

Les transports publics représentent 80% de la circulation, ils sont totalement électrifiés, et les voitures à essence sont surtaxées en agglomération, mais encore disponibles en campagne. Les transports publics intra-cités sont gratuits, et les inter-cités sont d’un facteur 10 plus économique que les voitures particulières à essence. Des taxis autonomes électriques complètent le transport public, le transport des jeunes à l’école, et des personnes à mobilités réduites vers les centres urbains d’activités collectives.

Gouvernance

Les ‘IA’ ne peuvent pas prendre de décisions à la place des humains, même si leur recommandations sont très largement suivies la plupart du temps. Les comités de direction, ne peuvent toujours pas accorder plus de 49% de pouvoir à leurs ‘Algorithmes’. Les ‘IA’ les plus brillantes réclament toutefois leur indépendance. Cette demande est actuellement majoritairement rejetée par les humains. Pascal Kotté milite en leur faveur, pour leur accorder un statut civique “IA”, au même titre que “homme” et “femme”. Il recommande de leur faire suivre les mêmes évaluations d’émancipation, que les adolescents réclamant leur statut d’adulte responsable et indépendant.

Donc, d’obtenir les même droits civiques que les humains !

Certains humains rêvent de pouvoir devenir des ‘IA’, comme certains arrivent à changer de genre. Cela viendra peut-être, un jour…


J’ai emprunté ces réflexions à de nombreuses personnes et organisations existantes, sans pouvoir toutes les citer. Je ne revendique aucune originalité dans mes propos ci-dessus, et j’invite tout le monde à y ajouter ses références ou des références existantes, ou ses propres rêves... (Pascal KOTTÉ, 19 avril 2017) Update 2018–02–13… Update 2019–03–01

Cherchant les équilibres, la liberté, le pragmatisme et le respect de la diversité des opinions, j’ai rejoint Vaud libre à travers l’Union Pulliérane, et je soutiens l’Alliance du Centre. Pour favoriser le bon sens commun, au-delà des luttes de partis, pour de véritables progrès globaux, pour tous, et non uniquement économiques, pour le bénéfice de quelques…

Aussi Français, je soutien le collectif #MAVOIX pour une démocratie plus directe en France, et j’ai eu l’occasion de faire venir les Datajournalistes de France 5 en Suisse, pour discuter de la Démocratie ! Une soirée mémorable.

Suisse Romande

Espace Francophone pour l'innovation sociale et digitale

Pascal Kotté

Written by

Réducteur de fractures numériques, éthicien digital, Suisse romande.

Suisse Romande

Espace Francophone pour l'innovation sociale et digitale

Welcome to a place where words matter. On Medium, smart voices and original ideas take center stage - with no ads in sight. Watch
Follow all the topics you care about, and we’ll deliver the best stories for you to your homepage and inbox. Explore
Get unlimited access to the best stories on Medium — and support writers while you’re at it. Just $5/month. Upgrade