Community management

Pourquoi les Associations décroissent?

Une histoire de Cercles

Pascal Kotté
Dec 5, 2021 · 5 min read

Plusieurs associations constatent une réduction du nombre de leurs membres.

Bon alors, les cercles, dans la gestion de vos “relations” que ce soit dans les humaines ou les commerciales, ou au sein d’une organisation, on en a plein à vous vendre… Trois ou cinq et surtout pour finir en pyramide.

Le fameux tunnel de ventes!

Désolé! Mais c’est vrai. On fonctionne comme cela les irrationnels humains. On avance d’une croyance à une autre, par étape successives de “séductions” pour te faire adhérer à une “nouvelle réalité”. Celle où tu finiras bien par avoir besoin de ce nouveau produit ou service… (cf. Zetetique)

Et tu as beau être une association “non-profit”, tu dois régater à séduire tes membres, et surtout futurs membres, à devenir membres. Sinon, et bien soit tu les perds, soit ils finissent par mourir…

Mais pourquoi ils ne se renouvellent pas autant qu’ils disparaissent?

Alors que cela faisait 30 ans que cela fonctionnait très bien ainsi!

Ce n’est pas grave, une association apparait, elle vie, elle meure, une autre se crée, c’est le cycle des choses.

Après, tu as peut-être envie de retarder l’échéance concernant la tienne ?

Alors quelques conseils

  • Bien gérer tes membres ne suffit pas.
  • Créer une dynamique désirable, avec du sens.
  • Innover et renouveler…
  • Et créer le 3ème cercle: Le Community management.

Gestion des 3 cercles

A ne pas confondre avec les cercles d’une Holacracy ou similaire, où tous sont inclus dans le cercle 1 ci-dessous.

Cercle 1

Parmis tes membres “actifs” cotisants, se trouvent des “piliers”, disponibles, engagés et qui soutiennent ou alimentent des projets ou activités. C’est ton premier cercle.

Mais à moins de les convaincre de te transmettre la totalité de leurs contacts, et qu’ils en aient beaucoup, comme les obtiens Marc Zuckerberg sans que cela les fasse sourciller, grâce à Whatsapp, ils ne pourront guère t’apporter plus de nouveaux membres, que ceux qu’ils ont déjà probablement amenés.

C’est tout de même une option à envisager: cf. http://datacooperative.org

Cercle 2

Il y a tes membres “actifs” inactifs… C’est à dire, tes membres cotisants, qui se contentent de payer “leur part” et peut-être parfois, passer te voir lors de l’AG. Cela va inclure aussi les membres donateurs et bienfaiteurs, qui ne seraient pas plus actifs… Ils n’ont pas l’air d’ouvrir tes newsletters (publipostages électroniques).

50%, c’est normal et c’est bien… 70%, excellent!

Si tu ne sais pas mesurer les taux d’ouvertures, c’est qu’il est temps de m’appeler: http://call.kotte.net — Pareil si tu fais une newsletter “à la main”…

Ceux-ci restent généralement de bons ambassadeurs, et ils pourront t’être très utiles pour devenir de meilleurs ambassadeurs.

Mais si les associations se contentent de gérer uniquement ces 2 cercles, alors il est normal qu’elles déclinent. Car la “croissance” d’une association ne se fait pas avec ceux qui sont membres, mais avec ceux qui ne le sont pas encore.

Alors on fait du marketing et de l’évènementiel, et on attend les nouvelles admissions…

Mais cela ne suffit plus, car notre société du facilité, nécessite d’aller désormais les chercher, ces nouveaux membres.

Alors tu récupères la liste des participants à tes évènements, en ayant pris soin de les en avoir averti à l’inscription, et tu commences à construire ton troisième cercle.

Cercle 3

Ce sont les non-membres, ou pas encore membres, mais qui sont des partenaires, des fournisseurs, des amis, des relations, des influenceurs (non rémunérés, mais bienveillants avec toi)… Et ceux que tu vas encore aller devoir chercher et trouver. Mais dans le tas, celui qui n’est plus membre, car il ne paye pas ses cotisations: Est-il mort, ou a-t-il simplement changé d’email après un piratage? Si tu gère bien tes membres, tu devrais le savoir.

Et il à y ceux qui ont souscrit à ta newsletter (oui, tu ne l’as quand même pas limitées aux seuls membres? Au moins une version “tout le monde”, un truc attrayant, ou qui donne envie… Ah ben il est temps de corriger le tir)

Il y a ceux qui ont liké tes posts, ou abonné ta page Facebeurk, Lienked, Instagrave ou autres (Ah ben, si tu n’en as pas, il est peut-être temps d’arrêter de se demander pourquoi les “jeunes” ne viennent pas!)

Il serait peut-être temps de les inviter à venir te retrouver ou te filer leur email pour recevoir LA super newsletter, utile, mais pas envahissante, 3 à 6 max par an.

Puis à les inviter à une “party” en ligne, sur un truc fun, dans laquelle tu en apprends plus sur eux, et eux sur toi. Tu crées de l’empathie.

Mais c’est de la manipulation?

Ben oui, comment crois-tu que Zucky (Meta, alias Facebook) se fasse autant d’argent avec des services gratuits? C’est exactement ce qu’il revend, de la manipulation massive. Mais je te recommande de ne pas céder à la tentation de le rémunérer, même si parfois, c’est le meilleur moyen si tu es pressé…

Mais il est important d’être innovant, et de tenter de trouver des alternatives pour rassembler tes cercles 3, voir les aider à échapper aux GAFAM ou BATX.

Oui, au cas où tu n’avais pas encore compris. Le Cercle 3 n’est unique. Ils sont plusieurs, et il faut faire de la consolidation de données (Et c’est aussi mon job).

Bon malheureusement ce n’est pas fini

Car en fait, c’est maintenant que le gros du travail va commencer.

  • Séances participatives de type liberating structures (et je le fais en français!)
  • Ou avec Rêve du dragon,
  • Gouvernance organique ou Holacracy
  • Enquêtes et concours…
  • Trucs futiles et utiles, mais attrayants…
  • Mais qui restent pertinents, avec du sens.
  • Etc…

Les recettes ne manquent pas, mais toutes ne sont pas appropriées à chaque cas. Cela n’est pas une si simple affaire. Si tu as besoin d’aide, me contacter.

http://middlepatheco.com/community-activation/

tech4good

Des Technologies pour le bénéfice de tous les humains

tech4good

Des licences gratuites pour les associations et organisation nonprofit, en Suisse romande, Tech4good.ch de Techsoup Connect anime et héberge des activités de découvertes, vulgarisations et sensibilisations, en partenariat avec CloudReady et LiN (Léman Innovation Numériques)

Pascal Kotté

Written by

Réducteur de fractures numériques, éthicien digital, Suisse romande.

tech4good

Des licences gratuites pour les associations et organisation nonprofit, en Suisse romande, Tech4good.ch de Techsoup Connect anime et héberge des activités de découvertes, vulgarisations et sensibilisations, en partenariat avec CloudReady et LiN (Léman Innovation Numériques)