Confiances et déontologies

Ou comment nous devons réinventer notre relation aux autres

Le mal de notre nouveau siècle, mais germé dans le précédent:

L’esprit égocentrique spéculatif ! Une culture suicidaire !

Depuis que nous avons quitté l’ère industrielle, quand nous sommes entré dans l’ère financière, à la suite de l’abandon de l’étalon Or… (milieu 20ème), on en mesure les résultats néfastes par l’état de la confiance (justifié, ou pas…). Je fais les constats suivants, en y étant partiellement d’accord:

  • Dégradation de la confiance envers les Medias, tous rachetés et “à la solde” des grands groupes de Presse détenus par, des “trusts”? (Lobyismes)
  • Dégradation de la confiance envers les “politiques”. Ce n’est pas nouveau, mais cela empire-t-il ? J’en ai bien l’impression.
  • Dégradation de la confiance envers les pouvoirs juridiques: Qui augmentent en complexité, en accumulant lois sur lois, textes sur textes, pour devenir inaccessibles, et inhumains…
L’enfant de l’Internet: Victime d’un juridique corrompu ! Aaron Swartz
  • Dégradation de la confiance dans les Industriels: Amiante, Glyphosate, Ondes, abus sociaux, dégradation des sols, et risques sanitaires ?
  • Dégradation de la confiance dans l’agro-alimentaire: “Buvez du lait! c’est bon pour la santé” (des veaux !)…
  • Dégradation de la confiance dans les grandes enseignes commerçantes: “Faire acheter” est leur objectif… Réussi, 4 planètes consommées !
  • Dégradation de la confiance dans les nouveaux marchands numériques: “Dégooglisons la planète !”, “à bas UBER” crie le peuple (une partie du moins)…
  • Dégradation de la confiance dans les religions ? Pas si sûr… Celle des autres alors :)

A qui la faute ?

A nous tous ! A notre esprit spéculatif, cette nécessaire rentabilité, devenue une nécessité dans nos esprits, une excuses valable… Que nous croyons !

La problématique est aussi associée à un égocentrisme culturel exacerbé. Notre monde de la consommation a besoin d’atomiser, de “fractaliser” notre conscience, pour se l’approprier et nous téléguider (ceci est ta soif, buvez); Nos religions et nos élus en abusent aussi…

Pourtant, on nous alerte depuis longtemps: 1972…

Version très courte

Version courte

Version longue

Le Club de Rome — Rapport Meadows, avec 2 ouvrages dont “ The Limits to Growth” publié mondialement.

On connaît le chemin depuis… — 1972 av.jc ? Et +

Ainsi parlait vraiment Zarathustra (Zoroastre), -1700 ou -2000 ?
“Mener une vie heureuse et joyeuse sur cette terre. La raison de notre création est de prendre part activement à une amélioration du monde afin que tous les êtres vivants, humains, animaux, plantes vivent en paix et en plénitude” (Message interprété et remis par Christian Fauré)

Mais alors, en qui pouvons-nous avoir confiance ?

Mais en nous-mêmes bien entendu, et en tout le monde de façon générale. C’est cela le pire: Rare sont les malveillants, les tricheurs et les menteurs… Moins de 1% de la population nous indiquent sociologues et anthropologues.

Mais alors, pourquoi construisons-nous des Systèmes qui deviennent tellement biaisés et corrompus par l’esprit spéculatif, qu’ils en deviennent inhumains, absurdes, dangereux et nocifs pour l’avenir de nos enfants, et le nôtre désormais ?

La stupidité collective pyramidale, des décisions prises par quelques cyniques égoïstes, des incompétents qui font semblant, ou pire, sont convaincus de savoir… Mais pas seulement: Notre propre aveuglement aussi; On ne voit pas ce que nous souhaitons ignorer, et nous créons nos “illusions”. Un biais classique bien souvent très utile, mais nocif pour nos descendants…

La paille et la poutre !
Quelles sont nos gouvernances ?

Nous rejoindre ici: http://heroslocaux.ch/datagueule-en-suisse

Soutenir nos grands-parents, plus de 400 en Suisse Romande, et plusieurs organisations dans le monde, qui devenus conscients, sortants du tunnel des salariés, militent pour défendre l’avenir de leur petits-enfants: www.GPclimat.ch

Le système Monde est-il réellement incontrôlable ?

D’abord prendre conscience, le courage de la vérité

Renoncer au mythe de la croissance — 1h40 un peu long… Et sans détails… (Une vidéo plus courte !)
Avec un service intéressant: Le Fact-checker de CaptainFact, en crowdsourcing: https://captainfact.io/videos/GO1J

La montée des Collapsologues: Nous ne pouvons pas continuer sur une croissance infinie, pire, nous avons dépassé le stade “rattrapable”, et nous devons passer au modèle “résilience”. Mais pas nécessairement “post-apocalyptique”, si nous gérons la “transition” avec intelligence… 
Ah, de l’intelligence, on va en avoir besoin !

Transition politique, une nouvelle écologie

Arrêter d’espérer UN sauveur, et d’attendre des experts de trouver LA solution. Car depuis 1972 (Club de Rome), nous savons ‘la solution’. Elle est collective, et elle est sur tous les fronts, tous les domaines où nous pouvons agir. Un seul n’y suffit pas.

Il n’est jamais trop tard pour bien faire, ce qui est important, c’est d’arrêter de croire que chacun, n’y pouvons rien changer, et du coup, ne faisons rien, soumis… Rien n’est pire que l’inaction, le laisser faire !

Résilience

Et cela doit partir de la base, et toutes les petites initiatives “gentilles”: Comme notre association: www.PermaculturePully.ch ne sont pas si anodins.

En fait, cela ne se voit pas peut-être pas assez, et ce n’est certainement pas correctement soutenu par nos institutions politiques, et encore moins les grands acteurs économiques :

Mais le mouvement de la transition a déjà démarré.

Les projets d’économies sociales et solidaires (ESS), d’économies circulaires ou contributives sont en développement progressif, mais en accélération.

Transitions: Les nouveaux Business model

La multiplication des entreprises libérées, des villes en transition, les FABLAB, les HackerSpaces, les Banques alternatives, les SEL, les Jardins urbains et communautaires, les Tiers-Lieux, sont autant d’espaces pour préparer nos résiliences.

Le mot Durable, devient un MUST

Le mouvements des B-Corporation, Holacracy, et bien d’autres aux USA montrent des synchronicités partout, et aussi bien avec les jeunes générations (Y-GEN): Exemple la charte Euforia

Les nouvelles générations sont conscientes que demain, ne sera pas comme hier ! Elles provoquent même les transitions !

De très nombreux autres groupes similaires existent, en Suisse ou dans le monde, et tout particulièrement les pays “émergeants” (ThinkServices, Rezonance, SeedStars, OpenTeam, NetSquared.org, G3id.org, G4-LL.net, …)

Mais aussi avec les générations précédentes (X-GEN): Notre Coopérative de conseillers numériques indépendants d’ICT-a.ch ne se contente pas de se “déclarer” responsable, mais fait signer un CONTRAT solidaire et durable !

De “nouvelles” perspectives dans les éducations

Mais s’il est possible de faire mieux, pire est aussi possible !

Et de réduire encore nos libertés… Dans une société où les “élites” perdent le contrôle, vont-ils choisir de nous libérer, ou de nous contraindre plus encore ?

Reprendre le contrôle du Progrès, d’abord pour les suivants

Car pour ma part, je n’ai pas envie de devenir Collapsologue, mais je serai plutôt un Résilientologue, et Anthropotechnologue du numérique !

Faire VOLTE-FACE ne va pas être possible, ni probablement souhaitable, mais changer de cap, est une nécessité vitale. Nous le savons, mais nous ne voyons pas tous les autres chemins, autres voies possibles, qui nous entourent. Et nous restons dans notre rail, d’un système qui est déjà tourné vers un trou noir.

Venez donc soutenir ce projet et venir discuter de ce et ceux qui nous gouvernent : http://heroslocaux.ch/datagueule-en-suisse

Inscription possible avant son lancement, et faire un Like :)


Autres références, autres regards:

https://www.youtube.com/channel/UC0i7t1CC7T0xheeBahaWZYQ Clément MONTFORT — Web-Séries Documentaires

Un témoignage intéressant:

Incroyable Alexandre raconte directement le pourquoi j’ai participé comme membre fondateur, à Permaculture Pully. Que de synchronicités ;-) Cette “finance folle” dit-il, je l’appelle “L’économie spéculative”.

cf. https://sosmaires.org/ RdV pour le 4 Mai, en ligne !

Martouf et Bernard Maris

« Celui qui croit qu’une croissance exponentielle peut continuer indéfiniment dans un monde fini est soit un fou, soit un économiste. » (Kenneth E. Boulding)

— 2018–09–09

Draft en préparation, à explorer, collaborations “open” :


Mais encore une fois, la Collapsologie m’intéresse moins que la résilientologie: http://vision.kotte.net

Je suis devenu un révolutionnaire de la transition, ou plutôt, un servant des révolutions de la transition.