Sur les Internets
Published in

Sur les Internets

Sur les Internets #16 — On fait le bilan, calmement

Focus sur les formats posés qui permettent de prendre du recul par rapport à l’info en flux continu. Mais pas seulement.

Oui, cette illustration n’a aucun sens. Si ce n’est une passion démesurée pour les glaces. Cadeau : l‘Easter egg de ce numéro.

/formats cools

1. Top départ de la track présidentielle

En résumé — Contexte lance le premier agrégateur de sondages pour 2022, un tracker qui compile (et source) tous les sondages d’intentions de vote pour les différents candidats en vue de la présidentielle.

Pourquoi c’est intéressant — Pour le parti pris : montrer les dynamiques plutôt que de commenter au coup par coup chaque sondage. “Ce calcul est une façon de montrer le « signal » (= le « vrai » état de l’opinion des électeurs) au milieu du « bruit » (= la multitude des sondages et de leurs hypothèses, dont les résultats sont forcément irréguliers)” explique Contexte.

Le tracker se base sur les données compilées par NSPPolls (“Ne se prononce pas”), un projet lancé par le journaliste Alexandre Léchenet pour décrypter les sondages à partir des notices publiées par la Commission des sondages.

Pour aller plus loin — Yann Guegan, journaliste en charge de l’innovation éditoriale chez Contexte, détaille dans un thread les coulisses de la conception du tracker. Si le sujet vous intéresse, jetez un oeil à :

2. Clair comme du Quartz

En résumé — Le média Quartz lance un nouveau format, « Essentials » : des encarts à la fin de ses articles (avec des stories, des chiffres clés ou une FAQ) pour résumer les infos principales et remettre en perspective le sujet traité.

Pourquoi c’est intéressant — L’idée est d’aider le lecteur à extraire et retenir en un coup d’oeil les infos principales dans un flux continu de news.
Un problème déjà soulevé par Maxime Loisel sur son blog HyperNews où il évoque par exemple les bonnes pratiques du Monde (et sa colonne “les faits” pendant ses directs) ou du New York Times (avec des blocs de résumé très éditorialisés dans certains articles).

3. Le stalker stalké

En résumé — La messagerie cryptée Signal a eu l’idée de sortir une série de publicités Instagram ciblées sur lesquelles elle explique aux utilisateurs pourquoi ils les voient. Le but ? Montrer l’étendue des données que possède (et exploite de façon totalement opaque) Facebook sur eux.

Pourquoi c’est intéressant — Parce que, sans surprise, Facebook a suspendu ces publicités, déclenchant un effet Streisand … qui renforce la campagne de Signal.

4. J’irai tweeter chez vous

En résumé — “Offre millions d’abonnés pour noble cause”. Plusieurs personnalités indiennes ont décidé de se mobiliser face à l’ampleur de la vague de Covid-19 qui touche leur pays. L’acteur John Abraham (3,2 millions d’abonnés sur Twitter) ou le footballeur Sunil Chhetri (1,6 millions d’abonnés) ont décidé de laisser (temporairement) les rênes de leurs comptes à des ONG ou des “héros du quotidien”.

Pourquoi c’est intéressant — Le format n’est pas nouveau mais a l’immense avantage de donner un coup de projecteur à une cause à moindre coût :

  • @sweden — En 2011, la Suède a lancé le premier compte Twitter national confié à un citoyen différent chaque semaine. Disons-le tout de suite : oui, sans surprise, dans le lot, il y a eu quelques ratés, 3–4 tweets déplacés qui sont passés entre les mailles du filet. Et alors ? Avec “Curators of Sweden”, le pays a assumé sa culture démocratique jusqu’au bout et apporté un regard rafraîchissant (et authentique) pour faire sa promo à l’international de manière originale. Le projet s’est achevé en 2018 après plus de 200 000 tweets, 365 citoyens impliqués, 150 000 abonnés sur le compte et un concept repris par d’autres pays et institutions, comme @ireland.
Les citoyens-CM de @sweden ont beaucoup utilisé les sondages Twitter pour interagir avec les abonnés et les laisser choisir les thèmes des tweets
  • #SheInspiresUs — Le 2 mars 2020, le Premier ministre indien Narendra Modi tweete qu’il songe à abandonner ses comptes Facebook, Twitter, Instagram et Youtube le dimanche suivant. Le buzz est immédiat. Il s’agissait en réalité de teaser son opération à l’occasion de la journée internationale des droits des femmes : laisser les rênes de ses réseaux sociaux (67 millions d’abonnés sur Twitter !) à 7 femmes inspirantes et engagées pour partager leurs combats.

5. Biden fait le bilan, calmement

En résumé— Joe Biden a sorti une vidéo best of de ses 100 premiers jours à la Maison Blanche. Un peu plus de 3 minutes alternant photos et vidéos des évènements marquants de ce début de mandat.

Pourquoi c’est intéressant — Le Président américain poursuit sa stratégie de prendre le contre-pied du buzz permanent de son prédécesseur avec des vidéos plus longues qui s’appuient sur des résultats concrets.

Rien de franchement révolutionnaire sur la forme mais cela reste intéressant de noter comment il s’appuie sur des témoignages face cam’ et des tweets d’Américains lambdas pour jouer la carte du rassemblement.

6. Putsch et scroll

En résumé — Reuters a sorti un très bon récit graphique pour expliquer comment les militaires birmans ont coupé Internet pour étouffer les mouvements de protestation après leur coup d’État.

Pourquoi c’est intéressant — Pour l’animation des dataviz au fur et à mesure du scroll : les graphiques ne sont plus de simples illustrations mais font partie intégrante du récit chronologique. (Bon point également pour le détail de la méthodologie et des crédits à la fin.)

7. Des tweets sans gravité

En résumé — Comment Thomas Pesquet tweete-t-il depuis l’espace ? Libé lève enfin le mystère.

Pourquoi c’est intéressant — On y apprend que :

  • Les astronautes ont depuis 2010 accès à Internet depuis la Station internationale grâce à la Nasa (ceci est le 1er tweet spatial). Une prouesse technique quand on sait qu’elle se déplace à 28 000 km/h autour de la Terre et qu’il faut passer par un réseau de satellites à plus de 30 000 km au-dessus de l’ISS qui renvoie ensuite l’information à des stations au sol. À noter aussi que ces accès personnels sont limités car la bande-passante est, forcément, prioritairement utilisée pour les besoins professionnels.
  • Thomas Pesquet ne publie pas lui-même ses tweets. Il envoie par mail des photos et textes à l’ESA (European Space Agency) qui les remet en forme, vérifie l’orthographe, traduit si besoin, lui re-soumet pour validation puis publie sur ses réseaux sociaux.

Pour aller plus loin Comment fait-il pour prendre ses photos ? Grâce à un logiciel de navigation qui connaît la position exacte de l’ISS et indique l’heure à laquelle il faut regarder par le hublot de la Cupola (une sorte de baie vitrée panoramique avec vue sur la Terre) pour survoler tel ou tel lieu, en espérant que le temps soit dégagé.

Fun fact : les sénateurs écologistes … n’ont en réalité pas de compte Instagram aujourd’hui.

8. Un design en vert et contre tous

En résumé — Le groupe écologiste du Sénat vient de sortir sa nouvelle charte graphique (logo, design du site, template pour les réseaux sociaux).

Pourquoi c’est intéressant — Pour la contrainte qu’ils se sont fixés : que cette nouvelle charte soit suffisamment simple pour être déclinée au quotidien “sans passer par un expert de PAO” (sic). D’où le choix des pointillés comme élément distinctif : un motif facile à créer sur PowerPoint ou Word.

Bonus — La série ovni

“ici Amy Plant”, une étudiante de l’école de 42, a littéralement décollé sur Youtube : plus de 38 000 abonnés pour … 12 vidéos. Elle vient tout juste de lancer une série sur … sa vie. Mi face cam’, mi caméra embarquée dans le salon (sombre) de sa grand-mère, ponctué d’animations décalées, de musique stylée et de voix off … C’est à la fois à l’arrache et bien construit. Bref, un format ovni avec une identité bien marquée.

Le bar-tabac de Raymond Depardon revisité (et animé !) par Guillaume Kurkdjian

/curiosités

  • Depardon numérique — Un illustrateur s’est amusé à recréer un bar-tabac en GIF 3D (macaron du Rapido inclus !) à partir de cette photo de Raymond Depardon.
  • Le site internet le plus mal conçu du monde — C’est une idée assez lumineuse : imaginer la pire interface utilisateur possible à remplir le plus vite possible … pour prouver l’importance de l’UX. Bien vu.
  • Chouchou des millenialsL’émission FAQ d’Arte cartonne sur Snapchat (215k abonnés, 168 millions de snaps vus en 2020). Le concept ? Explorer chaque mercredi un thème de société avec une multitude de formats (reportages, témoignages, audio, quiz, sondages …). Elle sera d’ailleurs déclinée sur Twitch en septembre.
  • Désintox — Les formats les plus simples sont souvent les plus efficaces : c’est le cas de cette vidéo qui décrypte “l’Evian gate”.
  • Le Jamy de la Gen Z — Ce n’est pas de moi : c’est tout simplement la bio du Youtubeur Antoine Vs Sciences (28k abonnés) et ça a suffi à me faire rire. Ses formats d’actu sur Instagram façon HugoDécrypte — en carrousel, en faisant participer les abonnés en commentaires — méritent le détour.
  • Ils tirent leur couverture — Un graphiste a demandé à ses étudiants d’imaginer une couv’ du New Yorker post-pandémie. Plein de pépites.
  • Humour british— Pour accompagner l’euphorie du déconfinement, la BBC sort des habillages décalés.
  • Le swag de la Corrèze — Le département vient de sortir une vidéo pour vanter son côté préservé et prendre le contre-pied du tourisme de masse.
  • Sur-mesure — En seulement 2 ans d’existence, Actu.fr est devenu le 8ème (!) site d’info de France. Le média vient de sortir avec Datagif sa dernière innovation : permettre à ses lecteurs de se créer des flux d’actu personnalisés, en s’abonnant à des média locaux et communes.
  • Final draft — Le Festival de jazz de Montreux a organisé un concours d’affiches pour son édition 2021 sur le thème “Restart”. Et j’aime beaucoup la gagnante, qui ironise sur l’édition 2020 annulée.
  • Minimaliste — Pas meilleur terme pour décrire cette pub allemande pour Apple Maps, à base uniquement … d’animation de typo et de son.
  • Le 1er morceau collaboratif au monde — À l’occasion de la sortie de l’album “Born a Loser”, l’artiste MYD va produire son dernier morceau … avec les auditeurs, en live sur Radio Nova pendant 15 jours.
  • E-musées — Un chercheur a mené une étude sur les sites internets des 100 principaux musées français (design, empreinte carbone, données privées, accessibilité …). On y apprend par exemple que le site du Musée du Louvre n’est étonnamment pas responsive. Ou que (seuls) 58% d’entre eux ont une billetterie en ligne.
  • Qu’est-ce qu’on regarde ce soir ? — Plutôt comédie ou thriller ? Sorti récemment ou pas forcément ? Sur Netflix, Prime ou Disney+ ? Movie of the night vous file ses meilleures reco’ de films.
  • Croquer la France — Pour apprendre à dessiner l’hexagone en 3 coups de crayon.
  • 120 milliards de pixels — C’est tout simplement la plus grande photo jamais réalisée de New York. Au point qu’en zoomant, vous pourrez même trouver un homme dans le plus simple appareil à sa fenêtre.
  • C’est pour ça qu’on aime les Internets — Il existe un thread des photos de Boris Johnson mangeant une glace. Oui. C’est tout.
Vu sur Twitter

C’est tout pour aujourd’hui. On se dit à dans deux semaines.

Si vous avez aimé, n’hésitez pas à vous abonner à la newsletter (si ce n’est pas déjà fait 👀) et à partager ce numéro.

Pour les précédents numéros, c’est par ici. Et pour me contacter, vous avez le choix : sur Twitter ou par mail.

D’ici là, préparez bien les beaux jours qui arrivent …

--

--

Formats innovants & créatifs vus sur les Internets. Toutes les deux semaines dans votre boîte mail → https://t.co/G5upIk0WRN?amp=1

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store
Kéliane Martenon

Internet, startups & formats innovants • Précédemment, chef(fe) des Internets de Bruno Le Maire.