Thé et cafeïne, myth buster.

Dans l’imaginaire collectif, le thé est composé d’un substance énergisante : la théine. Toujours dans ce même imaginaire collectif, le théine serait strictement identique à la caféine, molécule énergisante du café.

L’imaginaire collectif a raison. Le thé est composé de théine. Qui est simplement un autre mot pour caféine. Mais pourquoi donc parler de théine ? Un peu d’histoire s’impose.

La caféine fut découverte dans le café en 1819. Plus tard, un alcaloïde fut également découvert dans le thé : la théine (orginal, Bilal). Ce ne fut que plus tard, qu’on découvrit que la théine et la caféine décrivait en fait la même molécule. De quoi semer la confusion pour les années à venir.

Même molécule, effet différent

En buvant un café, la caféine passe rapidement dans le sang. Ses effets durent de 2 à 3 heures, avant de se dissiper. Ce n’est pas la cas du thé. La caféine contenue dans le thé est entourée de polyphénols, et se libère lentement dans l’organisme (+/- 10 heures, Helger). On parle donc de stimulant pour le thé et d’un excitant pour le café. Pick your side !

Il était une fois la vie

Un déca s’il vous plait

De manière analogue au café, il est possible de boire un thé sans théine, ou déthéiné (c’est pas compliqué, Barnabé). Infusez votre thé pendant 30 secondes, jetez l’eau et recommencez à infuser. Votre thé aura perdu 80% de sa teneur en théine. Plus l’eau est chaude, plus la théine est soluble dans l’eau.

Vous voilà encore un peu plus expert en thé.

Attention à ne pas boire du thé trop tard dans la journée, Timothé !

Bonne dégustation,

Maxime.

www.teapax.be

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.