Votations du 27 sept 2020

Des avions, de l’immigration, la chasse, et faîtes des enfants…

Pascal Kotté
Sep 14 · 5 min read

Et je vous recommande cet article:

Et sur la commune de Pully, on a droit à un Bonus:

Cela c’est fait… #vivrepully avec un petit peu plus de sobriété? De la part de la commune, ou de ses habitants?

Pour les autres sujets:

  • L’immigration: Comme d’habitude, je vais obéir aux partis du centre, de gauche et de droite, contre l’UDC… Il m’est arrivée une fois de voter pour un truc de l’UDC et contre l’avis de tous les autres, et si! Mais 1 seule…
  • La Chasse: Facile, pas loin d’y avoir le même consensus…
  • Le congé Papa 2 semaines: Facile aussi, visiblement, pour une fois tout le monde est d’accord. On va (encore) être les derniers d’Europe à le faire? Ou pas encore? A ben si! Pourquoi même pas étonné…
  • Les frais de garde: Ou-là, encore un truc épineux, à creuser… Alors, c’est vrai que c’est un moyen de faire des économies d’impôts pour les riches? Ou pas vraiment? Va falloir creuser un peu…

Je suis libéral, mais pas au point de réduire les impôts des personnes plus aisées (je suis du genre anti-néo-libéral, même en restant libéral)… Délicat, je vais consulter mes amis de l’UP… OK, c’est effectivement un piège et un truc contre-productif, d’après nos analyses rapides… (on a peu de moyens!)

Des avions…

J’adore les avions, surtout militaires. Quand j’étais petit, je voulais être pilote militaire, de chasse, comme mon père. J’ai suivi pleins de meeting aériens… (J’ai mal tourné, suis devenu informaticien, et on vous a mis l’Internet, désolé!)

Et si je suis d’accord que nous ferions bien de lutter contre le réchauffement climatique:

Je suis toutefois partisan aussi, de contribuer aux ré-équilibrages géopolitiques de cette planète, en attendant que les sapiens mûrissent assez pour arrêter de se faire la guerre.

Mais pas avec 15 avions, soyons plus imaginatifs, et au lieu d’enrichir encore un autre pays, autant alimenter le nôtre: Des micro-technologies anti-drones, des solutions d’interceptions de satellites, pour nettoyer l’espace des vieux coucous, mais convertible en intercepteur de satellites indésirables par exemple (la Suisse contribue déjà à cela, allons plus loin). Mais en collaboration avec les autres “petites” nations de cette planète, en Open Hardware (comme au CERN), et du coup, accessible et moins coûteux, et avec des améliorations rapides (en Creative Commons). Quoi, des technos militaires en Open hardware? Tu es Fada? Même pas, mais c’est vrai que je rêve... Si on trouvait le moyen de faire des équipements “low-cost” pour intercepter les “trucs lourds et chers”, ou intercepter des drones suspects, légers et passe partout… Comme cela en plus, on pourrait même les revendre, nos drones anti-drones… Des équipements de défense, et non de destruction, et uniquement à des nations “respectables”. Donc pas à l’Arabie Saoudite par exemple:

Si seulement nous étions capables de nous affranchir de nos gouvernances vénales et spéculatives, pour embrasser de l’éthique et de la déontologie…

Des robots agiles, des drônes Swarm et anti-swarm… Il y a matière à innover, créer et réutiliser à des usages civiles utiles, en plus de rééquilibrer le monde, pour arrêter de le faire tourner autour de 7 nations, sur les 200 existantes…

Car nos relations humaines, restées au stade tribal, n’est actuellement qu’assujetties à nos capacités de nuisances, les uns envers les autres!

J’espère un jour, que l’humanité passera au stade de la collaboration globale, comme cela existe déjà, dans la nature… A laquelle nous appartenons pourtant.

C’est le problème du “nous”, développé ici.

Il y a un risque, armer des révolutionnaires qui voudraient du mal à nos grandes puissances. Certes, ce serait bien aussi de réfléchir comment réguler planétairement la production et la “distribution” des armes, avec efficacité et dans un vrai intérêt collectif… Des universités de la paix, à travers le monde?

Après tout, on a bien été capable d’établir des accords internationaux pour assurer la protection des brevets et autres privilèges commerciaux… Pourquoi pas assurer la protection contre la faim (et soif) dans le monde, l’éducation pour tous, jeunes et moins jeunes, étrangers ou pas. De recevoir dans nos universités les filles étrangères encore mineures au lieu de les marier de force, afin qu’elles puissent porter des rêves d’égalité et de bientraitances de retour dans leurs pays…

La survie de base pour tous sans être obligé de voler ou de se prostituer? C’est parfaitement réalisable, il faut juste arrêter de croire les menteurs qui prétendent le contraire. Et créer de la valeur pour ce qui va servir la vie et préserver le climat, cela nécessiterait tout de même une révision de nos règles de créations monétaires.

Cela pourrait du coup aider des futurs réfugiés à éviter de devoir venir trouver refuge chez “nous”… Une autre façon d’investir! A réfléchir pour ceux qui veulent “limiter”. Sinon, ce sera l’option “murs”, “barbelés” et “avions de combats”… Encore, et toujours…

Quand allons-nous enfin grandir un peu, petit Sapiens?

Un ami, Romain, me rappelait que nous ne ne savons écrire que depuis 5'000 ans, et lire que depuis 500 ans, alors un peu de patience. Apprendre la collaboration, cela viendra bien un jour. Mais comme me le disait Séverine, une autre amie, un navigateur ne devient pas un “bon navigateur” en eau calme. Alors préparez-vous pour la tempête à venir, et réjouissez-vous, elle va nous aider à grandir.

Suisse Romande

Espace Francophone pour l'innovation sociale et digitale

Welcome to a place where words matter. On Medium, smart voices and original ideas take center stage - with no ads in sight. Watch

Follow all the topics you care about, and we’ll deliver the best stories for you to your homepage and inbox. Explore

Get unlimited access to the best stories on Medium — and support writers while you’re at it. Just $5/month. Upgrade

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store