Johanne Defay, la surfeuse française qui monte

En quelques jours, impossible de passer à côté sur les médias français, de la jeune réunionnaise, âgée de 22 ans et grand espoir du surf féminin.

© WSL

Toujours souriante et très disponible pour les médias ou ses supporters, Johanne est une jeune surfeuse simple, ambitieuse mais réaliste.

Johanne Defay

Malheureusement éliminée ce matin à l’issue du Round 5 au Roxy Pro sur les vagues landaises d’Hossegor, avant-dernière épreuve du Championnat du monde de surf qui compte pour les femmes 10 épreuves réparties dans le monde.

© WSL

Elle était la dernière représentante française sur l’épreuve (après les éliminations chez les hommes au Quiksilver Pro de Jérémy Flores, Joan Duru (wildcard) et Michel Bourez)

Johanne Defay

Mais le parcours de Johanne a de quoi laisser présager de belles choses pour le futur. Actuelle 5ème surfeuse au Leaderboard mondial, elle a remporté cette année le Fidji Pro.

Son palmarès depuis 2009

  • Championne d’Europe junior en 2009, 2011 et 2013
  • Elle intègre le circuit pro en 2014 (Samsung Galaxy Championship Tour)
  • 3ème du Roxy Pro France à Hossegor en 2014 et du Swatch Women’s Pro Trestles à San Clemente aux USA et Rookie of the Year la même année
  • 3ème du Fidji Women’s Pro et Victorieuse du Women’s Vans US Open of Surfing à Huntington Beach en 2015
  • 3ème du Roxy Pro Gold Coast en Asutralie, 3ème du Caiscais Women’s Pro au Portugal et Victorieuse du Fidji Women’s Pro à Tavarua en 2016

Les médias français ne s’y sont pas trompés ces derniers jours voyant ces beaux débuts dans l’épreuve française sur la côté sud atlantique.

TF1 lui a en effet consacré un reportage de 2 minutes au 20h ce Mercredi 5 Octobre

M6 un long reportage de 6'30'’ dans le 12h45 du Vendredi 7 Octobre

et aussi France 2 au 13h le Dimanche 9 Octobre avec un sujet de 2'50'’

Mais la presse n’est pas en reste non plus avec de longs portraits dans le journal Sud-Ouest du 7 Octobre

et aussi dans le Parisien Magazine du 07/10

Les journaux reviennent notamment sur l’histoire assez particulière de la conquête de sponsor par la jeune surfeuse française.

Après 3 années sans sponsor (Roxy en début de carrière puis l’aide financière de son compatriote réunionnais Jérémy Flores)et le lancement d’une campagne de crowdfounding en 2015 qui lui avait permis de réunir près de 20 K€ lui offrant la possibilité de voyager ainsi pour ses compétitions aux 4 coins du monde, la surfeuse réunionnaise a signé en Juillet 2016 avec la marque SuperDry en sponsor majeur. Elle fait aussi partie de la team GoPro depuis Mars 2016.

SuperDry est une marque de prêt à porter d’origine britannique qui développe un esprit vintage américain avec une influence japonaise. Plus d’infos sur la marque ici. Le journal Les Echos avait consacré un article à cette marque il y a quelques années “Superdry, la nouvelle marque coqueluche des adolescents

Johanne sera ainsi ambassadrice de la gamme surfwear Superdry pour les 3 prochaines années.

Johanne est aussi très a l’aise avec ces réseaux sociaux notamment sur Instagram, réseau social qu’affectionne particulièrement les surfeurs et surfeuses, elle dispose ainsi d’une communauté de plus de 50 000 fans.

© WSL

Retrouvez Johanne Defay sur ses réseaux sociaux

Instagram (50 K fans)

Facebook (29 K fans)

Twitter (6 K followers)

© WSL

La saison n’est pas terminée et on souhaite une bonne dernière compétition à Johanne pour le Maui Women’s Pro à Honolua Bay, Maui, Hawaii du 23 Novembre au 5 Décembre 2016.

(Update 21/10) Johanne Defay a reçu le prix de la “surfeuse européenne de l’année” par l’EuroSima, l’association européenne des industries des sports de glisse.

(Update du 04/12/2016) : Johanne termine la saison 2016 à la 5ème place du World Tour féminin (elle avait déjà été 8e lors de ses deux premières saisons sur le Championship Tour — CT). C’est le meilleur classement jamais obtenu par un surfeur français !

Elle retrouvera une autre française, Pauline Ado, qualifiée pour le CT après sa saison sur le QS.

Retour sur la saison 2016 de Johanne Defay

  • Roxy Pro Gold Coast : 3e
  • Rip Curl Women’s Pro Bells Beach : 5e
  • Drug Aware Margaret River Pro : 13e
  • Oi Women’s Rio Pro : 5e
  • Fiji Women’s Pro : Vainqueur
  • Vans US Open of Surfing : 13e
  • Swatch Women’s Pro Trestles : 5e
  • Cascais Women’s Pro : 3e
  • Roxy Pro France : 9e
  • Maui Women’s Pro : 13e

Pour retrouver une bio complète de la surfeuse, c’est sur le site de la Fédération Française de Surf

(Edit de Juin 2017) : quelques infos récentes sur Johanne

  • Fin Juin, elle signe un partenariat de sponsoring avec Dakine, entreprise de vêtements de sport d’origine hawaïenne et appartenant au groupe Billabong.
  • Et surtout fin mai 2017, elle devient vice-championne du monde de surf à Biarritz, la victoire revenant à sa compatriote Pauline Ado !
Johanne Defay ici en lycra jaune
One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.