Surf Culture
Published in

Surf Culture

La WSL et Boardriders annulent l’épreuve landaise des Challenger Series

Hossegor privé de sa compétition mondiale annuelle de surf après une rétrogradation de son épreuve en 2021 du Championship Tour en Challenger Series.

Jérémy Flores en 2019 à Hossegor © WSL / Laurent Masurel

C’est une bien mauvaise nouvelle que l’on a appris en cette fin Juillet par le biais d’un communiqué de presse de la ligue de surf pro :

Malgré ce communiqué, la WSL se veut rassurante en indiquant qu’elle travaille activement à revenir (via une compétition majeure ? sur le CS ?, le CT ?) en France métropolitaine dès 2023 et dans le futur mais peut-on en être certain ?

“Nous n’avons pas été en mesure d’obtenir le soutien approprié pour rendre l’événement financièrement viable, commente Erik Logan, le CEO de la WSL. Malgré cette annulation, nous sommes engagés avec la région, la communauté, les concurrents et les fans français. La France reste importante pour l’histoire et l’avenir du surf de compétition. Nous sommes activement engagés dans des conversations pour revenir en France en 2023 et au-delà”

La compétition, 6ème étape des “Challenger Series” devait avoir lieu du 12 au 23 octobre 2022. Cette deuxième division mondiale permettait au Top 10 messieurs et Top 6 dames de se qualifier pour le Championship Tour.

La seule épreuve française métropolitaine (il y a toujours une compétition à Tahiti au mois d’Août sur la fameuse vague de Teahupoo) avait déjà été rétrogradé en 2021 comme je l’avais détaillé ci-dessous

Les considérations économiques et sportives semblent avoir guidé cette décision. On ne peut pas tout reprocher à la ligue de surf pro car pour ce sport, les compétitions sont très liées aux sponsors majeurs et il semblerait d’après le très informé journaliste spécialisé surf de l’Equipe, David Michel, que “Quiksilver aurait décidé d’arrêter les frais (financièrement) avec l’épreuve CS d’Hossegor pour mieux se concentrer sur le sponsoring de deux manches sur le CT” (le Billabong Pipe Masters et le Quiksilver Pro G Land).

Jérémy Flores en 2019 à Hossegor © WSL / Laurent Masurel

Les réactions à cette décision côté surfeurs :

Les surfeurs, notamment landais, se sont lâchés en commentaire de la publication Instagram de la WSL

La réaction du maire d’Hossegor, Christophe Vignaud à lire sur France Bleu Gascogne, extraits ci-dessous

“Nous sommes vraiment déçus de cette décision et de la façon de faire. Quand je dis nous, je parle aussi des élus de Seignosse, Capbreton et Hossegor, puisque la compétition se fait sur la côte des trois communes. Le Quiksilver Pro existe depuis une trentaine d’années. Pour des raisons budgétaires il semblerait que la WSL ne se soit pas mis d’accord avec son principal sponsor, Boardriders, sauf qu’étant une société commerciale, WSL aurait peut-être pu trouver les moyens pour combler ce manque. C’est un manque à gagner au niveau touristique pendant cette arrière-saison, qui est très belle chez nous. Quand vous avez du monde sur les plages pendant une semaine, ces gens vont consommer, aller au restaurant, peut-être se loger sur place. Même si la compétition se fait sur une de nos vagues, cela touche aussi l’économie des villes voisines et du secteur du Sud-Landes”

--

--

Blog sur la culture surf, son économie, ses marques, ses sportifs et son mode de vie !

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store
Laurent

Laurent

1.3K Followers

🔹Surf 🏄‍♂️🤙& Brand Culture 🔹Ocean protection 🔹Sud-Ouest Lover 🔹Social Media & Influence @Orange 🔹Paris, Hossegor 🌊 🔹 📬laurent.moulinier@gmail.com