Une vision du journalisme

Points de vue

Merci pour ce partage à Simon

Simon: Le journalisme m’a toujours semblé être une question de pouvoir (et de contre pouvoir) plutôt qu’une recherche de la vérité. S’il y a une crise de la vérité la cause n’est donc pas à chercher du côté des médias qui sont simplement le reflet d’une société qui en misant tout sur l’employabilité ainsi que la performance instantanée et quantifiable a sacrifié l’université dans cet élan.

Pascal Kotté Il est clair, que le Journaliste est de toute façon “biaisé” par son propre regard, sa propre culture, sur les informations, même factuelles, traitées ! Et il est aussi bien souvent la victime de la pression du “Buzz”, du faire acheter des “sensations” pour déclencher des réactions, et pulsions d’achats… Et le Journalisme devient alors corrompu, par la spéculation, lui aussi.

Pascal Kotté Je me demande pourquoi, alors que seulement 2% des experts Climatologues sont restés ‘Climato-sceptiques’, (il aura fallu 20 années pour basculer de 98% d’experts à 2% de nos jours), il reste encore dans la population plus de 20% de climato-sceptiques?…

Pourtant, nous avons aussi d’autres types de journalistes, qui existent, comme #DataGueule ! Des Datajournalistes: Ni reporters d’investigations, ni curateur de nouvelles, les plus choquantes possibles, mais dans la recherche d’une vérité ?

Pascal Kotté Je les fais venir en Suisse pour Mars 2018, si intéressé pour préparer et organiser forum et projection de “La Démocratie n’est pas un RdV!”, me connecter !

www.heroslocaux.ch/datagueule-en-suisse